Partagez| .

[Terminé?]C'est souvent en se promenant un peu qu'on trouve l'inspiration...[PV Sookie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Hikari Amakusa
Diva


Points de Réputation : 691
Date d'inscription : 15/12/2013
Date de naissance : 18/04/1995
Age : 22
Rang : Bisexuelle
Clubs : St Rim Girl School
En couple avec : Quelqu'un ;)




MessageSujet: [Terminé?]C'est souvent en se promenant un peu qu'on trouve l'inspiration...[PV Sookie] Mar 17 Déc - 19:22

L'astre solaire, brillant haut dans un ciel dénué de nuages, chauffait généreusement la colline d'Astrea, dont les trois écoles sonnaient la fin des cours de l'après midi, à la grande joie d'Hikari. Pourtant, loin d'elle le dégoût des études, elle n'était pas ce genre de demoiselles qui faisaient passer les études après tout. Elle savait s'amuser bien sûr -sinon jamais elle n'aurait supporter l'ambiance toujours détendue et frivole de Le Rim- mais tendait à privilégier les cours afin de sortir avec un bon diplôme et de commencer la vie active sereinement . Mais il fallait bien avouer que parfois, après de nombreuses heures de leçons intensives, d'exercices, uniquement coupées par une courte pause déjeuner, elle n'avait qu'un désir: oublier les cours et enfin se détendre. Aussi, après avoir salué sa professeur qui retourna dans la salle réservée aux professeurs, la jeune fille s'empressa de ranger ses cahiers dans son cartable rouge puis le saisissant fermement, elle se traversa d'un pas léger les corridors pour se retrouver dans le large hall de l'école St Le Rim, où de nombreuses demoiselles en jupe écossaises, mais aussi quelques rares élèves des autres écoles Miatre et Spica, conversaient joyeusement. Cela n'étonnait pas la brune aux yeux bleus: l'institut aux uniformes marins n'avait jamais porté une quelconque attention aux barrières entre établissements, aussi il n'était pas rare de voir quelques adolescentes en jupes blanches ou en robes noires à col haut au milieu du hall du Rim.

Se frayant un passage entre toutes ses camarades bavardant avec entrain, la jeune fille réussit à s'extirper du hall pour se retrouver sur le parvis, illuminé par les rayons du soleil. Aveuglée un instant par sa violente lueur, elle cligna des yeux afin de s'habituer à la lumière puis balaya la cour du regard: décidément, le beau temps avait donné à ses compagnes la même idée qu'à elle, la cour verdoyante était remplie de demoiselles, en uniforme ou non, jouant à toute sorte de jeux, bavardant, prenant une collation à l'ombre des arbres touffus. Contrairement à leurs camarades de Spica ou de Miatre, qui se hâtaient de retourner à la résidence Strawberry pour étudier, celles de Le Rim ne se priveraient jamais de profiter d'une belle après midi ensoleillée. Malgré que cet état d'esprit ne dérange pas du tout Hikari, elle était néanmoins un peu ennuyée par la présence de toutes ces filles, ça la privait de nombreux recoins qu'elle adorait pour leur tranquillité. Après avoir fait le tour de ses coins préférés, tous occupés, elle trouva finalement un endroit vide un peu éloigné de la cour de son lycée, proche des bois entourant et séparant ainsi chaque école, leur offrant à chacune une certaine intimité. S'asseyant sur un coin de pelouse, veillant à lisser sa jupe plissée pour éviter les faux plis, Hikari s'étira, un grand sourire aux lèvres, avant de sortir de son sac un carnet à dessin ainsi que sa trousse de crayons et scruta le bois en face d'elle. Ce décor l'inspirait vraiment, le dégradé de vert des arbres se découpant sur le bleu du ciel rendrait surement bien sur le Canson. Aussi, sans hésiter plus longtemps, l'adolescente esquissa les formes des arbres avant de commencer à travailler les dégradés et les aplats.
Soudain, quelque chose attira son attention: de longs cheveux ondulés de couleur claire vinrent contraster avec les sombres troncs des végétaux. Une demoiselle de Miatre, portant joliment l'uniforme de l'école stricte et grande soeur de toutes, semblait errer entre les arbres. Se levant de sa place, Hikari laissa tomber ses crayons et son cahier de croquis puis se dirigea d'un pas furtif vers l'adolescente qui avait attiré son attention avant de saisir avec douceur son poignet :

"-Attends, demanda-t-elle à la jeune fille aux longs cheveux ondulés, pardonne moi de t'interpeller de la sorte...mais voudrais-tu me servir de modèle?"

Adressant un sourire malin à l'élève de Miatre, elle s'expliqua:

"-Je fais partie du club de cosplay de St Le Rim et dès que je t'ai vu, tu m'as de suite inspirée. Je trouve que tu es belle comme tout et que tu porterais à merveilles les tenues que nous réalisons. Tu veux bien?"

La proposition devait sembler étrange, voir carrément louche. Pourtant, Hikari ne souhaitait aucunement effrayer l'étudiante de Miatre, qui semblait aussi craintive qu'une biche. Aussi, afin de la mettre en confiance et de lui faire comprendre qu'elle ne lui voulait aucun mal, elle acquiesça son sourire doux avant de relâcher son poignet, se contentant de garder ses mains dans son dos, attendant la réponse de son interlocutrice:

"-Au fait, l'interrogea-t-elle d'une voix tendre, que fais tu par chez nous? Souhaitais-tu voir quelque chose à Le Rim? Je peux te servir de guide si tu veux!"


Dernière édition par Hikari Amakusa le Mar 31 Déc - 10:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fictionpress.com/u/886737/Amakusa-Kuroe



Invité
Invité






MessageSujet: Re: [Terminé?]C'est souvent en se promenant un peu qu'on trouve l'inspiration...[PV Sookie] Mer 18 Déc - 13:43

" Viens donc avec nous, Sookie ! " lui a t'on dit, tandis qu'elle avait du mal à réaliser que ce fut bien à elle que ses camarades de classe s'adressèrent. C'était une première pour l'ingénue, que de se faire interpeller ainsi. Ordinairement, elle passait inaperçue. Un fantôme. Si bien que même les professeurs avaient du mal à visualiser qui pouvait bien être cette "Kotori Sookie". D'abord perplexe, elle finit par accepter de se joindre au groupe de filles. Si son psychologue la voyait, il se serait frotté les mains fièrement. Ainsi, elle se retrouva embrigadée contre son gré à l'école St-Rim. Evidemment, c'était l'heure à laquelle toutes les étudiantes se retrouvaient pour parler de leur journée éprouvante ou non. Il y avait un monde fou. Sookie se sentait oppressée lorsqu'elle traversa le hall de l'établissement. Zigzaguant entre les jeunes filles, faisant de son mieux pour ne pas se prendre les pieds dans des sacs posés sur le sol, elle en oublia de garder un œil sur ses camarades qui filèrent dans la cour. Sans l'attendre. Perdue, Sookie était perdue dans une école qui n'était pas la sienne de surcroît. Tel le vilain petit canard, son uniforme contrastait violemment avec celui des élèves de Rim. Elle ne pensait malheureusement pas inaperçue. Une étrangère dans un lieu qui l'était étranger, il n'y avait pas de situation plus catastrophique que celle-ci.

Ne trouvant aucune issue, elle prit la direction de la forêt, endroit qui commençait à lui devenir familier à force d'y vagabonder. La petite tête blonde s'aventura alors entre les arbres, cherchant à fuir le vacarme. A dire vrai, elle se sentait bien mieux au calme et seule. Non pas qu'elle ne pouvait supporter ses camarades, mais elle avait du mal à se trouver une place parmi ce petit groupe déjà bien soudé. Il n'y avait pas de place pour Sookie.

Cette dernière prit la direction de St-Miatre, afin de regagner son école dont l'atmosphère était plus propice au travail. C'était sans compter sur une étrange demoiselle, débarquant de nulle part et agrippant son poignet. Avec brusquerie, elle lui fait face, tournant sur elle-même avec une rapidité déconcertante, telle une girouette en plein vent. La perturbatrice n'était autre qu'une jeune étudiante de Rim, à en juger son uniforme des plus extravagant aux yeux de Sookie. De grands yeux limpides la fixaient. Quelle couleur éclatante, on eut dit deux aquariums dont il ne manquait plus qu'ils soient peuplés de poissons rouges. Et quelle étonnante coiffure, lisse et sombre, effroyablement sombre. L'ingénue détailla chaque trait de son visage avec minutie avec un temps d'arrêt, comme figée.

" Mais, je ne sers à rien. " souffla t'elle tandis ses prunelles ne quittèrent pas le faciès de son interlocutrice. Le timbre de sa voix était si doux qu'il coulait comme du miel. Sookie ne comprenait pas une fois de plus. Une fois de trop peut être. Le mot "cosplay" ne lui disait rien. Il lui sembla même qu'elle parlait une autre langue. Son visage témoignait pour elle de l'égarement de son esprit. " Je suis déjà habillée. " continua t'elle alors qu'elle récupéra vivement son poignet. Fidèle à elle-même, elle était totalement à côté de la plaque.

Pourtant, la jolie brune paraissait sûre d'elle. Si apaisante. Elle devait insuffler la gaieté et le bien être tout autour d'elle. Son entourage devait l'apprécier. " Je ne sais pas, je n'aime pas cette école. " finit-elle par avouer, un brin décontenancée par tout ce florilège de questions auxquelles elle répondait avec une franchise exemplaire.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hikari Amakusa
Diva


Points de Réputation : 691
Date d'inscription : 15/12/2013
Date de naissance : 18/04/1995
Age : 22
Rang : Bisexuelle
Clubs : St Rim Girl School
En couple avec : Quelqu'un ;)




MessageSujet: Re: [Terminé?]C'est souvent en se promenant un peu qu'on trouve l'inspiration...[PV Sookie] Mer 18 Déc - 18:47

"Je suis déjà habillée" fut la seule réponse de l'élégante demoiselle qu'Hikari venait d'interroger, lui proposant un "poste" de modèle pour son club de cosplay. Visiblement, l'étudiante de Miatre semblait complètement déconcertée par l'interrogatoire de la japonaise, qui la fixait un large sourire aux lèvres. Ce sourire s'accentua d'avantage lorsqu'elle entendit les mots de son interlocutrice avant de laisser échapper un rire frais, loin de ressembler à un rire moqueur et méchant comme on pouvait souvent en entendre lorsqu'on dit quelque chose de complètement idiot ou insensé. Se forçant à retrouver son calme, elle entendit de nouveau la voix fine et aussi audible qu'un murmure, qui avouait avec franchise qu'elle ne savait pas ce qu'elle faisait là, n'aimant pas l'école de Le Rim. Loin d'être offensée par ces mots, que certaines auraient pût prendre comme une véritable insulte pour leur établissement scolaire, la demoiselle aux yeux bleus soupira, sans laisser faiblir son rictus doux sur son visage, avant de plonger ses iris dans ceux de la blonde aux cheveux aussi ondulés que la mer: elle avait vraiment des yeux magnifiques, d'une teinte cacao chaude, avec des reflets pourpres des plus beaux, encadrés par des cils si longs qu'ils semblaient s'étirer à l'infini et se terminaient en une pointe douce et bien tracée...cette étrange jeune fille ressemblait vraiment à une poupée, élégante et parfaite. A côté d'elle, la jeune couturière semblait des plus banales...si on oubliait la couleur de ses iris, complètement inhabituelle au pays du Soleil Levant.

"-Oh, je peux te comprendre..., lâcha d'une voix amicale Hikari en jetant un coup d'oeil vers le bâtiment aux pierres rosées, certaines demoiselles n'aiment pas notre école, qu'elles jugent trop frivole et habritant des filles ne prêtant aucune attention à leurs études..."

Elle sourit. En effet, les demoiselles aux jupes écossaises avaient, en plus de celle d'être toujours joyeuses et de bonne compagnie, la réputation d'être des idiotes ne pensant qu'à batifoler. C'est pourquoi elles attiraient parfois l'animosité des deux écoles ainées, Spica et Miatre, qui formaient leurs étudiantes et les poussaient à être performantes aussi bien dans les études que dans les loisirs tandis que Le Rim privilégiait le bien-être de ses élèves. Quoi de plus normal donc, qu'une élève de Miatre n'apprécie pas se retrouver entourée des étudiantes de l'école cadette. Pourtant, Hikari n'avait pas perdu de vue son idée de base, celle pour laquelle elle avait importuné cette jolie demoiselle:

"-Je dois te paraître un peu insistante, voir ennuyeuse ou idiote et je m'en excuse, mais j'aimerais vraiment que tu me serves de modèle..."

Elle se stoppa nette. Peut être ignorait-elle ce que "cosplay" voulait dire...pour un japonais, ce nom prenait tout son sens et désignait un costume tiré d'une anime, dessin animé très populaire dans l’archipel nippon mais pour cette demoiselle aux cheveux blonds et aux yeux chocolat? Sans doute était-elle étrangère et de ce fait, ignorait-elle la signification du mot. Quelle idiote la brune faisait! Elle avait agit avec égoïsme, ne prenant même pas la peine d'expliquer le but et l'activité de son club. Pas étonnant que son interlocutrice soit sur la défensive et réticente à la suivre, n'importe qui agirait de la sorte dans une telle situation. Poussant un discret soupir, la jeune couturière aux cheveux noirs jeta un furtif regard à ses affaires restées sur le carré de pelouse qu'elle avait trouvé suffisamment calme pour lui permettre de décompresser de sa journée de leçons, vérifiant par la même occasion que personne ne lui avait dérobé ses crayons ou son bloc à dessins: elle n'aimait pas trop laisser ainsi tous ses effets personnels éparpillés et à la vue de tous. Aussi, désirant retourner auprès de son cartable, elle invita la Miatroise à la suivre avant d'elle même se diriger vers son sac dans lequel elle rangea en vitesse ses fusains et stylos puis, retirant son carnet à dessins de l'herbe verdoyante et moelleuse, elle tapota le sol de sa main tout en regardant sa camarade aux cheveux blonds:

"-Viens, tu peux t'asseoir si tu veux. Et si tu as peur de salir ton joli uniforme, j'ai un mouchoir pour te protéger des tâches de terre." Lui faisant un sourire chaleureux, elle continua "Je vais t'expliquer en quoi consiste le cosplay si tu le désires. Ainsi, tu seras à même d'accepter ma proposition ou non, en toute connaissance de cause.Mais avant cela..."

Sortant de son sac un petit ballotin de tissu rose noué par un ruban bleu cyan assorti à ceux qui ornaient ses tresses, elle le défit pour laisser apparaître ce qu'il contenait: des pommes coupées en quartier et des biscuits fait maisons. Déposant sa collation sur le sol verdoyant, elle le montra d'un signe de la main à la jeune fille l'accompagnant, lui désignant ainsi qu'elle pouvait se servir:

"-Je t'en prie, l'invita-t-elle d'un ton jovial, comme si elle eut été amie de longue date avec son interlocutrice, si tu as faim, sers toi. Ça me fait plaisir de partager ces gâteaux avec toi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fictionpress.com/u/886737/Amakusa-Kuroe



Invité
Invité






MessageSujet: Re: [Terminé?]C'est souvent en se promenant un peu qu'on trouve l'inspiration...[PV Sookie] Jeu 19 Déc - 18:01

Tous ces mots enchaînés avec une telle rapidité manqua d'assommer Sookie. Déjà qu'elle avait du mal à rester attentive plus d'une dizaine de minutes en salle de classe, il ne manquait plus que cela se reproduise à l'extérieur. Il faut dire, qu'elle n'avait pas l'habitude de dialoguer ainsi. L'ingénue ne sortait de sa tanière que pour regagner la forêt. Alors évidemment, elle ne croisait que peu d'individus lors de ses sorties. L'art de communiquer n'était pas inné. Cela s'apprivoise avec le temps, l'enfance notamment. Sookie n'avait pas eu la chance de s'ouvrir, il lui était difficile de parler avec naturel. C'est comme le vélo, il faut un temps d'adaptation, plus ou moins long et périlleux. Certains arriveront en un fragment de secondes tandis que d'autres, plus malchanceux, devront subir bien des échecs avant d'y parvenir. Aussi, les yeux rivés sur ses chaussures, elle n'écouta que la moitié du discours de l'élève de Rim concernant son établissement. Non pas que cela n'intéressait pas la petite blonde, mais plutôt, qu'elle avait la tête ailleurs. Oui, elle réfléchissait en même temps.

"Modèle ..." répéta t'elle tout haut, espérant que cela lui permettrait de comprendre. " Je ne veux pas apparaître à la télévision. Ni dans les livres. Je ne veux pas." se borna t'elle à répondre en secouant négativement la tête. Ses boucles châtaines suivant l'encadrement de sa figure. Ses prunelles se posèrent à nouveau sur son interlocutrice. Bien que cette dernière lui semblait bien trop bavarde, elle dégageait beaucoup de gentillesse dans le timbre de sa voix. Si bien que la petite Sookie se sentait bien plus à l'aise en sa compagnie qu'avec les élèves de sa classe. C'était véridique.

La brune l'invita à la suivre, docilement, elle lui emboîta le pas sans dire un mot. Sookie ne se fit pas prier une deuxième fois et s'assit sur l'étendue d'herbe, les fesses calées entre ses jambes dont les genoux étaient pliés. Elle n'accordait aucune importance à son uniforme, bien que la sœur de Miatre n'allait certainement pas apprécier qu'une de ses élèves ne prenne pas soin de ses affaires. Sookie était avant tout une future épouse modèle, du moins, c'était ce qu'elle devait devenir. Il lui fallait donc veiller aux moindres détails, à commencer par sa tenue. Quelle plaie, vraiment. Rien qu'à l'idée de se marier à un homme la tétanisait. Cela lui semblait bien affreux.

Sookie reporta son attention sur la japonaise qui dévoila sous ses yeux pétillants de gourmandise une boîte contenant bien des merveilles gustatives. Elle aimait les confiseries et autres viennoiseries, grignotant souvent entre les repas. Ce qui ne l'empêchait pas pour autant de garder une silhouette gracile. "Merci. " souffla t'elle en piochant dans la boîte offerte. Ce ne fut pas un gâteau qu'elle chipa, mais bien deux. Enfournant dans sa bouche un petit gâteau qui régalait ses papilles. L'incitant à revenir se servir. Visiblement, Sookie était bien plus attirée par la nourriture que le cosplay.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hikari Amakusa
Diva


Points de Réputation : 691
Date d'inscription : 15/12/2013
Date de naissance : 18/04/1995
Age : 22
Rang : Bisexuelle
Clubs : St Rim Girl School
En couple avec : Quelqu'un ;)




MessageSujet: Re: [Terminé?]C'est souvent en se promenant un peu qu'on trouve l'inspiration...[PV Sookie] Dim 22 Déc - 0:23

Hikari restait là, assise sur l'herbe fraîche et verdoyante si agréable au toucher, regardant avec intensité la mystérieuse jeune fille aux boucles blondes qui semblait émerveillée devant les gâteaux et les fruits que la brune venait de lui présenter. Elle semblait vraiment adorer les sucreries, à en jurer par la gourmandise qui éclairait ses yeux bruns, et ne se fit pas prier deux fois lorsque la Rimoise lui proposa de se servir. Chipant d'un coup deux des cookies qui reposaient dans le carré de tissu, sans manquer de remercier son interlocutrice, l'étrange poupée vivante les enfourna d'un coup dans sa petite bouche et sembla les apprécier, à en juger par la façon dont elle fixait les autres gâteaux qu'il restait et qui attendaient d'être mangé. Étouffant un petit rire derrière la paume de sa main à moitié couverte par la manche immaculée de son cardigan, la Rimoise se saisit du ballotin garni avant de le poser dans l'une des mains de sa camarade:

"-Tiens, je te donne tout. Tu as l'air de les aimer..." Lui adressant un grand sourire, elle lui assura:"Je t'en referai d'autres si tu veux. Je connais pleins de recettes de gâteaux. Mais à condition que tu me dises ton nom, mademoiselle la gourmande."

C'est vrai, elle ignorait encore l'identité de la damoiselle à laquelle elle offrait les friandises qu'elle avait réalisé en guise de collation.Ça ne l'embêtait pas vraiment de donner quelque chose à quelqu'un qu'elle ne connaissait pas, c'était dans sa nature d'être généreuse et serviable, un peu trop parfois. Cette générosité lui avait bien souvent valu d'être manipulée ou ridiculisée pourtant, forte des leçons qu'elle avait tiré de ses erreurs, Hikari ne pouvait se résigner à tirer un trait sur ce trait prédominant de son caractère, ce serait pour elle comme renier une part d'elle. Ce qui la contrariait vraiment, c'était qu'elle avait promis à la Miatroise de lui cuisiner d'autres merveilles pour les papilles et que si elle désirait vraiment honorer son serment, elle devait vraiment connaître son nom. Aussi, afin de mettre la craintive demoiselle en confiance, la Rimoise se décida à elle même décliner tous les renseignements la concernant, du nom à la classe, en passant par l'école et les passions. Après tout, il était fort impoli qu'une jeune fille bien éduquée demande son nom à quelqu'un sans s'être elle même présentée:

"-Moi, je suis Amakusa Hikari, en 3ième année, groupe B. Comme tu peux t'en douter, je suis une des joyeuses étudiantes de Le Rim et je fais aussi parti du club de couture ou de cosplay." Puis se souvenant de la raison pour laquelle elle avait abordé l'étrange demoiselle en robe noire, elle s'exclama"Ah mais oui, tu ne sais pas ce qu'est le cosplay! En gros, c'est se déguiser en personnage de manga. Et dès que je t'ai vu avec tes beaux cheveux, tu m'as de suite donner envie de créer une robe pour toi..."

Se souvenant de ce que son interlocutrice avait dit précédemment, exprimant ouvertement son désaccord quant à une quelconque publication de clichés la représentant, elle rajouta de sorte à la rassurer quant à la nature de sa demande:

"-Je te rassures, je n'ai aucunement l'intention de prendre des photos de toi et de les éparpiller dans toute la résidence Strawberry. J'ai juste une idée de robe qui me trotte dans la tète depuis quelques jours et j'ai toujours imaginé une fille dans ton style, avec des cheveux bouclés, la porter."

Tout en accentuant son doux et apaisant sourire, la Rimoise se saisit de son carnet de croquis tout en adressant à la blonde un joyeux "Attends, je vais te montrer!" et, attrapant des crayons dans les teintes froides, du bleu au violet en passant par le vert et le cyan, elle se mit à dessiner, à esquisser la tenue qu'elle avait bien encrée dans sa tète débordante d'imagination, fourmillante de mille projets. C'était une robe blanche toute simple, assez bouffante au niveau de la jupe, avec de jolis volants ornant le col rond. Une ceinture d'un bleu nuit agréable venait resserrer et ajuster le tout au niveau des cotes, donnant au vêtement bordé de dentelles un côté sophistiqué tout en restant simple et sympathique à porter les jours d'été. Du moins, c'est ce que sa créatrice pensait, en regardant d'un air rêveur son croquis . Il n'était pas très réussi, car fait en quelques coups de crayons et en un laps de temps relativement court, pourtant il avait le mérite de faire rêver Hikari qui voyait déjà sa camarade de Miatre porter sa création. Pourtant, rien n'était gagné, la demoiselle aux boucles blondes n'avait pas donné son avis, il ne fallait pas s'emballer.
Lui tendant son cahier, la couturière annonça à sa compagnie:

"-Tiens, voilà le modèle que j'aimerais que tu porte... Qu'en penses-tu? Tu voudrais bien l'essayer pour moi lorsqu'il sera prêt?"

Cette tenue avait un atout: contrairement à certains cosplays que la Rimoise réalisait parfois, celui ci était tout ce qu'il y a de plus sage et ne serait pas trop embarrassante à porter pour une novice en déguisement ou une demoiselle timide comme l'était celle qu'Hikari avait sous les yeux. Timide?Était-ce vraiment le bon mot pour la qualifier? Elle l'était, c'était une certitude...mais il y avait autre chose... Comme si elle ne savait pas comment échanger avec les autres. Etait-ce ça, la raison de son silence? Ou était-elle juste intimidée? Dans tous les cas, cette jeune personne aussi belle que mystérieuse avait eu le mérite d'intéresser, d'inspirer et d'intriguer Hikari qui ne souhaitait désormais qu'une chose: Pouvoir entendre un peu plus le son si mélodieux de sa voix de femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fictionpress.com/u/886737/Amakusa-Kuroe



Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: [Terminé?]C'est souvent en se promenant un peu qu'on trouve l'inspiration...[PV Sookie]

Revenir en haut Aller en bas

[Terminé?]C'est souvent en se promenant un peu qu'on trouve l'inspiration...[PV Sookie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Un soupir vient souvent d'un souvenir ... [solo, terminé]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Archives :: » RPs & Co Archivés-