Partagez| .

[Yuuki] Multitâche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage



Invité
Invité






MessageSujet: [Yuuki] Multitâche Dim 8 Déc - 21:54

Un dimanche matin, à la Résidence Strawberry. Une jeune étudiante de l'Ecole St Le Rim arpentait les couloirs de la Résidence, un panier à linge entre les mains. Kobayakawa Rika sortait tout juste de la blanchisserie où elle venait de faire sa lessive. Elle marchait d'un pas joyeux et enthousiaste tout en sifflotant un air quelconque. Saluant au passage les quelques camarades qu'elle croisa, elle se dirigea vers sa chambre au deuxième étage de l'aile ouest. Arrivée devant la porte, elle passa le panier à linge sous un bras tandis que sa main libre alla tourner la poignée pour ouvrir ladite porte. Reprenant le panier à deux mains, elle pénétra dans la chambre, refermant la porte derrière elle avec son pied. Elle ne remarqua pas que la porte ne s'était pas refermée entièrement.

Dans la chambre, Rika posa le panier sur son lit, puis se dirigea vers le bureau. Dessus, il y avait des cahiers et manuels ouverts, mais aussi et surtout un lecteur MP3: son bien le plus précieux qu'elle avait réussi à introduire discrètement dans sa chambre l'an passé. Le règlement de la Résidence n'interdisait pas explicitement ce genre d'appareils, mais Rika savait que cet argument ne tiendrait pas et qu'elle aurait des problèmes si les Soeurs apprenaient son existence. Elle s'était donc efforcée de le dissimuler, ne l'utilisant que dans sa chambre et n'avait pas été découverte jusqu'à présent.

Elle inséra les écouteurs dans les oreilles, alluma l'appareil et joua une piste au hasard.

Satisafaite, elle glissa le lecteur dans sa poche et commença à danser. Ce faisant, elle retourna vers le panier à linge pour tout trier, plier et ranger dans l'armoire. C'étaient surtout des uniformes, chaussettes, sous-vêtements et pyjamas. Passant la majeure partie de l'année cloîtrée dans le campus, Rika n'avait pas vraiment l'occasion de porter autre chose (en dehors du club de cosplay). Le rangement du linge ne prit pas plus d'une minute, après quoi Rika alla ranger le panier dans la petite salle de bains dont disposait chacune des chambres de la Résidence. Rika en ressortit, cette fois-ci avec un aspirateur qu'elle s'empressa de brancher pour le passer dans toute la chambre, toujours en dansant.

Et tandis qu'elle faisait tout cela, son regard se tourna de temps à autres sur un tableau noir situé dans le coin de la chambre. C'était un de ces tableaux pivotants avec deux faces. Rika avait réussi à l'obtenir auprès de l'intendance pour pouvoir l'installer dans la chambre. Sur ce tableau était inscrit une longue équation à laquelle Rika réfléchissait. À ses oreilles, la musique arriva à un solo de guitare que Rika se mit à imiter, avec le balai de l'aspirateur en guise d'instrument.

Elle trouva finalement la solution et alla l'inscrire sur le tableau. Satisfaite, elle reposa la craie et se remit à danser. C'est alors que...
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité






MessageSujet: Re: [Yuuki] Multitâche Sam 14 Déc - 14:29

Yuuki s'était levée à l'aube, parfaitement un dimanche matin oui oui! Il faut dire qu'elle n'aimait pas dormir jusqu'à pas d'heures, pour elle c'était une perte de temps, et le temps c'est de l'ar... Ok où pas. Simplement, aussi bizarre soit-il elle aimait regarder le lever du jour, c'est pourquoi elle s'était rendue très tôt aux écuries alors que le ciel ne semblait pas tout à fait d'accord pour se lever à son tour.

Elle avait été forcé de mettre sa tenue de compétition équestre, rien que pour monter normalement. C'était pas de l'abus psychologique sur jeune fille ça? Mais bon, à voir comme elle était dans cette tenue douce qui avait des airs de costards, elle n'avait pas à se plaindre. Elle ne voulait même pas savoir le prix rien que de la veste, mais comme c'était obligatoire, elle préférai s'y résoudre.

Elle s'en alla donc voir Cherkane, sont cheval de race KWPN, une race qui faisait lever les sourcils des filles qui n'y connaissaient rien. C'était quoi ça? Une mauvaise blague de déformation d'alphabet? Non non, une race de cheval mesdemoiselles.

Elle s'approcha de l'hongre blanc et noir aux yeux bleus. Une couleur aussi rare que sublime, et passa un long moment à prendre soin de lui en laissant le soleil se lever, finalement elle le sella et le monta, des choses simples mais qui demandaient un travail incroyable en vue du caractère du cheval.

Rien que garder la bête au pas était toute une affaire, elle était bien loin de l'excellence de la petite blonde qui montait en sa compagnie et retenait sa pur race espagnole avec une délicatesse incroyable. Finalement, elle réussit à garder son cheval dans un petit trot, et ça lui suffisait, faire les choses pas à pas, après tout Cherkane n'avait que 4 ans, c'était un bébé.

Elle s'occupa avec attention de son cheval, prenant une bonne heure à le soigner avant de s'autoriser une douche dans les vestiaires équestre, elle se rhabilla ensuite et... Oh mince. Elle était ou sa chambre? Evidemment, entre l'aile des 3e au 5e année elle n'arrivait plus retrouver le fil de rien. Elle sortie alors de sa poche son MP3 qu'elle avait caché, et enfila un écouteur sur sa chevelure bleuté alors que la voix de la chanteuse d'un groupe connu parvint à ses oreilles :

" I'm so tired of being here ... Suppressed by all of my childish fears..."

Cette chanson nommée Immortal connue par coeur de la demoiselle faisait raviver d'étranges émotions. Bref, elle se décida à continuer, elle finirai bien par trouver non? Elle finit par entendre des bruits de pas, oh non, pas une surveillante, la voilà prise au piège. Enfin presque!

En effet en tournant la tête vers d'autres bruits, elle pu voir une porte entrouverte et en y regardant de plus près une... demoiselle qui semblait danser.

C'était quoi cette situation étouffante?! Coincée entre une fille qui dansait et une possible surveillante bonne sœur qui allait lui faire passer le pire quart d'heure de sa vie.

Hey mais attendez, ne soyons pas stupide, si elle se faisait prendre maintenant, cette demoiselle aussi se ferai prendre? Alors ce n'était pas considéré comme une intrusion mais comme un... Echange de bon procédés que de venir en trombe dans cette chambre qui n'était pas la sienne sans toquer!

Bon, pas le choix, c'était ça ou l'église. Pitié pas l'église! elle poussa soudainement la porte entrouverte et la ferma sans la claquer, en la poussant doucement. Voilà maintenant qu'elle se retrouve face à une mignonne petite demoiselle qui n'avait sûrement rien demandé de plus que de faire du Air Guitar. Elle la fixa avec surprise et dis, dans un air peu théâtral:

♦ Heum... Sûrement trompée de chambre heum... Désolée je ... Je peux attendre que la bonne sœur passe?

Niveau crédibilité, on repassera. C'était pas pour demain l'inscription au club de théâtre ni un rôle dans la pièce prévue chaque année. Et pour se rendre encore plus ridicule, elle afficha un sourire gêné, tant qu'à faire! En même temps, son écouteur glissa de son oreille et tomba, montrant qu'effectivement ... Elle était aussi coupable que la fille qui se tenait en face d'elle.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité






MessageSujet: Re: [Yuuki] Multitâche Sam 14 Déc - 16:33

Honnêtement, Rika trouvait la situation plutôt amusante. La voilà qu'elle prenait une pose totalement débile, le balai de l'aspirateur dans la main gauche, tenu comme une guitare, le bras droit levé au ciel après avoir effectué un moulinet très exagéré tandis que la dernière note résonnait dans ses oreilles. Face à elle, une jeune femme nettement plus grande qu'elle, habillée de l'uniforme blanc de Spica. Son visage ne lui était pas familier: Rika n'oublierait jamais un tel visage avec cette chevelure grise atypique et ces très jolis yeux bleus. Mais le moment était sans doute peu propice à une séance d'identification. La demoiselle semblait un tantinet nerveuse alors qu'elle déblatéra... quelque chose. Comme Rika avait tendance à écouter sa musique un peu fort, elle n'entendit pas très bien les propos de la Spicane. Mais le silence revint juste au moment où les mots "bonne soeur" furent prononcés. L'écouteur bleu fluorescent qui tomba de son oreille suffit à Rika pour comprendre ce qui se passait. Les bruits de pas approchants, légèrement étouffés par la porte, confirmèrent ce qu'elle avait deviné.

Rika posa au sol le balai de l'aspirateur et se dirigea rapidement vers l'armoire. En des gestes rapides et longuement répétés, elle retira ses propres écouteurs de ses oreilles, sortit son lecteur de la poche, l'éteignit, enroula le câble noir tout autour, ouvrit le tiroir du bas de l'armoire (celui réservé aux sous-vêtements) et plaça le lecteur à l'intérieur. Puis d'un geste de la tête, elle incita vivement l'inconnue à faire de même. Pendant ce temps, elle alla ramasser l'aspirateur et le rangea à coté de l'armoire avant de se diriger vers son bureau pour se saisir du manuel de mathématiques. Revenant vers la Spicane, elle lui donna le livre, refermant le tiroir du pied au passage. Finalement, elle alla au tableau, prit une craie blanche et effaça rapidement la fin de l'équation inscrite afin de la réécrire à l'identique.

"Et donc, en appliquant le théorème, on obtient..." Rika n'eut pas le temps de terminer sa phrase que la porte de la chambre s'ouvrit, pour laisser place à nulle autre que Soeur Hamasaka. Sans rien dire, la religieuse regarda Rika, puis l'autre élève, puis de nouveau Rika. "Bonjour, ma Soeur. Puis-je vous aider?" lui demanda l'étudiante. Pas de réponse. La Soeur continua de la dévisager, tournant de temps à autre son regard vers la Spicane. "Nous étions en train d'étudier", expliqua Rika avant que la question ne fut posée. Toujours aucun mot de la bonne soeur. Celle-ci plissa les yeux d'un air suspicieux avant de s'en aller, refermant la porte derrière elle.

Rika écouta un moment les bruits de pas qui s'amenuisaient progressivement jusqu'à ne plus être entendus. Un sourire narquois se dessina alors sur ses lèvres et elle tira effrontément la langue en direction de la porte, l'air de dire "tu m'auras pas aujourd'hui".
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité






MessageSujet: Re: [Yuuki] Multitâche Sam 14 Déc - 17:03

Mais qui était le monstre qui avait interdit la musique autre que la sainte chorale dans cet établissement? Une sorte de démone sortie des enfers frustrée de n'avoir pas pu à son époque des dinosaures avoir ce genre de technologie moderne qui peuplée pourtant notre monde? Sérieusement, on en était pas tous à écouter 'Seigneur viens nous sauver' à longueur de journée. Il fallait avouer que la sainte chorale pouvait avoir de belles chansons comme une qui était souvent chantée depuis plusieurs années mais... C'était pas vraiment le goût musical de nôtre chère Yuuki.

Ce qui explique pourquoi elle avait un MP3 qui était gris, mais quelle stupide idée d'avoir des écouteurs BLEU CYAN! Sérieusement, elle regretta soudainement cet achat compulsif et murmura pour elle-même "idiote" avant de rentrer dans la chambre et de donner le pire argument du monde. Avec une pointe de bégaiement, bien ma fille, entre 0 et 20 ta crédibilité et de - 3342.

La demoiselle qui lui faisait face pourtant ne semblait pas avoir entendu, c'est lorsque l'écouteur à peine visible glissa de l'oreille de Yuuki qu'elle parut tilter la chose. Au grand étonnement de Yuuki, au lieu de la mettre dehors pour être rentrée précipitamment elle se dirigea vers son armoire et plaça son MP3 dans... le tiroir de ses sous vêtements.

Bien vue l'artiste, jamais une sœur n'aurai idée de fouiller les sous-vêtements d'une élève, c'était peu conventionnel. Yuuki ne se gêna pas pour fixer un peu l'endroit, et bien quoi? Ça lui donnait quelques idées et elle aimait bien mettre de beaux sous-vêtements, ce n'était pas un crime! La fille qui était plus petite qu'elle lui fit signe de faire de même, Yuuki imita donc le même geste ne pouvait s'empêcher de décrire dans sa tête les différentes couleurs des sous-vêtements en se disant qu'elle manquait peut-être de variation et c'était dommage.

Mais pas le temps de s’apitoyer sur les sous-vêtements! La voilà avec un livre de maths dans les mains, elle haussa un sourcil et comprit vite fait le plan de Rika alors qu'elle tira la chaise du bureau parallèle pour se mettre assise dessus comme une élève devant un tableau. Celle-ci commença alors à imiter une explication de maths, la sœur entra sans même toquer alors que Yuuki se mit à acquiescer sur ses explications avant de tourner la tête, fixant la sœur avec un air surprit comme si elle dérangeait pendant les révisions.

Un regard suspect plus tard, la sœur repartie alors que la respiration de Yuuki se faisait courte et se relâcha finalement une fois assez loin, il faut dire qu'elle aurai beau faire dans la plus grande discrétion, on arriverai toujours l'entendre. La délicatesse n'était pas vraiment quelque chose qui appartenait à sœur Hamasaka apparemment.

Elle soupira soulagée et tourna sa tête vers la demoiselle qui l'avait sauvé et qui... Tirait la langue. Yuuki haussa un sourcil et commença par fermer le livre de maths, bah quoi? Elle détestait cette matière alors elle n'allait pas le lire de haut en bas.

En parlant de haut en bas, c'est son regard qui se baladait maintenant sur la demoiselle, petite certes, il y avait une dizaine de centimètre de différences entre elle et peut-être une année ou deux. Elle semblait moins adulte mais pas non plus enfant, et un visage délicieusement dessiné, bref elle était mignonne et Yuuki dut reconnaître qu'elle aurai pu tomber sur oh combien largement pire.

Un sourire éclaircit alors le visage de la demoiselle aux cheveux bleutés qui se leva pour lui tendre le livre:

♦ Il faut croire que j'ai de la chance, je suis tombée sur une fille au même grain de folie que moi...

Puis elle planta son regard azur dans le sien, histoire d'appuyer ses paroles, on ne baissait pas les yeux devant quelqu'un quand on lui parlait enfin!

♦ Merci de m'avoir sortie de cette situation... Même si tu m'en dois une, sans moi tu aurai continué à faire ton petit show privé à sœur Hamasaka ...

Et bien quoi? Non ce n'était pas de la méchanceté encore moins de la fierté de la part de Yuuki, mais une réelle envie de taquinerie rien de plus. Elle espérait au moins que la demoiselle n'allait pas le prendre dans le premier sens du terme et s'amuser de cette situation histoire de faire baisser la pression qui pesai sur elle quelques minutes plus tôt. C'est alors que Yuuki prit un air désolé et dit:

♦ Ah moins que ça ne soit ton genre et que j'ai gâché toutes tes chances de séduction par parade?

Elle finit par afficher un sourire fin sur son visage, montrant la plaisanterie. Elle était comme ça, franche et sympa à la fois, pas la peine d'avoir l'air d'avoir un baton coincé vous savez où. Et si vous ne savez pas, ne comptez pas sur moi pour vous faire un dessin! Elle finit par remettre une mèche de ses cheveux en place, avant de dire:

♦ Je m'appelle Yuuki, je suis en cinquième année et toi?

Tant qu'à faire, au point ou elles en étaient pourquoi ne pas faire connaissance?
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité






MessageSujet: Re: [Yuuki] Multitâche Dim 15 Déc - 20:34

Rika rétracta sa langue dans sa bouche, ayant suffisamment célébré sa victoire dans cette énième bataille contre l'ultime rabat-joie d'Astraea. C'est à ce moment que la Spicane s'adressa à elle en la traitant de folle. Bon, en fait, elle avait juste dit "grain de folie" et même si elle l'avait vraiment traitée de folle, Rika l'aurait pris comme un compliment. Et c'est donc la raison pour laquelle elle se tourna vers la demoiselle avec un sourire tout fier, faisant un "V" de la main en un geste de victoire. La Spicane poursuivit ensuite en s'attribuant une part de cette victoire.

Rika ne pouvait être d'accord avec l'argument avancé. Après tout, elle courait et bougeait toujours dans tous les sens et ouvertement depuis qu'elle était à Astraea. Être surprise en train de danser ne l'aurait aucunement embarrassée. Au pire, elle aurait reçu un énième sermon sur le comportement adéquat d'une "lady". Quant à l'intrusion inopinée de la Spicane, difficile de dire si elle lui avait donné quelques secondes de plus pour agir ou bien si elle n'avait fait qu'attirer inutilement l'attention de la religieuse. Mais bon, toute cette argumentation demeura dans un coin de la tête de Rika qui n'avait pas envie de se lancer dans un débat sans intérêt. De toute façon, elle n'en eut même pas le temps que l'étudiante de Spica enchaîna avec une boutade concernant une possible méthode de séduction destinée à la Soeur.

Finalement, la demoiselle se présenta, encore une fois avant que Rika n'ait eu le temps de répliquer. Était-ce le fait d'un résidu d'adrénaline dans le sang suite à cet événement ou sa façon normale de s'exprimer? Quoi qu'il en soit, Rika eut enfin l'opportunité de répondre. "Je m'appelle Rika. Kobayakawa Rika, en quatrième année. Ravie de faire ta connaissance.", se présenta-t-elle en s'inclinant, toujours avec le sourire. Elle se dirigea ensuite vers l'armoire et ouvrit de nouveau le tiroir pour en extraire les deux lecteurs MP3 qui y étaient cachés. Revenant vers Yuuki, elle lui rendit son bien, le lecteur aux écouteurs bleus. "Et pour répondre à ta question, je préférerais encore manger du natto pour le restant de mes jours.", déclara-t-elle tout en récupérant son manuel de mathématiques qu'elle alla reposer sur le bureau. En chemin, elle vit le tableau et l'équation incomplète. Quelques petites secondes et quelques coups de craie plus tard, une expression satisfaite se dessina sur son visage, l'équation de nouveau correctement résolue.

Rika reporta alors son attention vers son interlocutrice et le processus d'identification précédemment interrompu se remit en marche. "Il me semble que l'on s'est déjà croisé sans se voir, sans doute au réfectoire. Tu es arrivée tout récemment à Astraea, n'est-ce pas?" lui demanda-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité






MessageSujet: Re: [Yuuki] Multitâche Lun 16 Déc - 18:01

Yuuki se pinça la lèvre en sortant son euphorie pour se rendre compte qu’elle était partie dans une histoire complètement farfelue incluant une bonne sœur loin d’être si ‘bonne’ que ça, oh aller, sans mauvaise transition la plupart des filles de cette école auraient pu prendre le mot dans ce sens. Les bonnes sœurs étaient plutôt… Effrayantes, et même Yuuki se sentait oppressée lorsqu’une d’entre elle la regardait… C’était comme avoir un poignard qui pendait au dessus de votre tête manquant à tout moment de s’abattre sur vous.

Et cette fois-ci, on avait voulu lui enlever sa musique. Son univers, sa mélancolie, son expression artistique… Ah mais non, il ne fallait pas oublier qu’elle n’était bonne qu’à monter à cheval aux yeux des autres. De toute façon, la demoiselle aux cheveux bleus ne se trouvait rien d’exceptionnel, mais demander à ce qu’on lui laisse la musique n’était pas de trop non ?

Elle relâcha un peu ses épaules à la fin de sa taquinerie, en poussant un soufflement qui signifiait ‘Ouf, sauvée ! ‘ Oui elle venait sans doute de réaliser, mais pour elle cette endroit était une prison dorée. Prison car on ne pouvait pas sortir et faire ce qu’on voulait, mais elle avait toujours vécue ainsi dans sa ‘petite vie de princesse’ alors ce n’était pas nouveau, c’était peut-être cette liberté qui lui manquait.

Dorée parce que… Pour une lesbienne c’était loin d’être mauvais que d’être dans une école pour filles, même si Yuuki n’était pas le genre de perverse à baver sur tous les jolis corps à venir, elle se sentait plus détendue. Finalement, elle se présenta, alors que la demoiselle lui répondit du nom de Rika, affirmant qu’elle était en quatrième année… Un peu plus jeune comme pouvait s’en douter la cavalière qui lui esquissa un sourire en se penchant en avant en même temps qu’elle par respect, c’était aussi une sorte de remerciement.

Encore ? Oui encore, mais la politesse c’est gratuit et ça fait plaisir ! Cette chère Rika s’approcha ensuite de son tiroir de sous-vêtements avant de redonner le MP3 à Yuuki. Parfait, c’était une sorte de petit secret entre elles maintenant, et pour ainsi dire la cinquième année trouvait la situation cocasse et amusante. La remerciant, elle porta l’appareil électrique à sa poche alors que la brunette l’esquissa d’une remarque qui fit rire doucement mademoiselle Akoma.

Cette idée de préférer manger des Natto que de faire des avances à une bonne sœur était amusante, quoi que un peu … Dur pour le transit. C’était le mot, et puis Yuuki détestait ce plat, elle y pensa un instant.

Finalement, sa cadette revint au calcul qu’elle avait mit sur sa petite ardoise accolée au mur, en lui annonçant le fait qu’elles s’étaient déjà croisées dans le self en lui demandant de confirmer si elle était bien nouvelle.

Sur le coup, Yuuki fut surprise, parmi la dizaine d’élèves présentes en même temps dans le self chaque jour, elle avait réussit à la repérer ? Il faut dire qu’au milieu des brunes et des blondes, une bleue ne passait pas forcement inaperçue mais elle n’était pas la seule à avoir un physique un peu atypique et ne se trouvait ni superbe ni exceptionnelle, c’est pourquoi cette remarque la rendit étrange et lui fit perdre sa langue quelques secondes avant qu’elle ne se décide à dire :

« Heum… C’est exacte, je ne pensais pas qu’on se souviendrai de mon visage, il n’a rien de bien … Important hm mh ! »

Important ? IMPORTANT ? Elle n’avait pas choisit plus nulle comme expression ? Finalement, elle laissa ses épaules redescendre de nouveau avant de fixer l’opération pour vérifier si elle était juste, quelque chose l’interpella, était-ce une erreur de sa part ou de celle de la quatrième année ? Elle approcha son doigt de l’ardoise pour le poser sur un chiffre sans rien dire, verrait-elle la même erreur ? Ce jeu était amusant. Elle se tourna vers elle, lui afficha un doux sourire, finalement contente d’avoir quelqu’un à qui parler.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité






MessageSujet: Re: [Yuuki] Multitâche Jeu 26 Déc - 15:16

Rika sourit lorsque Yuuki confirma être une des élèves ayant été fraîchement transférées à Astraea. C'était assez inhabituel de voir de nouvelles élèves arriver ainsi en cours d'année, même si ce cas de figure semblait devenir de plus en plus fréquent au fil des années. Quoi qu'il en soit, ce genre de transfert passait rarement inaperçu, surtout quand la nouvelle élève allait également vivre à la résidence Strawberry. Rika, en tout cas, trouvait cela intéressant et était toujours curieuse de savoir qui étaient les nouvelles résidentes. Non pas qu'elle faisait tout pour rencontrer les demoiselles en question: étant toutes résidentes, l'occasion se présenterait d'elle-même tôt ou tard.

Yuuki exprima son étonnement d'avoir ainsi été remarquée par Rika, ne se considérant pas particulièrement remarquable. "Aaah, mais détrompe-toi,", fut-elle contredite par la Rimoise, "car ta cote de popularité est en hausse depuis ton arrivée. Il me semble bien avoir entendu ton nom plus d'une fois sur les lèvres de certaines élèves de ton école et le propos avait l'air plutôt positif.", expliqua Rika. "En plus tu partages quelques traits en commun avec certaines Etoiles du passé. En particulier...".

L'étudiante de Lulim interrompit progressivement son explication tandis qu'elle observait son interlocutrice dont l'attention était tournée vers le tableau. Celle-ci posa le doigt sur un élément de l'équation, semblant douter de la véracité des chiffres inscrits. "Un problème?" demanda Rika en fronçant légèrement les sourcils, le geste de la Spicane semant le doute dans son esprit. Cependant, la Rimoise n'attendit pas de réponse, faisant de nouveau face au tableau. "Pour tout réel x,..." commença-t-elle. Elle se mit en suite à énoncer la totalité de son raisonnement à haute voix, pas vraiment pour l'expliquer à son ainée, mais plutôt pour elle-même, pour pouvoir entendre son propre raisonnement. Mais au fur et à mesure, l'expression sur son visage se relâcha et le sourire revint sur ses lèvres. Elle acquiesça finalement, certaine de son raisonnement et du résultat.

"Si, si, c'est bien ça. Donc, comme je le disais,", enchaîna-t-elle sans transition, reportant son attention vers Yuuki, "tu as quelques points communs avec certaines anciennes Etoiles, deux en particulier. L'une avait de longs cheveux blancs, l'autre avait les cheveux bleus et faisait partie du club d'équitation. Toutes deux étaient très populaires à leur époque. On pourrait même dire qu'elles sont légendaires.", raconta-t-elle tout en allant s'asseoir sur le rebord de son bureau, ouvrant au passage le manuel de mathématiques sur un nouvel exercice qu'elle ferait plus tard. "Mais bon, je ne suis pas sure que tes admiratrices vont chercher aussi loin. C'est certainement beaucoup plus simple que cela. Tu es grande et jolie, tu as des yeux bleus, des cheveux gris, de la prestance et tu montes à cheval. Cela suffit à plaire aux filles d'Astraea, pour la plupart en tout cas.", raisonna-t-elle simplement.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité






MessageSujet: Re: [Yuuki] Multitâche Jeu 26 Déc - 21:59

Yuuki fut étonnée des explications données par Rika au sujet de son visage. Du fait qu’on la retenait facilement. Là était donc la clé de tout ? Elle partageait des traits avec des étoiles dans le passé…. Pourtant étoile elle n’avait jamais prétendue avoir la prestance pour elle. La gloire elle préférait laisser ça aux autres. Elle réfléchit un instant … Elle ne connaissait pas encore bien l’histoire de cette école et c’était la raison pour laquelle elle se promettait de se renseigner.

Donc les filles parlaient d’elle en bien… Mais pourquoi ? Juste une ressemblance et on en faisait une star, une idole ?! Elle se sentit soudainement mal à l’aise alors que ses yeux se posèrent sur le sol. Pourtant Rika de son côté disait cela avec la plus grande simplicité du monde, comme si elle était à l’affut de tous les ragots, était-ce une sorte de détective ? De paparazzis ? De journaliste ?

Un milliers de questions se posèrent dans l’esprit de Yuuki alors qu’elle posa ses yeux sur le calcul en le pointant du doigt, il lui semblait avoir vu une erreur alors que Rika se mit à réciter son raisonnement. L’erreur venait en fait d’une mauvaise lecture, un moins était trop rapproché d’un égal, ayant donné l’illusion qu’il poursuivait celui-ci.

La cavalière laissa donc son doigt effacer la continuité et tout prenait son sens alors qu’elle afficha un faible sourire, encore perturbée de sa révélation précédente, elle espérait que c’était faux mais non… Elle était bien reconnue pour ça.

Rika enchaina sans transition le fait qu’elle avait des ressemblances frappantes avec deux étoiles de légendes. L’une par la texture de ses cheveux, l’autre par sa couleur et aussi par le fait qu’elle pratiquait l’équitation, c’était troublant. Yuuki planta son regard dans le sien se montrant très intéressée par cette nouvelle bien qu’on voyait clairement qu’elle était on ne peut plus mal à l’aise.

Rika continua, reprenant un exercice de mathématique dans son livre. C’était étonnant cette façon spontanée qu’elle avait de parler tout en faisant milles choses en même temps, la demoiselle aux cheveux bleus ressemblait à un piquet à côté d’elle. Cette demoiselle débordait d’énergie, c’était sûrement pour ça qu’elle était de Rim « la fun », ce qui fit sourire Yuuki qui paraissait trop sérieuse à côté de cette extase d’énergie.

Pour finir, la demoiselle aux cheveux de jais ajouta que la plupart de ses « admiratrices » ne prenaient en compte que le fait qu’elle était jolie et qu’elle avait de la prestance. Un soupire s’échappa des lèvres de Yuuki :

• Je ne comprends pas, je ne suis pas la seule à avoir une prestance et à être… Jolie… Ouais… Hm. Disons que … Il y a mieux


Dit-elle génée, en se frottant la nuque ne sachant comment réagir face à tout ça. Elle préféra donc laisser ses paroles dans un coin de son esprit pour s’intéresser davantage à la demoiselle qui l’avait sortie de l’embarras en inventant une situation cocasse de dernière minute.

Yuuki dut se résoudre à ce qui était vrai : elle avait beaucoup plus d’imagination que la cavalière, parce que c’était son domaine. Le Rim contenait des artistes, avec une certaine vision des choses, des pensées parfois farfelues et un univers sans limite. Bien loin de la tristesse de Miatre et de Spica, Yuuki finit par lui demander :

• Mais dis moi ma chère Rika, tu as l’air de savoir beaucoup de choses sur ce qui se dit… Est-ce ton domaine ? Journaliste par exemple ?

Elle était curieuse de le savoir et cette question hantait son esprit depuis tout à l’heure, elle attendait maintenant une explication. C’était peut-être la passion et le futur de cette jeune femme ? Elle voulait savoir, et attendait à présent sa réponse, calmement assisse sur cette même chaise.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité






MessageSujet: Re: [Yuuki] Multitâche Ven 27 Déc - 0:39

Yuuki n'avait pas l'air d'être réceptive aux compliments qui venaient de lui être faits. Était-ce le simple fait de l'humilité caractéristique des japonais ou bien était-ce un manque d'estime de soi? En tout cas, la cavalière soutint ne pas être la seule jolie fille du campus, considérant qu'il y en avait de plus jolies qu'elle. C'était vrai, il fallait le reconnaître: Astraea comptait beaucoup de charmantes demoiselles. Rika elle-même ne se rappelait pas avoir jamais rencontré d'élève qu'elle pouvait considérer laide. Malgré tout, elle ne comprenait pas pourquoi son interlocutrice se dépréciait ainsi. Elle était bel et bien jolie et plaisait aux filles, des faits qui ne trompaient pas. Les comparaisons et "classements" avec d'autres étudiantes étaient complètement futiles et aucunement pertinentes. Qu'est-ce que cette jeune femme aux cheveux gris avait bien pu vivre pour devenir ce qu'elle était aujourd'hui? Une question qui éveilla en Rika de la curiosité pour cette jeune femme. Mais aujourd'hui ne serait sans doute pas un jour propice pour satisfaire sa curiosité, car la Spicane changea le sujet de la conversation.

Yuuki s'intéressa maintenant à la quantité de connaissances dont disposait Rika à propos de tout Astraea, avançant l'hypothèse d'une possible vocation dans le journalisme. La Rimoise considéra cette voie pendant une petite seconde avant de hausser les épaules.. "Hmm, pas vraiment. C'est juste que j'adore cet endroit. C'est vrai qu'il y a quelques restrictions embêtantes et quelques rabat-joies de première classe, mais on s'y fait plutôt vite.", répondit-elle. "Et puis, Astraea a été ma maison depuis déjà plus de trois ans. Sans aller jusqu'à fouiner partout et interroger tout le monde, j'aime savoir ce qui se passe dans ma maison."

"Cela dit, ce n'est pas difficile de s'informer à Astraea.", affirma-t-elle en agitant l'index. Sans vraiment regarder, elle se saisit d'une brosse qui était posée sur le bureau, puis elle s'avança de nouveau vers le tableau qu'elle commença à effacer tandis qu'elle continuait son discours. "Nous ne sommes pas si nombreuses que cela à la Résidence. La grande majorité des élèves habitent dans la ville juste à coté d'ici et rentrent chez elles tous les jours. Les résidentes ne forment finalement qu'une petite communauté." Le tableau complètement effacé, elle fit de nouveau face à Yuuki. "Et dans cette communauté, on parle beaucoup. Informations, rumeurs et ragots circulent très vite. Il suffit de tendre un peu l'oreille pour savoir ce qui se passe." Rika alla reposer la brosse sur son bureau.

Elle ouvrit ensuite un tiroir d'où elle tira un emballage de couleur jaune vif. C'était l'emballage d'une célèbre confiserie à base de cacahuètes enrobées de chocolat et d'une fine couche de sucre colorée. Le paquet en question (de grand format, évidemment) était déjà entamé, replié sur lui-même et fermé par une languette adhésive. Rika ouvrit ledit paquet. "Et puis, il y a le club de journalisme qui publie régulièrement un journal.", poursuivit-elle, "Ces temps-ci, il a plus l'air d'une presse people que d'un journal d'informations." Elle plongea la main dans le paquet jaune pour en extraire quelques dragées qu'elle mit aussitôt dans sa bouche, avant de tendre ledit paquet vers son interlocutrice pour lui en proposer.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité






MessageSujet: Re: [Yuuki] Multitâche Ven 27 Déc - 13:23

Yuuki n’étant pas très avide d’elle-même préférai ne pas trop parler de sa propre personne. Elle aimait écouter les autres et en apprendre un peu plus, d’une nature sociale bien que paraissant intouchable, la demoiselle aux cheveux bleus se plaisait à se faire des amies et à découvrir chaque univers. Dans les trois écoles réunies il y avait toutes sortes de jeunes filles, des originales comme des strictes, des funs comme des coincées. Des artistes, des cavalières, des combattantes et bien d’autres encore…

C’était ce qui lui plaisait à Astrea, la diversité n’avait d’égale que la beauté des lieux. Tout était fait pour que ce soit un accueillant endroit pour de jeunes femmes. En effet, aucun homme n’avait le droit de mettre les pieds ici, c’était d’ailleurs assez drôle puisque le chauffeur général de Yuuki était un homme, et son père avait du s’arranger pour embaucher une femme qui pourrai aussi s’occuper de son cheval uniquement à l’arrivé.

Comme elle le pensait Rika lui affirma adorer cet endroit, il est vrai qu’il était très plaisant et que Yuuki y retrouvait vitalité et envie d’aller de l’avant, mais ce n’était pas uniquement l’endroit… Il s’agissait également des rencontres faîtes. Un sourire sur son visage, elle écouta la demoiselle d’un an de moins étant donné qu’elle était en quatrième année.

Elle fut surprise d’apprendre que Rika résidait ici depuis déjà 3 ans, comptait-elle y rester jusqu’à la fin de ses études ? Ce qui voudrai dire que la demoiselle avait encore 3 ans devant elle. Yuuki se demandai s’il était possible de rester à Astrea après ce délais, peut-être non ? Etrangement, les hommes ne lui manquaient pas. Elle n’avait pas besoin de présence masculine, et puis à Astrea il y avait certaines filles qui se comportaient comme telle alors, si jamais elle voulait se confier à un ‘garçon’ elle pouvait toujours s’adresser à une amie de ce genre androgyne, et c’était d’autant plus simple.

• Déjà trois ans… Le temps doit passer vite ici !

Dit-elle pour elle-même en continuant de l’écouter, Rika affirma que à Astrea il n’était pas compliqué de s’informer. Et elle n’avait pas tord, il suffisait de longer les couloirs pour entendre des bruits, et comme la partie pensionnat était assez intime et restreinte on arrivait vite à avoir les ragots du jour. Pour autant, Yuuki n’en était pas fan, mais bien victime, tout se racontait sur elle. En bien ? En mal ? Elle ne savait guerre mais apparemment c’était plutôt en bien, et dire qu’elle préférait se faire oublier…

Rika ouvrit un tiroir pour en tirer des confiseries aux chocolats, ce qui fit que la cavalière émit un doux rire, cette demoiselle ne manquait pas de ressources et de… « Fun » ? C’était bien une Rim. Et sans mauvaises pensées Yuuki avouait préférer Rim à Miatre car c’était moins stricte et on avait parfois besoin de se lâcher un peu. Elle se sentait toujours tendue et professionnelle lorsqu’elle montait avec des élèves de Miatre occasionnellement.

Elle lui parla du club de journalisme dont la cinquième année avait déjà entendu parler, Rika prétexta qu’il s’agissait davantage d’une presse people avant de lui proposer une confiserie. Yuuki en prit une entre ses mains en la remerciant et en la gratifiant d’un sourire chaleureux avant de la porter à ses lèvres, elle n’était pas habituée à ce genre d’écart mais elle avouait que c’était délicieux. Elle finit par dire :

• Si un journal de jeunes demoiselles ne ressemble pas à la presse people il n’y a personne pour le lire, dans ce monde les gens veulent de l’action, des ragots, du choc et de l’amour, du moins où je vivais c’était ainsi…

Dit-elle en se rappelant toutes ces demoiselles superficielles, maquillées rose bonbon, cheveux blonds décolorés et poitrine refaite pour ressembler à des idoles de la télé réalité. Ici, elle était loin de tout, loin de toute cette bêtise, et elle était bien… Bien mieux qu’avant, elle se sentait revivre.

• Rika, toi aussi tu trouves que ici on… on peut avoir un nouveau souffle ? Je veux dire… Je commence à comprendre ce qui me pousse à exister et à continuer à gravir les marches !

C’était dit sans aucune onde d’envie suicidaire bien loin de là, simplement Yuuki trouvait de plus en plus un sens à sa vie, que ce soit du côté sentimental que professionnel, elle qui voulait tout arrêté il y a peu encore se voyait peut-être maintenant se diriger pour de bon dans le monde équestre, mais elle gardait les pieds sur terre car ce n’était pas facile d’accès, mais Astrea lui donnait bien sûre cette possibilité. Elle la fixa dans les yeux, se demandant ce qu’en pensait la quatrième année.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité






MessageSujet: Re: [Yuuki] Multitâche Ven 27 Déc - 16:39

Yuuki raisonna que le genre de presse que le club de journalisme semblait afficher ces derniers temps était plus attrayant aux yeux des jeunes filles d'aujourd'hui, son expérience personnelle venant soutenir son propos. Rika songea à cela pendant un instant, penchant la tête sur le coté, avant de hausser les épaules. Elle n'avait aucun argument pour réfuter celui de son interlocutrice. Plongeant de nouveau la main dans le sachet de confiseries pour piocher une nouvelle dragée, elle tomba sur une de couleur jaune. Elle la lança à quelques mètres à dessus d'elle, la regarda s'élever puis redescendre. Au dernier moment, elle ouvrit la bouche et rattrapa le bonbon qu'elle croqua avec plaisir.

La Spicane aborda alors un sujet peut-être un peu plus philosophique, parlant d'un "nouveau souffle", d'une raison d'exister et d'une motivation à progresser retrouvée. Ce n'était certainement pas une question anodine et elle donna à Rika peut-être un autre indice quant à la vie de Yuuki avant Astraea. En réalité, cette question suscita encore davantage de questions, mais cela signifiait un intérêt plus poussé. Rika leva de nouveau les yeux au plafond d'un air pensif, étudiant sérieusement cette question. "Hmm... Pour être tout à fait honnête, je n'ai jamais rien vécu qui puisse être qualifié de déboire. Donc je ne crois pas être la mieux placée pour répondre à cette question.", avoua-t-elle. "Cela dit..."

La Rimoise interrompit son discours un instant pour aller ouvrir la fenêtre, laissant un air très froid pénétrer dans la chambre. Le vent fit danser sa chevelure noire et frissonner le reste de son corps. L'hiver approchait à grands pas. Et elle qui devait sortir cet après-midi. Rika créa un petit mémo dans sa tête, lui rappelant de bien se couvrir en partant. Elle prit une profonde inspiration, cet air étant tout de même assez agréable, aussi froid fut-il, avant de faire de nouveau face à Yuuki. "On a de l'air frais. Et des beaux paysages. On a un toit au-dessus de nos têtes, des radiateurs pour nous réchauffer et des lits confortables." Puis elle fit un tour sur elle-même. "On a de jolis uniformes aussi. On est bien nourries. On apprend plein de choses. On a beaucoup de temps pour s'amuser." Elle s'empressa ensuite de refermer la fenêtre avant que les deux étudiantes ne tombent malades. "Bref, on a tout ce qu'il faut pour être bien et faire ce dont on a envie." La fenêtre solidement close, Rika reporta son attention vers la Spicane.

"Et au pire, si tu ne sais pas encore ce que tu veux, tu n'as qu'à faire comme moi: cours.", suggéra-t-elle à son ainée. "Cours partout et dans tous les sens, et en regardant devant toi pour éviter de te prendre un poteau. Si tu trouves quelque chose d'intéressant, arrête-toi pour essayer. Et puis cours. Et si tu n'arrives plus à courir, mange, prends un bon bain et va dormir. Et puis cours encore." Rika interrompit de nouveau son speech, réfléchissant un instant. "C'était quoi déjà l'expression?... Ah oui! Carpe diem!", conclut-elle avec un grand sourire.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité






MessageSujet: Re: [Yuuki] Multitâche Sam 28 Déc - 22:52

Elle observa le parfait numéro de jonglage que lui avait offert Rika en lançant un bonbon jaune avant de le rattraper avec sa bouche. Yuuki ne put que sourire face à cela, en effet elle se voyait mal réussir ce genre de numéro bien que ça pouvait sembler simple, elle était trop méfiante pour faire confiance à un objet qui pouvait tomber par exemple sur son œil, c’était son côté « je me méfie de tout » et c’était justifié.

Par la suite, elle lui demanda si elle ne trouvait pas que cet endroit permettait d’avoir un nouveau souffle. Ce souffle qui manquait à Yuuki, elle l’avait retrouvé grâce aux activités, au lieu et aux personnes merveilleuses qu’elle avait rencontré ici. Après avoir profondément réfléchie à la question Rika lui affirma qu’elle n’avait rien vécu qui puisse lui faire manquer de souffle… Vraiment ? Rika avait eu une vie si… Rose ? Ou simplement normale ? Et ce n’était pas plus mal… Il était inutile d’être torturée pour apprécier l’endroit.

Sa cadette alla ouvrir la fenêtre, un souffle froid et hivernal vint caresser le cou et le corps de Yuuki qui frissona se demandant pourquoi un tel geste ? Elle allait attraper froid la pauvre ! Mais elle n’était pas sa mère pour lui dire quoi faire alors elle se contenta d’aspirer une grande bouffée d’air en l’écoutant énoncer les milles et unes choses merveilleuses de cet endroit.

Rika avait raison, elles n’avaient rien pour se plaindre, et c’était pour ça que Yuuki se sentait si bien. Rien à repprocher, rien sauf une chose : la liberté. Elle manquait ici, mais c’était aussi pourquoi les académies étaient réputées pour former des jeunes femmes respectueuses et respectables. Elle finit par hocher la tête, la demoiselle aux cheveux foncés avait parfaitement raison, et elle n’avait rien à ajouter dans sa parfaite théorie qui était en pratique aussi merveilleuse.

La demoiselle de Rim ferma la fenêtre, et lui suggéra ensuite quelque chose qui laissa Yuuki perplexe. De courir, courir autant que possible jusqu’à croiser quelque chose d’intéréssant. De s’arrêter pour manger et dormir, et de courir à nouveau. Etait-ce une métaphore ou sa vraie façon de faire ? D’où venez toute cette energie mentale que Yuuki avait perdue ? Elle secoua la tête et répondit à son grand sourire :

• Tu es pétillante Rika, vraiment je me demande comment tu fais…

Puis elle réfléchit, le regard perdu sur rien, il fixait simplement la tapisserie sans vraiment en voir la couleur. Courir hein ? Ca lui semblait être une solution comme une autre… Mais sa vie de tous les jours était déjà une course. Dont elle avait parfois le repos lorsqu’elle croisait un certain regard. Elle secoua la tête à cette pensée et se leva :

• Et… En courant tu as … croisé quelque chose d’intéréssant alors ?

Demanda t-elle avec curiosité, elle allait enfin savoir la réponse à sa question d’avant : était-ce une métaphore, ou une subtile réalité ? Plongeant son regard dans celui de la Rim, constatant que toutes les filles de cette académie étaient pétillantes de joie de vivre, elle était prête à écouter, du moins elle aurai été prête si son regard ne s’était pas posé sur le mur pour y voir une…Enorme…Araignée…Noire.

Yuuki écarquilla les yeux, comme si elle venait de voir le diable en personne avant de faire un bon en arrière, attrapant la main de Rika pour l’attirer loin de l’horrible et féroce bête ! Il fallait avouer que l’araignée n’était pas le plus bel animal du monde, et la légendaire de Spica avait perdu son calme en quelques secondes. Elle se demanda soudainement si Rika était du genre à être aussi dégoutée qu’elle par une araignée, ou du genre à lui dire « hey coucou ma grande ! comment tu t’appelles ?! »

Pour la cavalière, une chose était sûre, voir cette horrible bestiole à huit pattes noire galoper sur le mur lui était insupportable. Sa première idée était peut-être cruelle : la tuer, mais elle ne pouvait pas. Son corps ne voulait pas s’approcher de cette chose… Pitié faîtes que Rika ai plus de répartie qu’elle…
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité






MessageSujet: Re: [Yuuki] Multitâche Dim 29 Déc - 1:33

Yuuki semblait tellement abasourdie par le discours de Rika qu'elle en resta sans voix pendant un moment, avant de lui demander comment elle arrivait à être aussi "pétillante", comme disait la Spicane. La quatrième année se contenta de hausser les épaules, l'air de dire: "C'est comme ça. Qu'est-ce que j'y peux?" Yuuki l'interrogea alors sur son expérience dans cette philosophie qu'elle venait de prêcher. Rika acquiesça en souriant. "Oh, des tonnes et des tonnes de choses intéressantes. Comme par exemple..."

Rika s'arrêta progressivement de parler en voyant le visage de Yuuki se parer d'une expression mortifiée. La Spicane avait les yeux rivés sur... quelque chose qui devait se trouver derrière la Rimoise. Mais avait que celle-ci ait le temps de dire quoi que ce soit, Yuuki lui prit la main et la tira vers elle tandis qu'elle recula elle-même brusquement. Elle était clairement terrifiée par quelque chose. Rika suivit le regard de son aînée et, en se retournant, aperçut la chose en question. "Oh! Une araignée.", s'exclama-t-elle. Jetant un coup d'oeil en arrière et vit que sa camarade fixait toujours la bête du regard comme s'il s'agissait d'un ange pleureur. Reportant à son tour son attention vers l'araignée, Rika s'avança calmement vers elle, les poings sur les hanches. Elle s'arrêta à moins d'un mètre de la bestiole, la regardant très légèrement en biais.

"Oi! Qu'est que tu fous là? J't'ai pas invitée à entrer dans ma chambre.", l’interpella-t-elle, son accent du Kansai refaisant surface. L'araignée... ne répondit rien, restant immobile en plein milieu du mur. "Fais pas genre tu m'entends pas. Là tu fais peur à ma pote. Et de toute façon, tu trouveras rien à manger, alors dégage." Pas de réponse. Rika l'examina d'un peu plus près. "Hmm, on dirait une tégénaire, pas plus de dix ou onze millimètres. Tu dois être un mec. T'es pas au courant que c'est interdit aux mecs ici?", l'avertit-elle. Pas de réponse. "Attends, j'crois savoir c'est quoi l'problème." Elle s'avança davantage, allant s'accouder sur le mur, à une quinzaine de centimètres de la créature, qui ne sembla pas bouger. "Tu t'sens seul, t'arrives pas à draguer. Alors tu t'amènes ici en espérant trouver une meuf? Sauf qu'en faisant ça, tu passes pour un gros pervers. Et de toute façon, y a que des lesbiennes ici." Pas de réponse. Rika se redressa soudainement, pointant l'araignée du doigt d'un air menaçant. "Oi! Te fous pas d'la gueule des lesbiennes! Nous aussi on a des droits!" Pas de réponse. "Aaah, tu l'prends comme ça? J'vais t'montrer, moi!." Rika se dirigea vers son bureau dont elle ouvrit le tiroir. Farfouillant dedans, elle sortit une petite boite en plastique transparent dont elle retira le couvercle. Elle prit également sur le bureau une petite feuille de papier blanc avant de revenir vers l'araignée, qui n'avait pas beaucoup bougé depuis. Elle le fixa un moment la bestiole pour bien viser puis plaqua la boite sur elle pour la coincer. Elle glissa ensuite la feuille entre le mur et la boite pour pouvoir la piéger. Elle alla ensuite vers la fenêtre et se débrouilla pour l'ouvrir tout en maintenant la boite fermée à une main. La fenêtre ouverte, elle regarda une dernière fois l'araignée. "T'as bien profité de la vue, maintenant tu vas faire un vol plané." Elle ouvrit la boite et balança aussitôt l'araignée dans le vide, accompagnant son geste d'un "Allez, dégage!".

Maintenant débarrassée de l'intrus, Rika referma la fenêtre puis retourna à son bureau, posant la boite dessus et roulant la feuille de papier en boule pour la jeter dans la corbeille. Elle reporta alors son attention vers Yuuki. "Comme par exemple, une Spicane effrayée par une petite araignée de rien du tout." reprit-elle finalement avec sa voix normale, comme si elle n'avait jamais été interrompue, mais avec air amusé sur le visage.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité






MessageSujet: Re: [Yuuki] Multitâche Dim 29 Déc - 22:21

La cinquième année de Spica resta perplexe et se sentit terriblement… Ridicule. Oui elle avait peur de cette bête à 8 pattes hideuse, lorsqu’elle voyait une araignée de ce genre elle s’imaginait toujours et si elle lui sautait dessus et la mangeait toute crue ? C’était impossible bien sûr, mais rien qu’imaginer que ces huit pattes puissent parcourir son corps… Elle en frissonnait davantage.

Pour la demoiselle de Rim, c’était une autre paire de manche. Et la scène à laquelle assista Yuuki ne manqua pas d’originalité, comme pour la rassurer Rika banalisa la scène en créant avec cette araignée une conversation fantôme. En voyant ça, la cavalière laissa finalement un sourire et un léger rire illuminer son visage, du moment que cette créature ne s’approchait pas d’elle, elle n’y voyait pas d’inconvénient.

Ainsi, elle découvrit la double vie d’une araignée. C’était un mâle tégénaire, bien audacieux d’être arrivé dans une école pour fille, pour trouver lui-même une femme… Le pauvre il était eternel célibataire. Rika précisa qu’il n’y avait que des lesbiennes ici, ce qui provoqua chez Yuuki un nouveau rire. Peut-être pas totalement mais il est clair qu’on ne verrai aucun couple hétéro se promener dans les couloirs, et qu’elle avait déjà vu plusieurs couples se tenir la main et se voler de discrets baisers. Rien de bien exceptionnel en somme.

Finalement l’insolente araignée, du moins selon l’imagination de Rika se moquait des droits des lesbiennes. Alors pour se venger, Rika enferma la pauvre bête et l’amena à la fenêtre pour que celle-ci puisse faire son baptême de l’air. C’est un rire rempli de larmes entre l’amusement pur et le stress qui avait fait apparition chez la demoiselle de Spica, mais le numéro avait été, il fallait le dire, totalement comique.

Finalement l’air de rien, avec le plus grand naturel du monde la demoiselle revint à elle en lui disant que pour les événements, à ce moment ou elle s’arrêtait de courrir elle pouvait par exemple voir une Spicane effrayée par une petite araignée « de rien du tout ». Ah non non, pas rien, elle était horrible celle-là ! Yuuki n’avait pas peur des faucheuses, mais ce genre de grosses araignées noires et poilues… C’était impossible de ne pas rester tétanisée ou de vouloir s’enfuir pour elle.

• Bon d’accord, j’ai eu peur de jean-Gui ! MAIS grâce à moi il a pu réaliser son rêve : passer son baptême de l’air, alors nous sommes quittes et puis c’est tout !

Dit-elle pour détendre l’atmosphère, et finalement elle se rapprocha de la demoiselle de Rim, elle avait psychotée entre temps et fixait tout autour d’elle pour savoir si ce fameux Jean-Gui n’avait pas quelques copains. Peut-être voudraient-ils une vengeance ? Ou pire ! Savoir qu’ils étaient dans une vraie résidence de lesbienne pouvait… Oh non. L’imagination de Yuuki n’irai pas plus loin. Finalement elle tendit sa main vers celle de la Rim comme pour la serrer dans un pacte :

• Je te dois deux fois ma vie là ! Une pour la bonne sœur, une autre pour Jean-Gui, alors est-ce que quelque chose te ferai plaisir ? Un endroit ou tu voudrai aller ou… Une activité ?

Demanda t-elle, ayant simplement envie d’en apprendre un peu plus sur cette Rika par simple amitié, l’univers totalement farfelue de la demoiselle et sa façon de dévorer la vie à pleine dents… Elle voulait en savoir plus c’était obligé ! Elle espérait que la demoiselle allait accepter son invitation, si ça ne la dérangeai pas de s’amuser avec une demoiselle de Spica.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité






MessageSujet: Re: [Yuuki] Multitâche Lun 30 Déc - 13:05

Rika retint presque (presque) son rire lorsque Yuuki admit sa frayeur du moment face à "Jean-Gui", comme elle avait baptisé l'intrus à huit pattes. Elle fut toutefois ravie du châtiment auquel la bestiole venait d'être condamné. Puis, tendant la main à sa camarade, elle lui exprima sa gratitude de l'avoir tirée d'une situation épineuse pour la deuxième fois en proposant de lui offrir quelque chose qui pourrait lui plaire. Un sourire malicieux s'afficha alors sur les lèvres de la Rimoise. Une activité qui lui plairait? Elle considéra effectivement quelques activités, la plupart impliquant différents niveaux de dévêtement. Mais elle rejeta ces idées qu'elle jugea inappropriées, du moins pour le moment. Puis elle considéra des activités plus simples, plus "normales". C'est alors qu'une bonne idée lui vint à l'esprit. Elle pencha la tête légèrement sur le coté, croisant les bras et se caressant une barbe imaginaire. Elle se mit ensuite à tourner tranquillement autour de la Spicane, observant le corps de la demoiselle de la tête aux pieds et sans se cacher. Elle était grande, elle était fine, elle avait un joli minois, des formes plutôt flatteuses et de l'allure. Elle ferait l'affaire. Acquiesçant, Rika fit de nouveau face à la cavalière et échangea finalement cette poignée de mains. "Passe au club de cosplay de Lulim à l'occasion et nous serons quittes.", proposa-t-elle. "On a toujours besoin de mannequins pour nos costumes de grande taille."

Le regard de Rika se posa alors sur son réveil: il était onze heures passées. La Rimoise vérifia sur la montre qu'elle portait au poignet et qui indiqua la même heure. "Oops, je suis en retard!", s'exclama-t-elle. Elle alla alors fouiller dans son armoire pour en sortir une écharpe rouge qu'elle enroula rapidement autour de son cou. Elle prit ensuite son long manteau, modèle standard fourni par Astraea à toutes les étudiantes, et commença à l'enfiler. "Désolée Yuuki-sama, mais je dois partir j'ai... une course à faire." Le manteau fermé et boutonné, Rika fut fin prête pour braver l'air froid de l'hiver approchant. Elle se dirigea alors vers son bureau pour prendre son lecteur MP3 qu'elle glissa dans une de ses poches. Elle piocha ensuite un autre bonbon chocolaté qu'elle enfourna dans sa bouche, puis referma le paquet pour ensuite le ranger dans le tiroir. "En tout cas, je suis ravie d'avoir fait ta connaissance.", déclara-t-elle sincèrement. Elle piocha enfin dans ce tiroir un porte-monnaie ainsi qu'un paquet de mouchoirs en papier qu'elle glissa également dans ses poches avant de refermer ledit tiroir. Ainsi équipée, elle fut prête à sortir, se dirigeant vers la porte de la chambre.

Rika ouvrit partiellement la porte et passa sa tête à l'extérieur, vérifiant qu'il n'y avait personne, en particulier une certaine rabat-joie. Satisfait que la voie était libre, la Rimoise sortit de la chambre et maintint la porte ouverte le temps de laisser Yuuki sortir à son tour. Refermant finalement la porte, elle se dirigea à la hâte vers la sortie. "Bye! Passe au club quand tu veux!", envoya-t-elle à la Spicane en partant, lui adressant un signe de la main.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: [Yuuki] Multitâche

Revenir en haut Aller en bas

[Yuuki] Multitâche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Yuuki S. Waldorf [Serpy]
» Konno Yuuki | Absolute Sword (絶剣, Zekken?).
» Ery présente Yuuki Yuuna wa Yuusha de aru
» [POÉSIE] Les pseudos-poèmes joyeux et pleins de vie de Yuuki \o/
» HISTOIRE [Yuuki] -The reasons why one can't laugh from the heart, it's a simple reason ; that's life. | EN PAUSE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Archives :: » RPs & Co Archivés-