Partagez| .

Le retour d'Azalea [avec Hikari Amakusa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage



Invité
Invité






MessageSujet: Le retour d'Azalea [avec Hikari Amakusa] Jeu 27 Fév - 13:16

Azalea souffla un bon coup.
Elle était de retour à Saint-Miatre après un séjour de trois mois à Paris, et en était restée chamboulée, émue, mélancolique. Passer quatre ans à Astrea et y rester même pour les vacances d'été, enfermée comme un petit oiseau en cage, l'avait totalement coupée du monde extérieur.
Après trois mois de liberté totale, Azalea rentrait à la maison, chez sa deuxième famille, ce microcosme qu'était le pensionnat Strawberry et qui avait constitué pour elle, durant longtemps, tout un vaste monde.
Azalea avait adoré Paris.
Une larme s'échappa de son oeil, la nostalgie l'envahit, mais elle se retint d'éclater en sanglots devant le pensionnat. Dehors, il n'y avait pas âme qui vive. A cette heure-là, beaucoup de filles devaient déjeuner au réfectoire ou dans la ville située en contrebas de la colline.
Allez !
Elle décolla son front de la lourde porte en bois de chêne et entra.
L'intérieur était resté vivant comme lors de son départ. Pas grand chose n'avait changé. Elle aperçut une ou deux nouvelles têtes.
Plutôt atypiques, ces nouvelles.
Azalea afficha un sourire avant de se saisir du journal d'Astrea, le numéro de janvier.
Encore des ragots ? On sait s'amuser ici.
Quelques pensionnaires la reconnurent tout à coup et se dirigèrent vers elles, admiratives, en la questionnant sur Paris.
Azalea répondit calmement, ce qui la rendait encore plus élégante. Au bout de dix minutes, la petite masse de filles qui s'était agglomérée autour d'elle lui rendit sa liberté.
J'adore parler, mais là j'ai plutôt envie de repos. Ce séjour à Paris était épuisant !
La jeune fille pouvait enfin monter, bagages en main, vers sa chambre...
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hikari Amakusa
Diva


Points de Réputation : 691
Date d'inscription : 15/12/2013
Date de naissance : 18/04/1995
Age : 22
Rang : Bisexuelle
Clubs : St Rim Girl School
En couple avec : Quelqu'un ;)




MessageSujet: Re: Le retour d'Azalea [avec Hikari Amakusa] Jeu 27 Fév - 14:09

Et encore une journée de cours qui s'achevait. En arrivant à Astrea, Hikari passait son temps à compter les jours qui défilaient avant les vacances puis, s'étant peu à peu habituée à son nouvel environnement, elle avait peu à peu abandonné cette étrange coutume pour se concentrer d'avantage sur ses études ses relations, sa vie dans le pensionnat qui devint pour elle sa seconde maison.
S'étirant de tout son long en descendant les escaliers du second étage qui menaient au réfectoire, la Rimoise se demandait quels délicieux plats seraient servis au dîner et comment elle allait pouvoir occuper sa soirée: en étudiant? Ce soir, elle voulait plus se détendre que se replonger dans ses leçons. Organiser une tea party? Pourquoi pas? Elle n'aurait qu'à convier Sayoko et Madoka durant le repas à la rejoindre dans sa chambre.

Un étrange rassemblement attira l'attention de la demoiselle qui cessa sa marche: plusieurs jeunes filles, principalement de Miatre, s'étaient attroupées autour d'une étudiante et la pressaient de questions sur Paris. Visiblement, l'intéressée devait revenir d'un séjour là bas et pour des adolescentes qui n'étaient jamais sorties de l'archipel nippon, ce genre de voyage devait être une véritable prouesse. Pourtant, pour la demoiselle en jupe rose, ce genre de destination n'avait rien d'incroyable: ayant des origines françaises, il lui était souvent arrivé de passer ses vacances en France aux côtés de sa famille et de ses grands parents maternels. Mais elle pouvait comprendre que le seul nom de "Paris" émoustille les demoiselles: après tout, c'était une très belle ville qui abritait en son sein de magnifiques monuments et des boutiques à foison.
Enfin, les damoiselles se retirèrent en souhaitant le bonsoir à leur interlocutrice qui apparu peu à peu aux yeux d'Hikari: c'était une jeune femme mince et élégante, ses longs cheveux bruns encadraient joliment son visage blanc sur lequel brillaient de grands yeux vert anisé...une véritable beauté en d'autres termes.
Finalement, la demoiselle se leva avant de saisir ses bagages à pleine main et de se diriger vers les escaliers qui montaient aux chambres et sur lesquels Hikari était restée immobile depuis quelques minutes, plutôt satisfaite de son poste d'observation. Se décidant à aller aider son aînée, qui semblait peiner, la Rimoise s'approcha d'elle et lui demanda avec gentillesse, un grand sourire aux lèvres:

"-Puis-je t'aider à porter tes bagages?"

Accentuant son grand et charmant sourire, Hikari attrapa avec douceur, afin de ne pas effrayer son interlocutrice, une de ses valises avant de la soulever à deux mains:

"-Eh bien, lui fit-elle remarquer en riant, elle est bien lourde. On ne sera pas trop de deux pour monter tout ça à l'étage...au fait, à quel étage es-tu? Je doute que tu sois en première ou deuxième année...laisse moi deviner...deuxième étage?"

A bien regarder la jeune élégante, la Rimoise réalisait qu'elle n'était pas extrêmement plus vieille qu'elle...sans doute avait-elle un an de plus qu'elle. Si tel était le cas, elle avait vu juste en avançant que sa camarade logeait au même étage qu'elle.

"-Au fait, sourit la brunette en jetant un regard amical à sa camarade, je vois que tu as lu le journal d'Astrea... qu'as tu pensé de l'interview de Yuuki Akoma et Hikari Amakusa? N'est- ce pas un peu bizarre d voir un tel couple se former? Je veux dire, elles ne sont même pas de la même école."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fictionpress.com/u/886737/Amakusa-Kuroe



Invité
Invité






MessageSujet: Re: Le retour d'Azalea [avec Hikari Amakusa] Ven 28 Fév - 0:38

Azalea inspira un grand coup avant de supporter le poids des valises qui, à coup sûr, lui causeraient des douleurs atroces dans les hanches pour les nuits à suivre.
A cause de ses hanches fragiles, qui pouvaient se briser comme le verre, la demoiselle ne devait rien porter de lourd. Cependant, elle préférait porter ses bagages elle-même, voulant plutôt provoquer une souffrance déjà présente dans son corps que d'en créer une nouvelle chez quelqu'un d'autre.
Mais à peine le pied posé sur la première marche, Azalea se fit interpeller par une voix. Une voix qui semblait bienveillante :
" - Puis-je t'aider à porter tes bagages ? "
Surprise, la jeune fille tourna la tête sur sa droite.
Juste à côté d'elle, se tenait un petit moineau, sûrement en première année, qui affichait un large sourire. Ses yeux bleus azur semblaient, eux aussi, sourire à Azalea. Ses joues roses rayonnaient de bonne humeur et d'allégresse. Elle ressemblait vraiment à une enfant, son aînée la surplombant d'une tête et demie. Du haut de son mètre quatre-vingt, donc, Azalea paraissait surprise qu'un si petit bout de femme vienne lui proposer de monter des bagages gros comme elle. Elle trouva la situation touchante, et accepta son aide :
"Volontiers, mademoiselle."
La petite brune si généreuse frôla la main d'Azalea et prit une de ses valises trop lourde pour elle, l'agrippant péniblement avec deux mains.
Elle lança :
" - Eh bien, lui fit-elle remarquer en riant, elle est bien lourde. On ne sera pas trop de deux pour monter tout ça à l'étage...au fait, à quel étage es-tu? Je doute que tu sois en première ou deuxième année...laisse moi deviner...deuxième étage? "
" Oui " , répondit simplement Azalea, souriante.
Azalea fut de nouveau surprise, bien qu'elle ne le montrât pas le moins du monde, par les suppositions de sa jeune camarade. D'habitude, on la situait plutôt parmi les dernières années, au troisième étage.
Mais elle se demanda à la façon mature qu'avait son interlocutrice de parler si elle ne s'approchait pas de son âge.
Pas possible, trop petite pour ça !
La petite créature lança un regard chaleureux à sa camarade, un regard qui témoignait bien de son appartenance à Le Rim, célèbre pour l'ouverture d'esprit et la sympathie de ses étudiantes.
"-Au fait, dit-elle, je vois que tu as lu le journal d'Astrea... qu'as tu pensé de l'interview de Yuuki Akoma et Hikari Amakusa? N'est- ce pas un peu bizarre d voir un tel couple se former? Je veux dire, elles ne sont même pas de la même école."
Azalea prit un air amusé : "En fait, je ne m'intéresse pas à ce genre de choses. C'est amusant, divertissant, mais de là à avoir une opinion précise et m'amuser à émettre des pronostics. Et puis de la même école ou pas, ça ne change rien. Elles sont jeunes, je ne suis pas sûre que ça dure. C'est rare, à leur âge."
Elle-même surprise par la dureté de son propos et à devant sa franchise à toute épreuve, elle se ravisa, espérant ne pas avoir trop choqué sa camarade.
"Enfin, tu sais, si ça dure et que c'est sérieux, tant mieux pour elles. J'en suis bien contente. "
Azalea était plutôt silencieuse d'habitude, et gaffait rarement, mais c'était arrivé et il fallait qu'elle se rachète. Elle venait d'être beaucoup trop directe avec une parfaite inconnue et ça ne lui plaisait pas.
"Au fait, Yuuki, remarqua-t-elle. Je la connais un peu. Ce n'est pas le genre de fille à être en couple facilement, elle a dû tomber sur une perle rare..."
Elle observa longuement la réaction de sa camarade. Il lui sembla qu'elle avait réussi à rattraper son coup.
Elles arrivèrent en haut des escaliers du deuxième étage. Azalea récupéra sa valise, avec un geste empreint de sérénité, mais avec une petite maladresse due à la gêne précédente. Elle conclut par :
"Je te remercie sincèrement. Je dois y aller, je suis épuisée. Quel est ton nom ?"
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hikari Amakusa
Diva


Points de Réputation : 691
Date d'inscription : 15/12/2013
Date de naissance : 18/04/1995
Age : 22
Rang : Bisexuelle
Clubs : St Rim Girl School
En couple avec : Quelqu'un ;)




MessageSujet: Re: Le retour d'Azalea [avec Hikari Amakusa] Ven 28 Fév - 1:46

Un grand sourire aux lèvres, Hikari attendait avec impatience la réponse de sa camarade, se demandant si elle allait émettre un avis négatif comme bien des jeunes filles du pensionnat ou si au contraire elle allait se montrer plus mature que les autres. Afin de ne pas influencer son jugement, elle avait voulu lui demander cela avant même s'être présentée pour être spectatrice d'une réaction spontanée et non pas calculée ou atténuée comme beaucoup le faisaient pour ne pas s'attirer les foudres de leur camarade.
Alors que sur son visage blanc se peignait un air amusé, la demoiselle lui répondit avec simplicité, lui avouant qu'elle ne s'intéressait pas trop à ce genre de ragots bons à amuser la galerie et à servir de source aux bruits de couloirs, affirmant qu'elle ne trouvait pas intéressant de faire des pronostics. Elle conclut en admettant que ce genre de couple ne ferait pas long feu de par la jeunesse des protagonistes. Cette idée fit sourire la Rimoise: elle n'avait pas tort, il est vrai qu'à son âge, beaucoup de demoiselles ne pensaient qu'à coucher pour coucher, sans avoir de sentiments, sans même souhaiter une relation sur le long terme. C'était plus simple: une petite partie de plaisir et le lendemain, tout était fini. Pourquoi Hikari échappait-elle à la règle? Sans doute parce qu'elle avait reçu des valeurs plutôt claires par ses parents sur l'amour, aussi bien le sentiment que l'amour charnel: offrir son corps à quelqu'un, c'est un cadeau, un don qu'il ne faut faire à tort et à travers.

Puis soudain, sa camarade se ravisa, sans doute gênée de paraître aussi intraitable avant de s'exclamer qu'elle était bien contente pour elle et Yuuki, si leur couple était sérieux et durait. La brunette voulu spontanément la remercier mais elle se retint lorsque la jeune fille enchaîna en remarquant que Yuuki n'était pas le genre à se mettre facilement avec quelqu'un et que si elle l'avait fait, c'est que sa compagne était une perle rare. En entendant cela, les joues blanches de la japonaise s'empourprèrent: pour elle, qui était en pleine remise en question sur l'avenir de son couple et la véritable nature des sentiments de la Spicoise, ces mots étaient presque une consolation, un efficace baume appliqué sur les plaies de son coeur. Sentant ses lèvres se tirer en un sourire rassuré, elle finit par atteindre le second étage et reposa la valise au sol, quelque peu fatiguée par l'effort physique que cette aide avait engendré en elle. C'est à cet instant que sa compagne récupéra son bien avant de la remercier pour son aide, lui avouant qu'elle devait y aller et était épuisée. Puis elle lui demanda son nom:

"-Amakusa Hikari, troisième année à Rim. Et vous, mademoiselle la voyageuse?"

Adressant un grand sourire à la concernée, souhaitant en lui donnant ce surnom paraître la plus amicale possible, elle lui demanda de nouveau:

"-Au fait, quand pourrons nous nous revoir? J'aurai voulu entendre ton récit de voyage et savoir si la capitale française avait changé depuis que j'y suis allée. A moins que ça te dérange de m'en parler..."

Affichant une petite moue gênée, craignant d'irriter ou d'ennuyer un peu plus la Miatroise, Hikari la fixa avec intensité, ses yeux trahissant son désir de rester un peu plus avec cette étrange jeune fille qui avait si bien jugé sa relation avec Yuuki. Elle avait quelque chose de spécial, de peu commun et de mystérieux, un mystère qu'elle avait envie de percer, poussée par sa grande curiosité. Pourtant, ne souhaitant pas être une gêne pour la jeune fille, dont les yeux cernés trahissaient sa grande fatigue, la noiraude fit taire son égoïste désir, se consolant en se disant qu'elles auraient tout le loisir de se voir et de discuter ensembles une autre fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fictionpress.com/u/886737/Amakusa-Kuroe



Invité
Invité






MessageSujet: Re: Le retour d'Azalea [avec Hikari Amakusa] Ven 28 Fév - 20:04

"Je te remercie sincèrement. Je dois y aller, je suis épuisée. Quel est ton nom ?"
La jeune fille en face d'elle affichait un sourire malicieux.
Elle répondit simplement : Amakusa Hikari. Et ajouta qu'elle était en troisième année à Rim.
Azalea cessa tout mouvement un instant et fixa son interlocutrice, les yeux grands ouverts, mais ne donna pas suite à sa surprise. Malgré tout, elle se mit à rougir à son tour lorsqu'Amakusa lui demanda son prénom, en l'affublant du sobriquet suivant : "mademoiselle la voyageuse".
Azalea n'en revenait pas. C'était quelqu'un de calme, quelqu'un de calme face à tout type de situation, elle ne montrait jamais la moindre trace de surprise.
Mais d'abord, elle avait été prise au piège par la dénommée Hikari. C'était de sa propre relation avec Yuuki qu'elle avait parlé. Elle aurait pu s'y attendre, pourtant, mais l'espiègle Hikari avait l'air contente de son coup car elle affichait un large sourire. Azalea en était presque énervée. Et puis, c'était étrange que cette petite chose se présente comme étant en troisième année alors qu'Azalea n'aurait pas imaginé dormir au même étage qu'elle.
Azalea ne répondit même pas à la question qu'Hikari venait de lui poser.
Et la brunette, toujours aussi agitée, lui demanda :
" - Au fait, quand pourrons nous nous revoir ? J'aurai voulu entendre ton récit de voyage et savoir si la capitale française avait changé depuis que j'y suis allée. A moins que ça te dérange de m'en parler..."

Hikari avait l'air gêné. Elle semblait tout à coup mal à l'aise, peut-être pensait-elle être de trop. De trop dans le monde d'Azalea qui pour l'instant, était le monde du repos et deviendrait rapidement le monde de Morphée. Mais elle avait exprimé sa requête avec beaucoup de volonté, et n'avait pas l'air de vouloir en rester là. Sa main s'était resserrée sur la rampe de l'escalier. Tout d'elle voulait rester encore un peu avec Azalea.
Celle-ci savait que bien souvent les gens lui trouvaient un charme particulier qu'elle-même ne comprenait pas, quelque chose de mystérieux et d'intriguant. D'où, peut-être, cette envie qu'avait Hikari de demeurer avec son aînée encore un peu.
Et la jeune fille aux yeux anis n'avait pas envie de cesser tout échange non plus. Elle était étonnée, curieuse de connaître un peu mieux cette Hikari pleine de bonne humeur et qui était visiblement pleine de surprise. C'était la première fois depuis fort longtemps qu'on réussissait à la surprendre de la sorte. Azalea avait besoin de changer d'air, de quelque chose qui la motive, car ces derniers temps elle n'avait côtoyé que les filles les plus populaires de Miatre et St-Spica, ou des filles banales qui lui tournaient autour à la résidence.
Azalea regarda très sérieusement son interlocutrice :
"Très bien, voilà ce que je te propose. Je monte me doucher, je déplie mes bagages, et je redescends. Retrouvons-nous à la serre."
Elle porta ses bagages jusqu'au fond du couloir, sa robe flottant élégamment au dessus du sol, ses pas ne faisant pas un bruit, jusqu'à ce qu'on ne la vît plus totalement à cause de l'obscurité. A ce moment-là, elle se retourna et articula suffisamment pour qu'on l'entende sans qu'elle ait à crier :
"Au fait. Je me présente, Nagatori. Azalea Nagatori. Je suis en 4ème année. Enchantée de te rencontrer, Hikari-san."
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hikari Amakusa
Diva


Points de Réputation : 691
Date d'inscription : 15/12/2013
Date de naissance : 18/04/1995
Age : 22
Rang : Bisexuelle
Clubs : St Rim Girl School
En couple avec : Quelqu'un ;)




MessageSujet: Re: Le retour d'Azalea [avec Hikari Amakusa] Sam 1 Mar - 20:26

Tout en attendant une réponse de son interlocutrice, dont elle ignorait encore l'identité, Hikari avait resserré sur la rampe d'escalier son petit poing blanc. Elle se sentait nerveuse tout en patientant, elle craignait de paraître capricieuse ou insistante aux yeux de cette demoiselle dont tout le corps trahissait la fatigue. Quelle mauvaise impression si sa camarade la percevait ainsi! Rien qu'en y pensant, elle se sentait rougir de toutes ses joues et il lui fallut s'ôter toutes ces idées de la tête pour retrouver un teint suffisamment pâle pour être naturel.
C'est alors que ses grands yeux bleus croisèrent ceux de la Miatroise, qui la fixaient avec sérieux, pour s'y plonger un instant: vraiment, ses yeux étaient magnifiques. Ils étaient d'un vert pur et agréable à l'oeillet, et brillaient d'intelligence et de sagesse. Sans nul doute, cette fille devait être une aînée respectée et appréciée dans son école. Pourtant, la Rimoise n'en avait jamais entendu parler, sinon elle connaîtrait au moins son prénom. Elle reconnaissait bien là Miatre et sa triste manie de se replier sur elle même: rares étaient les fois où des informations sur la plus âgée des écoles filtraient par delà ses murs, au contraire de ses cadettes dont on entendait souvent parler, Spica pour ses exploits sportifs et Rim pour ses dons artistiques.

La douce voix de son aînée la sortit de ses rêveries et provoqua en la noiraude une immense joie et un grand soulagement: pour son plus grand plaisir, son interlocutrice acceptait son invitation à demeurer un peu ensembles, lui proposant de se retrouver dans la serre réservée à l'Etoile et qui se situait dans la forêt enveloppant le campus. En théorie, les élèves n'avaient pas le droit de s'y rendre, seule l'Etoile et sa proche compagnie ainsi que les membres du club de jardinage encadrées par un professeur mais Hikari n'avait pas envie de contredire la demoiselle. Et puis, qui saurait qu'elle y rentrerait? Personne, si elle et sa camarade restaient discrètes sur cette rencontre. Aussi, la jeune fille acquiesça d'un signe de la tète, adressant un grand sourire à son interlocutrice qui se retira, disparaissant dans l'obscurité du couloir.
Alors qu'elle la croyait partie et s'apprêtait à regagner sa chambre pour passer des affaires plus chaudes que son uniforme, une voix stoppa nette la Rimoise qui se retourna vivement, fixant droit devant elle, cherchant à croiser les grands yeux de celle qui se présentait sous le nom de Nagatori Azalea, une élève de quatrième année. N'y parvenant pas, ses iris ne distinguant rien d'autre que les ténèbres, la demoiselle s'exclama alors, un grand sourire illuminant son visage blanc:

"-C'est un plaisir pour moi aussi. J'espère que nous nous entendrons bien."

Sur ces mots, elle tourna les talons et se dirigea jusqu'à son dortoir, enfila un gilet sur son uniforme, enroula une écharpe aux couleurs de son école autour de son cou et s'en alla discrètement dans la nuit noire, se dirigeant rapidement vers la serre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fictionpress.com/u/886737/Amakusa-Kuroe



Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Le retour d'Azalea [avec Hikari Amakusa]

Revenir en haut Aller en bas

Le retour d'Azalea [avec Hikari Amakusa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Retour de Thanatos avec...Un chevalier d'Or
» [bandes] Retour au Hobby avec mes nains
» Le Musée de la Marine [avec Hikari]
» Jacques Bernard , un retour avec le plein pouvoir ou presque...
» Le topic officiel de l'intrigue "le retour de Sheila Carter" (avec la participation de Lauren, Sheila, Michael, Mary Carter et Scott Gainger)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Archives :: » RPs & Co Archivés-