Partagez| .

La culture du thé [PV Azalea]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Kimiko Ashiro
Connaissance


Points de Réputation : 125
Date d'inscription : 06/01/2014
Date de naissance : 09/07/1997
Age : 20
Rang : -
En couple avec : *tousse*




MessageSujet: La culture du thé [PV Azalea] Lun 7 Avr - 18:36

Depuis son arrivée à Miatre, Kimiko s'était longuement penchée sur les activités de club qu'elle pourrait bien décider de rejoindre. Toutes avaient un attrait particulier, mais il était pour ainsi dire impossible de toutes les faire. Aussi, ce fût un peu le destin qui décida pour elle : sa rencontre avec Hikari-sama l'avait poussée à participer à des thea party amicales, et, de fil en aiguille, Kimiko prit de plus en plus plaisir à partager ces moments conviviaux avec ses amies. Et tandis que certaines se spécialisaient dans les petits gâteaux à rapporter lors de ces occasions, Kimiko fit un choix disciplinaire beaucoup plus rigoureux : elle adopta l'idée de se spécialiser dans la préparation et le service du thé, afin que leur petit rituel soit le plus parfait possible.

C'est ainsi que Kimiko finit par s'inscrire au club de thé de St Miatre. Disicipline, rigueur, calme et concentration devinrent alors des mots d'ordre à respecter à la lettre dans ce club, et Kimiko en retira grande satisfaction. En effet, bien qu'elle fût en première année, elle était loin d'être aussi agitée que ses camarades de classe. Bien au contraire, même, elle qui était tout en retenue inspirait, de fait, une certaine admiration de ses camarades de classe, mais également une certaine distance - elle n'était pas connue pour son cercle d'amie très étendue au sein de son année scolaire, mais pour le respect qu'elle inspirait aux autres. Aussi, se retrouver dans le club de thé avait été perçue comme une démarche logique de sa part. Et si elle était la membre la plus jeune, elle n'en était pas moins expérimentée, au point d'impressionner les autres membres du club. Bien sûr, certains de ses gestes manquaient encore de la précision de l'âge, mais elle était clairement sur une voie ascendante, et nulle doute ne faisait sur ses capacités futures.

Ce jour-là, justement, un privilège rare venait de lui être accordée. Alors qu'habituellement, le club de thé attendait que ses membres soient en deuxième, voire même plutôt en troisième année, avant de leur laisser aborder un sujet aussi délicat, Azalea-senpai, la vice-présidente du club de thé, l'avait invitée à la suivre jusqu'aux plantations de thé réservé au club, afin de lui en expliquer l'entretien, mais aussi leur utilisation. C'était un très grand honneur qui venait de lui être accordé, et si Kimiko arrivait à cacher son enthousiasme face à cette nouvelle tâche, c'était plus parce qu'elle savait ô combien son maintien avait compté dans cette récompense. Aussi il ne s'agissait pas ici de tout gâcher en se montrant exagérément enthousiaste.

Le chemin pris pour accéder à ce petit espace parût malgré tout interminable aux yeux de Kimiko. En effet, il s'agissait d'un secret gardé par les initiées, et il allait de soi qu'il était hors de question de se montrer pressante pour se rendre en un tel lieu. Il fallu donc à Kimiko tout son mors pour résister à l'envie d'aller de l'avant, modérant de son mieux son enthousiasme, voire en le cachant derrière une apparence la plus calme et possible. Une épreuve bien difficile pour une élève aussi jeune. Enfin, malgré tout, Azalea-senpai et elle-même finirent par arriver sur place. Et, en ce lieu abrité, en lisière de la forêt, Kimiko eut l'occasion de découvrir pour la première fois toute la beauté de ces plantations. Il s'agissait d'un merveille de couleurs, de senteurs et de formes différentes qui s'ouvrait devant ses yeux, le tout harmonieusement marié dans le paysage, où s'écoulait non-loin une eau claire et où perçait quelques rayons de soleil qui nourrissait la chlorophylle de ces plantes. C'est pourquoi Kimiko eu alors du mal à retenir son enthousiasme plus longtemps. S'exclamant d'admiration et souriant d'émerveillement, elle commença à parcourir les petites allées délimitant les parterres avant de se retourner vers sa Senpai.


"Ouaaaah, Azalea-senpai! Que ces lieux sont merveilleux! Vous venez ici tous les jours alors, Azalea-senpai?"

A ce paysage merveilleux se mêlait désormais les interrogations de Kimiko. Elle n'avait pas oubliée qu'elle était aussi là pour apprendre, et elle voulait se montrer la plus attentive possible afin qu'Azalea-senpai soit fière d'elle, et qu'elle sache qu'elle avait placée sa confiance etre les bonnes mains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité
Invité






MessageSujet: Re: La culture du thé [PV Azalea] Lun 7 Avr - 23:24

Depuis son retour au club de thé qu'elle n'avait pas pu fréquenter pendant plusieurs mois, du fait qu'elle était en voyage à Paris, Azalea avait décidé de s'investir davantage dans les activités du groupe. De plus, elle en était la vice-présidente et ce rôle lui incombait de nombreuses responsabilités. Quand la présidente n'était pas là, c'était Azalea qui devait tout organiser à sa place. Et comme Kagura-sama, le guide du club, venait beaucoup moins à cause des examens de fin de cursus qui exigeaient d'y consacrer beaucoup de temps, la brunette était très affairée au club.
Elle y venait un peu tous les soirs, pour accueillir les membres, devait passer au club de cuisine pour organiser la préparation des gâteaux, au club de jardinage pour la préparation des herbes de thé. Et c'était sans compter sa propre activité dans ce dernier, qui lui demandait moins de travail mais une certaine régularité pour éviter que les plantes ne se fanent. 
C'est alors qu'Azalea avait proposé, dans le courant du mois de mars, de cultiver une petite partie de terre arable afin d'y avoir ses propres plantes. Puisqu'elle était membre du club de jardinage, elle pourrait s'en occuper elle-même, au lieu de devoir toujours compter sur les autres. De plus, cela pouvait faire partie de l'apprentissage des étudiantes du club de thé de cultiver leurs propres plants.
La présidente avait trouvé cette idée excellente, et les étudiantes, de bonne volonté, avait voté en majorité pour que le projet se fasse. Cette tâche nécessitant une rigueur et une attention toute particulière, elle n'était destinée qu'aux étudiantes qui étaient au moins en deuxième, voire troisième année.

En cet après-midi ensoleillé de mars, cependant, une exception s'était produite. Car l'une des membres du club qu'Azalea connaissait bien, Kimiko-chan, avait droit de suivre sa senpai jusqu'aux cultures de thé, alors qu'elle n'était qu'en première année.
Kimiko-chan était toujours extrêmement rigoureuse, sérieuse, et persistait dans ses efforts. Elle était très disciplinée, bien plus que certaines troisième ou quatrième année de Saint-Miatre.
Son aînée comptait bien lui apprendre quelques rudiments en ce qui concernait l'entretien des plantes, des petites astuces pour bien commencer. Elle lui avait aménagé un petit coin de terre fertile pour y faire ses premières plantations. 

Alors qu'elles marchaient pour rejoindre la lisière du bois, où se trouvaient les plantations de thé, Azalea ne s'étonna pas de constater que Kimiko était toujours calme, paisible, et qu'elle la suivait sagement, sans rien dire.
Elles finirent par arriver au bout d'un certain temps. Azalea écarta quelques branches envahissantes sur le chemin, recommandant à sa jeune camarade de faire attention à ne pas se blesser.
Elles se trouvèrent devant un rectangle de plantations, à peu près de la taille de la salle du club de thé, qui arborait plusieurs variétés de plantes diverses, toutes colorées. Le soleil les illuminait, faisant ressortir l'éclat de leur beauté. Un petit ru s'écoulait non loin, caché parmi les arbres.
Kimiko commença à avancer à travers les allées, semblant vouloir toucher les plantes, irrésistiblement, les cueillir, les sentir. C'était des feuilles de thé, un parfum sucré et épicé traînait donc dans le lieu, ce qui changeait de l'odeur de rosée de l'herbe environnante.
Kimiko afficha un sourire émerveillé, et retourna au pas de course vers Azalea pour s'exclamer :
"Ouaaaah, Azalea-senpai! Que ces lieux sont merveilleux! Vous venez ici tous les jours alors, Azalea-senpai ?"
La quatrième année était contente de voir que sa petite Kimiko-chan se montrait aussi curieuse, cela la rassurait sur son trop-plein de sérieux. Elle était amusée par l'admiration que vouait Kimiko à tout ce qui entourait le club de thé. Elle ne le dévoilait que très rarement, mais c'est là qu'on voyait bien que c'était une première année. Même cachée derrière ses petites lunettes, elle restait une toute jeune fille.
"Tu trouves ? demanda Azalea, un sourire aux lèvres. J'essaye de venir le plus souvent possible depuis que cet endroit existe. C'est moi qui ai proposé sa création, après tout. Mais ce sont aussi les autres membres du club de thé qui ont approuvé le projet."
Azalea fit signe à sa petite protégée de la suivre. Elle s'enfonça dans les fourrés et déboucha sur une petite cabane abandonnée. Elle aimait particulièrement la jeune Kimiko, elle la trouvait très courageuse et ambitieuse pour son jeune âge. Elle lui faisait penser à elle au même âge.
Azalea ouvrit la porte en bois qui avait commencé à être mangée par l'humidité. Une bâche en plastique recouvrait l'extérieur du toit, transparent. A l'intérieur, cela sentait un peu le plastique mouillé. Ça n'était pas très agréable. Il y avait quelques outils empruntés au club de jardinage et des bottes en plastique dans un coin.
"Enfile ça si tu ne veux pas abîmer tes chaussures, Kimi-chan." fit Azalea d'une voix douce et prévenante.
Le sol était de terre, et c'était une terre un peu boueuse. Du lierre entrait dans l'abri par les fenêtres qui avaient été brisées, autrefois, pour une raison inconnue.
"Regarde."
Elle débarassa la table de travail métallique, enleva la petite protection qui recouvrait un bac, et découvrit un pot avec de la terre.
"C'est pour toi que j'ai gardé un peu de terreau. Tu pourras y faire tes propres plantations pour t'entraîner avant d'aller t'occuper du thé dans les grandes cultures."
Elle lui tendit des graines de camellia sinensis, lui expliqua qu'elle avait besoin de beaucoup d'eau, et qu'elle résistait assez bien au froid. Globalement, elle s'adaptait facilement à tout type de climat, et celui du Japon était idéal pour son développement.
"Le théier aime le soleil et le vent frais. Cependant, méfie-toi des engrais que tu utilises. Le théier ne supporte pas le calcaire."
Azalea continua ses explications, s'assurant que sa petite camarade comprenne bien et retienne tot ce qu'elle lui apprenait. 
"A partir de maintenant, tu dois venir au moins une fois par jour ici. Nous allons planter les graines ensemble."
Elle prit les mains fines de la jeune fille et lui montra les bons gestes à faire. Une fois le travail de planter les graines en terre achevé, Azalea se frotta le front.
"Bon, je crois que nous avons terminé. Tu as autre chose à me demander, Kimi-chan ?"
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Kimiko Ashiro
Connaissance


Points de Réputation : 125
Date d'inscription : 06/01/2014
Date de naissance : 09/07/1997
Age : 20
Rang : -
En couple avec : *tousse*




MessageSujet: Re: La culture du thé [PV Azalea] Mar 8 Avr - 22:40

Kimiko admirait beaucoup Azalea-senpaï. Elle était si calme, si gentille et si précise dans le moindre de ses mouvements qu'elle pouvait très bien lui servir de modèle. Bien sûr, Kimiko possédait déjà certaines de ses qualités, mais pas encore au point de raffinement tel que le montrait Azalea. C'est pourquoi, sans hésiter, elle lui répondit en la rejoignant, le sourire aux lèvres également.

"Oui, Azalea-senpaï. Il existe une harmonie des couleurs et des senteurs des plus agréables en ce lieu."

Puis, en toute simplicité, mais avec beaucoup de sérieux, Kimiko commença à suivre chaque indication qu'Azalea lui fournissait. Sous les yeux d'Azalea, Kimiko se montrait une élève très appliquée, posant méticuleusement la graine ici, l'enterrant à la bonne profondeur, laissant l'espace suffisant à sa croissance et avec une régularité précise, marquant les emplacements de chaque graine, notant les différents engrais, arrosant juste ce qu'il faut les plantes... Et le tour sans jamais se plaindre, ni trop en faire, ni pas assez. Elle hocha également la tête quand Azalea lui indiqua qu'elle devrait revenir tous les jours ici si possible désormais. Puis, quand celle-ci lui demanda si elle avait d'autres choses à demander, Kimiko se tourna vers Azalea et répondit avec franchise à sa question.

"Oui, Azalea-senpaï. Tout à l'heure, je vous ai parlé qu'il y avait une jolie harmonie et de mélange des couleurs que vous aviez planté. Mais maintenant je remarque que vous les avez d'abord planté en fonction de leur exposition au soleil, et certaines espèces au centre d'autres, comme si vous utilisiez celles qui les entourent comme rempart, pour les protéger sans doute d'un prédateur particulier ou pour éviter que celles du centre déborde sur les autres parterres. Ai-je raison, Azalea-senpai?"

Kimiko avait posé ses observations une à une, et indiquait à chaque fois à Azalea ce qu'elle avait remarqué, puis pourquoi elle pensait les choses ainsi. Manifestement, Kimiko avait un sens aigu de l'observation.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: La culture du thé [PV Azalea]

Revenir en haut Aller en bas

La culture du thé [PV Azalea]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» La culture française s'exporte
» La culture UMP
» Test de culture générale...
» Culture littéraire
» Un peu de culture générale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Archives :: » RPs & Co Archivés-