Partagez| .

La crise d'adolescence, ça existe chez les chevaux? [Pv. Rei ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage



Invité
Invité






MessageSujet: La crise d'adolescence, ça existe chez les chevaux? [Pv. Rei ] Mar 24 Déc - 14:25



La crise d'adolescence, ça existe chez les chevaux?

La journée avait été aussi longue que ennuyeuse pour Yuuki dont la seule envie était à présent d’aller retrouver son fier destrier, j’ai nommé, Cherkane ! La demoiselle déposa d’un geste blasé son sac sur le lit avant d’attraper sa tenue d’équitation soigneusement rangée dans son armoire, et se diriger d’un pas à présent rapide vers le chemin menant au côté équestre.

Elle se demanda une fois de plus pourquoi être obligée de mettre une tenue si propre si c’était pour aller monter à cheval ? Spica avait vraiment des règles très bizarres il fallait le dire. Elle arriva dans les vestiaires, et profita du fait qu’il n’y avait personne pour enfiler sa culotte d’équitation blanche ainsi que sa veste bleu roi ornée d’un col blanc tout aussi royal.

Elle soupira en se tournant vers la glace, non mais sérieusement, c’était quoi cette caricature ?! Bon il fallait avouer que l’uniforme était quand même classe, mais seulement en concours c’était suffisant non ? Bref, elle passa encore 10 minutes à enfiler ses bottes parce qu’évidemment demander des chaps et des boots ce n’était pas assez classe.

Bah non ! Elle devait se taper ses horribles bottes en cuir pas encore fait, pour marcher, c’était génial il fallait le dire, mais une fois à cheval c’était plus confortable heureusement. Elle attrapa un élastique bleu pour ramener tous ces cheveux ciel dans une même queue de cheval, puisqu’on en parle !

Enfin, elle pu se diriger vers le box de Cherkane qui était… Couché. Le flemmard ! A moins qu’il ne se reposait dans le but de rassembler un maximum d’énergie pour faire souffrir Yuuki ? Nan il n’oserai jamais. Quoi que… Son cheval n’était pas mauvais, mais sacrément joueur.

Elle s’approcha de lui alors qu’il émit un soupire par les naseaux, c’était quoi ça ? Une façon de lui faire comprendre que déranger monsieur pendant son repos ce n’était pas royal ? Elle finit par lui tapoter l’encolure avant d’aller lui donner un bisou sur le coin des naseaux pour l’embêter.

• Comme si je te traumatisai mon pauvre Cherkane !

Dit-elle alors que le cheval tourna ses oreilles vers elle, afficha à présent une mine parfaitement innocente. Elle ressortie du box après avoir donné un claquement de langue, son cheval se leva doucement pendant qu’elle alla chercher tout le matériel nécessaire à sa monture.

Elle s’en occupa avec beaucoup d’attention, que ce soit pour le curer ou le brosser ce qui sembla détendre le KWPN, qui posait à présent un regard doux et bleuté sur sa cavalière. Du moins, avant de lui pincer les fesses, sans méchanceté mais c’était vraiment encore un poulain dans sa tête. Elle se retourna et lui lança un regard noir :

• Mais enfin est-ce que moi je te mors les fesses ?!

Elle réalisa que ce qu’elle venait de dire était… Etrange. Elle soupira et lui tapota à peine la joue, elle n’irai jamais punir son cheval par une tape sèche comme le faisait les autres, inutile de l’effrayer. Elle finit de s’en occuper et le sella, constatant que le pie sembla soudainement retrouver toute sa vitalité, oh misère…

Elle l’emmena à la carrière et le laissa faire son Bazard : un hennissement, une tentative de départ retenue par le mors maintenu par le filet lui-même maintenu par la demoiselle aux cheveux bleu. La queue en panache, un petit trotté sur place, c’est bon, le voilà enfin calme. Elle soupira et grimpa à l’aide d’un plot car sa cheville était encore fragilisé de sa dernière tentative.

Cherkane émit un petit son strident avant de s’élancer au trot, elle attrapa les rênes et le replaça au pas avant d’enfiler ses étriers en grimaçant, elle profita d’un instant de calme pour le ressangler une dernière fois avant le rodéo.

En effet, la bête s’élança maintenant sur plusieurs saut de moutons après un grand galop, elle soupira longuement ayant réussi à tenir. Yuuki n’était pas du genre à paniquer. Elle finit par se pencher en arrière, et tirer sèchement sur les rênes, geste brute qu’elle n’avait pas l’habitude de faire.

• Bon, soit tu arrêtes tes bêtises, soit je deviens aussi stupide que toi et on n’avance pas, Cherkane.

Le cheval de 4 ans souffla bruyamment et sembla se calmer, parce qu’il n’avait pas l’habitude de ce genre de geste de sa cavalière, il marcha à présent calmement au pas… Pour le moment.


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Rei Kaede
Championne


Points de Réputation : 78
Date d'inscription : 30/11/2013
Date de naissance : 02/02/1998
Age : 19
Rang : Homosexuelle
En couple avec : Sora Himoto




MessageSujet: Re: La crise d'adolescence, ça existe chez les chevaux? [Pv. Rei ] Dim 23 Mar - 17:12

La journée s'annonçait longue et ennuyeuse, aujourd'hui nous étions vendredi et les cours était terminés... Maintenant la seule chose qui te préoccupais l’esprit était ta magnifique jument. Étant déjà dans ta chambre, tu pénétras dans la salle de bain afin de te changer et de mettre ta tenue d'équitation, m'étant le reste de t'es affaire comme ta bombe dans ton sac.

Tu sort de ta chambre, descendant les escaliers un par un, faisant la bise à quelque connaissance par la suite, tu aurais bien proposé à quelqu'un de t'accompagner pour une petite balade a cheval, hélas personne n'avais le temps, tout le monde était trop occupée à réviser pour les prochaines examens, tu étais bien la seule a ne pas réviser après les cours...

Une fois dehors, tu regardes le ciel, il faisant beau !

Quelque minutes plus tard, tu étais enfin arrivée à destination... l'écurie ! C'est alors que tu t'approches de ta jument, qui hénissait fortement, reconnaissant le bruits de t'es pas. Tu rigoles, sortant une pomme de ta poche afin de lui en donner un morceau, mangeant l'autre en caressant le chanfrein de la belle.

Le gouter terminé, tu rentre dans le box de la jument, attrapant dans ton sac des brosses pour commencer son pansage, cela prendrais surement un bon petit quart-d'heure vue que tu aimais les choses bien faite ! La jument propre, il était maintenant temps de monter en selle, tu sort la belle de son box, attrapant le reste des équipements : mors, tapis, selle, etc...

Tu sort alors dehors, guidant la jument hors des écuries, partant en direction de la carrière, malheureusement, il y avais déjà une jeune fille... c’était... mince tu avais oublié son prénom, tu t'approches légèrement et dis :

« Salut, ça te dérange pas si je rentre en piste avec ma jument ? Elle a besoin d'exercice » dis-tu en souriant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité
Invité






MessageSujet: Re: La crise d'adolescence, ça existe chez les chevaux? [Pv. Rei ] Dim 23 Mar - 18:38



La crise d'adolescence, ça existe chez les chevaux?

Cherkane marchait au pas… Mais à la limite du trot, il fallait le dire. Pourtant, Yuuki tentait de détendre sa bouche en mettant le moins de pression possible dans ses rênes, elle pouvait comprendre que par ces temps frileux son cheval n’ai qu’une envie, se défouler. Pourtant, c’était dangereux de le laisser partir ainsi les membres froids. Elle prit donc une voix calme et posée, se détendant pour ne pas qu’il sente un quelconque stress et finalement Cherkane se posa sur le mors, et se calma, marchant dans un pas plus calme.

D’ailleurs, Yuuki pu commencer un travail de pas et de trot très élaboré pendant une vingtaine de minutes, elle finit par retirer ses étriers pour faire quelques déplacements, c’est alors qu’elle entendit des bruits de sabots dans l’écurie, elle tourna la tête pour apercevoir une demoiselle aux cheveux blonds.

Elle lança son pie au petit trot vers l’entrée de la carrière puisque la cavalière semblait vouloir lui dire quelque chose. Rei Kaede, la mémoire d’éléphant de Yuuki avait encore agit. D’ailleurs il lui semblait que cette fille trainait souvent avec Sora, elle posa son regard sur le sien en écoutant sa demande avant d’esquisser un sourire :

♦ Bien sûr que non, vient entre !

Elle l’avait tutoyé, mais c’était peut-être l’effet qu’elles étaient toutes les deux cavalières et en troisième année qu’il faisait ça, elle espérait juste que ça ne l’avait pas froissée alors qu’elle en profita pour faire un reculer à Cherkane. Mais bien sûr, en voyant un nouveau copain ou plutôt une nouvelle copine, il recommença son cirque et préféra se cabrer que de reculer.

Elle le laissa faire avant d’élever un peu la voix pour le calmer, le replaçant au pas :

♦ Je m’excuse, il est un peu chaud aujourd’hui j’espère que ta jument n’est pas du genre à suivre les bêtises des autres ?

Demanda t-elle en grimaçant à la demoiselle, ne voulant pas qu’il lui arrive quelque chose à cause d’elle.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Rei Kaede
Championne


Points de Réputation : 78
Date d'inscription : 30/11/2013
Date de naissance : 02/02/1998
Age : 19
Rang : Homosexuelle
En couple avec : Sora Himoto




MessageSujet: Re: La crise d'adolescence, ça existe chez les chevaux? [Pv. Rei ] Lun 24 Mar - 18:22

La jeune fille au cheveux bleu t'avais remarqué, s'approchant peut à peut de toi, tu espérais que la jeune Spicoise te laisserais au moins la place afin que ton fidèle destrier puisse faire un petit parcoure de saut d'obstacle avant d'aller se dégourdir les jambes lors donne promenade dans la forêt.

♦ Bien sûr que non, vient entre !

Tu souris, la jeune fille était d'accord. Tu entres dans la carrière avec ta jument, celle-ci avait l'air bien nerveuse, étais-ce à cause du cheval de la jeune fille ? Enfin bon aucun risque celui-ci avait l'air d'être un hongre, un hongre bien excité a ce que tu avais pu voir, un vrai joueur.

♦ Je m’excuse, il est un peu chaud aujourd’hui j’espère que ta jument n’est pas du genre à suivre les bêtises des autres ?

Tu relèves la tête, étonnée de cette question complétement idiote... ta jument, faire des bêtises, suivre les autres ? Tu ris. Tu met un pied sur l'étrier avant d'enfourcher la selle, ne quittant pas des yeux la Spicoise, elle était plutôt mignonne pour une fille au cheveux bleue.

« Ma jument suivre les autres à faire des conneries ? Jamais de la vie... elle est ce qu'on pourrais dire... une sainte ! » Tu ris « Bien sûr, c'est de l'humour ! » Tu avances légèrement vers le premier obstacle « Moi c'est Rei Kaede en 3° année à Spica et toi ? Ou plutôt vous ? »

Tu sautes un premier obstacle puis deux avant de finalement quitter la selle, guidant ta jument vers l'ongre de la Spicoise.

« Laissons les faire connaissance et apprenons à nous connaitre nous même, tu veux bien ? »

Tu lui lances un léger sourire enjouer, retirant ta bombe, comment pouvais bien s'appeler cette jeune fille ? Akane, Tsuki ou encore Koharu ? Tu hausses finalement les épaule, rapportant ton attention sur la belle devant toi.

« T'es plutôt mignonne tu sais... » Tu ris légèrement


Pardon pour les fautes moule *nul* x)




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité
Invité






MessageSujet: Re: La crise d'adolescence, ça existe chez les chevaux? [Pv. Rei ] Mer 26 Mar - 11:25



La crise d'adolescence, ça existe chez les chevaux?

La jeune demoiselle aux cheveux blonds se mit à rire à la question de Yuuki ce qui étonna cette dernière. En effet, il n’était pas rare de voir d’autres chevaux s’énerver lorsque un seul commençait à faire des bêtises. Mais à ce que lui affirma mademoiselle, la jument était davantage d’un tempérament calme… Tant mieux… Ou tant pis au final puisque Yuuki trouvait que les chevaux trop calmes étaient un peu… Ennuyant. Ca devait être son côté casse-cou ce qui ne plaisait pas toujours à sa petite amie.

Elle sourit à son interlocutrice qui s’était mise en selle mais la suite l’étonna, immédiatement la demoiselle entreprit de sauter plusieurs obstacles. Yuuki resta bouche bée malgré les présentations qu’elle faisait en même temps… Qui était assez irresponsable pour faire sauter des obstacles à un cheval qui n’était pas échauffé ? Quelqu’un qui ne pensait qu’à s’amuser sans doute… Etait-ce le comportement de cette chère Rei Kaede ?

Yuuki se contenta de faire trottiner son cheval qui se calma peu à peu, tout en répondant à la demoiselle d’un ton calme et posé, se concentrant sur le travail de son hongre :

♦ Tu peux me tutoyer, je ne dois pas être beaucoup plus veille que toi. Yuuki Akoma, je suis en cinquième année à Spica également.

Elle se demandait si à l’entente de son prénom, la demoiselle aux cheveux blonds n’allait pas avoir une lumière, puisque en ce moment son couple était au centre de toutes les discutions. Elle commença à lancer son cheval dans un galop calme et soutenu alors que déjà miss Kaede quittait sa selle, comme elle semblait vouloir lui parler Yuuki décida de prendre cette jeune fille et son cheval comme centre d’un cercle, elle tournait à présent autour en incurvant son hongre dans un cercle presque parfait.

♦ Tu es bien impatiente, je ne veux pas te diriger mais prend le temps d’échauffer ta jument, tu risques une fracture des membres ou de l’arthrose en lui demandant de tels efforts subitement.

Pour lui montrer que ce n’était pas une leçon de vie, elle lui esquissa un sourire avant de repasser Cherkane au pas, elle vit une volte (un petit cercle de 10 m de diamètre) pour ensuite repartir dans l’autre sens et galoper à nouveau, elle entendit alors la demoiselle lui dire qu’elle était plutôt mignonne, Yuuki eu un rire cristallin qui s’échappa de sa gorge alors qu’elle repassa Cherkane au pas, lui tapotant l’encolure en détendant ses rênes, il avait finit par se calmer et pour elle c’était suffisant pour aujourd’hui.

♦ Et toi plutôt rentre dedans, pourtant il me semble t’avoir déjà vu plusieurs fois avec une certaine Sora ~

La mémoire d’éléphant de Yuuki avait agit à nouveau. Oui cette fille trainait souvent avec la demoiselle aux cheveux rouges, la rose bleue retirant ses étriers et se laissa glisser de la selle, attrapant les rênes de son cheval en le dessanglant, son but ? Le laisser un peu se détendre dans la carrière puisqu’elle savait qu’il ne ferai rien à l’autre jument. Elle retira sa selle et son filet, ne laissant que les protections alors que son cheval parti dans un galop fou avant de se rouler sur le sable.

Finalement, la « starlette » équestre s’approcha de Rei pour poser son regard dans le sien tout en refaisant sa queue de cheval, elle se permit de poser sa main sur le museau de la jument pour la caresser, Cherkane s’approcha du groupe alors qu’elle fixa un instant Rei avant de desseller la jument :

♦ Alors laissons-les faire connaissance et allons boire un chocolat chaud au club house, ma chère Rei Kaede

Elle lui fit un clin d’œil en éspérant que Rei ne le prenne pas comme une tentative de drague. En effet, le cœur de Yuuki était déjà prit et une seule personne occupait en permanence son esprit malgré toutes les rumeurs que l’on pouvait lancer sur le couple Yukiri, elle était étonnée que la cavalière en face d’elle ne lui en ai pas encore parlé, elle verrait bien de toute façon miss Akoma assumait son homosexualité sans problèmes.

Elle finit par sortir de la carrière en passant sous la barrière, laissant les deux chevaux s’amuser un peu avant de s’étirer, attendant la demoiselle.

P.S : Rei un cheval c’est comme un humain tu l’échauffes avant de lui faire faire un exercice XD On voit que tu fais pas d’équitation :p


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Rei Kaede
Championne


Points de Réputation : 78
Date d'inscription : 30/11/2013
Date de naissance : 02/02/1998
Age : 19
Rang : Homosexuelle
En couple avec : Sora Himoto




MessageSujet: Re: La crise d'adolescence, ça existe chez les chevaux? [Pv. Rei ] Ven 28 Mar - 17:49

La jeune Spicoise pendant un instant t'avais parlé de plusieurs chose à la fois avant que tu ne parles à ton tour, cela te trottais dans la tête.

Yuuki Akoma était en cinquième année à l'institue St-Spica, elle n'était pas plus vielle que toi, c'était vrai... Impatiente ? C'est vrai que tu n'étais pas bien patiente, tu étais tellement occuper par d'autre activité que l'équitation passait en dernier.

Tu n’avais jamais vraiment eu de cours d'équitation, car avant cela, tu ne la montais pas, la regarder et la bichonner te suffisais amplement et puis, les concours ne t’intéressais pas, tu n'étais pas comme Sora qui elle s'entrainer avec Cracker pour essayer de ramener des récompenses.

Enfin, le point sur Sora t'avais froissé, elle n'était qu'une camarade  
après tout, tu n'étais pas amoureuse d'elle, loin de là... ou pas. En te souvenant bien tu avais lu dans le journal de l'école un articles sur le couple Yukiri. Yuuki et Hikari... si la jeune demoiselle était prise, s'était ratée pour toi !

Reprenant t'es esprits, tu aperçu que la jeune fille avait plongée ses yeux dans les tiens, refaisant sa queue de cheval. Yuuki caressa alors ta jument.

♦ Alors laissons-les faire connaissance et allons boire un chocolat chaud au club house, ma chère Rei Kaede

Yuuki te fis un clin d’œil, ce qui te fis légèrement rougir, Enfin bon... Tu hocha la tête, sortant de la carrière avec l'autre cavalière.

Les deux chevaux commençais déjà à faire connaissance et s'amuser.

Tu continues de suivre Yuuki pour finalement arriver au club house, ou la chaleur réchauffais t'es joues et doigts endoloris par le froid.

« Dis yuuki, tu voudrais pas me donner des cours supplémentaire d’équitation ? Les trucs importants à savoirs quoi... t'es d'accord ? » tu lui fais un sourire.


Ps: J'ai oublié... xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité
Invité






MessageSujet: Re: La crise d'adolescence, ça existe chez les chevaux? [Pv. Rei ] Mer 2 Avr - 16:51



La crise d'adolescence, ça existe chez les chevaux?

Yuuki tourna un instant sa tête pour regarder de la fenêtre du club house la carrière. Les deux chevaux s’amusaient à qui était le plus rapide, le plus vicieux ou le plus fort. Elle surprit même Cherkane faire un saut en liberté, sûrement voulait-il impressionner la belle jument même s’il n’était que hongre ce qui le rendait moins agressif et plus doux. Un sourire apparut sur son visage quand elle vit son fier cheval noir et blanc commençait à masser le garrot de la jument en le gratouillant délicatement avec ses dents.

Son cheval était un amour et elle le savait, sauf quand elle grimpait dessus il pouvait devenir un diablotin mais ça faisait parti du jeu, et c’était pour ainsi dire assez amusant. Une fois rassurée sur les intentions des deux jeunes chevaux, elle se dirigea vers la machine pour sortir deux pièces histoire de pouvoir prendre à boire. Elle fut alors surprise d’entendre Rei ouvrir la bouche pour lui faire une requête… Elle lui demandait de lui donner des cours d’équitation, c’était plutôt intéressant. Toujours avec son légendaire calme et sa légendaire douceur, Yuuki tourna la tête et lui sourit tout aimablement en poussant une pièce dans la machine pour lui demander d’un ton posé :

• Tu es plutôt café ou chocolat Rei ? Et je parle bien de boisson, pas de Sora …

Son but ? Taquiner un peu sa camarade bien sûr. Rien de bien méchant et à vrai dire Yuuki n’était pas le genre de fille à faire passer les rumeurs à gauche à droite, c’était juste un jeu amusant. Elle attendit la réponse adapté pour prendre la boisson à Rei, lui tendant ensuite le gobelet chaud contenant ce qu’elle avait commandé, remettant une pièce pour elle-même.

• En ce qui concerne les cours d’équitation… Je ferai de mon mieux pour être une bonne professeur, mais j’accepte avec plaisir… Seulement sache que je suis exigeante en matière d’équitation, tu te sens à la hauteur ?

Une lueur de défit se démasqua dans le regard de Yuuki alors qu’elle appuya sur le bouton chocolat laissant la machine faire le reste. Elle reposa son regard vers l’extérieur, Cherkane rua, ça lui faisait du bien en quelque sorte puisque cela lui détendait le dos. Elle ne put s’empêcher de rire un peu en voyant son cheval commencer à faire des bons digne des vagues légères de l’océan. Il semblait content d’avoir trouver une partenaire avec qui jouer… les chevaux étaient des animaux grégaires, il méritait au moins ça. Et puis la jument de Rei avait l’air d’être une bonne et gentille fille… Mais trop molle pour amuser Yuuki, dommage. Elle reposa son regard dans celui de Rei après avoir attrapé sa boisson prête. La portant à ses lèvres en faisant attention de ne pas se brûler.

• Si tu acceptes ce défi… Je ne veux plus te voir sauter un obstacle avant que ta jument ne soit bien sur la croupe lorsqu’elle travaille. Elle est beaucoup trop sur les épaules et porte tout son poids vers l’avant, c’est mauvais pour elle, redresse toi bien, pose tes mains sans tirer dans sa bouche, et marche et trotte autant qu’il le faut pour la sentir se détendre et s’échauffer. Si tu me montres que tu es capable de faire ça, alors on continuera le dressage…

C’était une sorte de défi clairement exprimer, histoire de voir ce que Rei Kaede avait dans le ventre, et en même temps Yuuki s’amusait de la situation. Alors Rei, prête ?

Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: La crise d'adolescence, ça existe chez les chevaux? [Pv. Rei ]

Revenir en haut Aller en bas

La crise d'adolescence, ça existe chez les chevaux? [Pv. Rei ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le pardon n'existe pas
» Est-ce que Haldir existe? O_o
» Une crise alimentaire majeure se profile dans le Monde
» Pour mieux comprendre la crise alimentaire.
» Crise haitienne : Trouver le coupable ? Le pdt, PM, leaders ou Minustah!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Archives :: » RPs & Co Archivés-