Partagez| .

[Terminé]❝Une matinée au centre équestre, quoi de mieux pour commencer la journée ?❞ [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Kuroe Hime
Voisine de Chambre


Points de Réputation : 37
Date d'inscription : 15/06/2014
Date de naissance : 22/03/1994
Age : 23
Rang : Homosexuelle
En couple avec : Pour l'instant personne




MessageSujet: [Terminé]❝Une matinée au centre équestre, quoi de mieux pour commencer la journée ?❞ [Libre] Lun 16 Juin - 22:06














 ❝Une matinée au centre équestre, quoi de mieux pour commencer la journée❞
Le cheval ça fait mal aux fesses..




Encore une année qui commence pour une jeune demoiselle de l'institut St Spica, les rayons du soleil traversaient la fenêtre pour atterrir sur la joue d'une belle demoiselle encore endormie, une légère moue se dessina sur le visage de cette dernière qui visiblement ne voulait pas se lever si tôt.
Mais malgré cela, la jeune fille ouvrit lentement les yeux pour qu'ils se fassent à la lumière du soleil, une fois bien réveillée, la demoiselle du nom d'Hime se leva doucement de son lit en s'étirant tel un chat.
Une fois levé et bien réveillé, Hime prit ses vêtements d'équitation et se dirigea vers les douches pour pouvoir prendre une bonne douche, histoire d'être en forme pour s'entrainer avec Lancelot.

Quelques minutes plus tard, la demoiselle de Spica sortit du dortoir et se dirigea vers le centre équestre, le ciel était bleu sans aucun nuage, encore une belle journée qui s'annonce pour le plus grand plaisir de la jeune fille, qui n'aimait pas le mauvais temps, d'un parce qu'elle ne pouvait pas monter son cheval adorée, et de deux parce qu'elle trouve que le mauvais temps la rend triste. Après tout ce n'est pas vraiment très guilleret, quand le ciel est tout gris et la pluie menace de tomber.

Pendant le trajet qui menait Hime vers le centre équestre, la demoiselle s'arrêtait de temps en temps pour saluer d'autres jeunes filles et de temps en temps d'allonger la conversation.
Hime avait pas mal de succès auprès des premières années, qu'elles viennent de Spica, de Rim ou encore de Miatre, c'était sûrement dû à son apparence androgyne, en effet la demoiselle ressemblait à un garçon, il est vrai que c'était assez fréquent que des personnes se trompent en l'appelant jeune homme, de plus Hime n'avait pas été très gâté par mère nature niveau forme, la jeune fille n'avait pas beaucoup de poitrine, ce qui renforçait le côté androgyne, mais ce qui faisait voir que Hime était bel et bien une jeune fille, c'était son visage, elle avait des traits très féminins et fins.

Une fois arrivée au centre équestre, la demoiselle de Spica, se dirigea vers le box de son étalon du nom de Lancelot, la demoiselle l'avait depuis qu'elle avait cinq ans et elle aimait toujours autant, certes il avait dix ans mais il était encore très vigoureux. Quand elle arriva devant le box, elle entra et s'avança vers son cheval puis elle lui dit tout en le caressant :

«Bonjour Lancelot, tu as l'air en forme aujourd'hui.»

Hime prit donc sa selle et la mit sur le dos du cheval puis prit le harnais et le mit en place avant de faire sortir Lancelot du box et de l'emmener vers le champ où on entrainait les cheveux.
Une fois en place sur le terrain d'entrainement, Hime monta sur le dos de son étalon.

«C'est parti Lancelot.»

Après avoir dit ses mots, Lancelot se mit en marche en commençant par le trot.


© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH



Dernière édition par Kuroe Hime le Sam 12 Juil - 11:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Ritsuko Yamada
Chan


Points de Réputation : 75
Date d'inscription : 17/06/2014
Rang : indécise
En couple avec : ---




MessageSujet: Re: [Terminé]❝Une matinée au centre équestre, quoi de mieux pour commencer la journée ?❞ [Libre] Mer 18 Juin - 16:53














 ❝ Ou plutôt quoi de pire ? ❞
Attention l'équitation, c'est dangereux.




Ritsuko était installée à la cafétéria et prenait calmement un copieux petit déjeuner. La prière matinale ayant été faite, cela avait été avec un plaisir non cachée qu’elle avait entamé son repas, qui touchait à présent à sa fin. Comme à son habitude, notre jeune amie mangeait seule alors que toutes ses camarades avaient au moins une ou deux partenaires de table avec qui discuter. Cette situation ne dérangeait pas vraiment Ritsuko, cette dernière avait bien compris la raison de son isolement et s’amusait de voir la méfiance qu’elle inspirait auprès des autres étudiantes. Assez ironiquement, elle qui adorait laissait balader ses oreilles à l’écoute de rumeurs croustillantes était devenue à cause de son sale caractère la source de bon nombre d’entre elles. Assez amusée de ce qu’elle entendait, elle se voyait attribuer de faux exploits qui ne faisaient que nourrir et raviver ces vagues de commérages.

La dernière nouveauté en date qui se disait à son sujet parlait d’une fille qu’elle aurait embrassée de force. Une mauvaise blague qui ne serait jamais venue à l’esprit de notre demoiselle, elle qui n’éprouvait aucun intérêt à ce genre de mesquinerie. Ce genre de relation intime entre deux filles, elle ne se voyait vraiment pas vivre pareille expérience ; après tout ce genre de comportement n’était pas dans l’ordre naturel des choses. Et si de nombreuses filles avaient ce genre de déviance, il fallait mettre cela sous la coupe d’un manque, en l’occurrence un manque de garçon. Quoi qu’il en soit, les relations amoureuses n’étaient pas pour Ritsuko, cette dernière trouvait ces dernières bien trop contraignantes et n’avaient pas envie de perdre les dernières libertés que cette école et son sévère règlement daignaient encore lui laisser.

Par contre elle n’était pas contre le fait de rajouter une couche à toute cette polémique qui circulait à son sujet. Et alors qu’un groupe de filles attablées en face d’elle essayait de trouver l’identité de cette mystérieuse fille qu’elle aurait embrassée. Ritsuko prit son plateau repas désormais terminé, et fit un détour jusqu’à leur table. Et avec toute l’espièglerie qui la caractérisait tant, elle s’invita l’espace de quelques instants dans leur conversation.

« Hum… C’est ainsi qu’elle a raconté la chose, elle qui était pourtant si consentante. Elle ne m’avait même pas repoussé lorsque j’avais eu l’audace de glisser une main sous sa jupe. »

Suivant ses paroles, elle mima le geste à l’encontre de l’une des jeunes filles qui eut alors un mouvement de recul exagéré tout en poussant un cri qui attira pratiquement tous les regards sur elles. C’était décidément trop facile, Ritsuko ne put s’empêcher d’éclater de rire et de repartir déposer son plateau dans l’un des chariots prévus à cet effet. Avec cette nouvelle petite plaisanterie, les rumeurs à son sujet n’allaient pas s’arranger et il avait fort à parier qu’elle se ferait une nouvelle fois convoquée auprès de cette vieille peau de nonne qui régissait le bon fonctionnement du pensionnat. Enfin, Ritsuko n’avait que faire des remontrances, si son attitude était certes choquante par moment, elle n’enfreignait jamais les gros points du règlement ; et même lorsqu’elle le faisait, elle s’arrangeait pour que cela ne se remarque pas.

Il restait une bonne heure avant le début des premières heures de cours de la journée, Ritsuko décida de la passer à se balader à l’extérieur à la recherche d’une quelconque distraction. Se laissant guider un peu au hasard par les bruits et le vent, ce fut des bruits de sabots martelant le sol qui eurent raison de sa destination. Elle arriva alors sur l’aire réservée au club d’équitation de St-Spica, comme on pouvait s’y attendre par un matin aussi frais, il n’y avait pas grand monde occupé à s’entraîner. Il n’y avait en fait qu’une seule personne et cette dernière parcourait le terrain équestre fièrement postée sur son bel étalon. Tout en observant la scène, Ritsuko alla s’asseoir sur un banc qui longeait la clôture de la piste. L’équitation était un sport qui ne l’avait jamais intéressé plus que cela, devoir dépendre d’un animal capricieux pour simplement pouvoir courir plus vite et sauter quelques obstacles, très peu pour elle. Si c’était pour de la vitesse, Ritsuko préférait de loin enfourcher sa moto, malheureusement cette dernière faisait partie des exclusions du stupide règlement de cette école.

** On dirait vraiment un garçon. **

Après s’être attardée sur le cheval, il était normal que son attention se porte sur sa cavalière ; et les cheveux très courts de cette dernière ainsi que sa silhouette ne laissaient pas refléter d’elle beaucoup de féminité, surtout dans sa tenue de joker. Tout en la regardant alterner régulièrement le trot et le galop, Ritsuko eut brusquement l’idée d’un jeu assez dangereux. Elle commençait à en avoir marre de rester là à regarder simplement, elle était jalouse que l’autre là-bas soit la seule à prendre du bon temps. Notre demoiselle voulait donc s’amuser et rien de mieux pour cela qu’une mauvaise plaisanterie, cependant ce à quoi elle pensait était osé. Tout en défaisant le nœud papillon de son uniforme de St-Spica, Ritsuko chercha autour d’elle un caillou assez gros qu’elle trouva assez facilement. Et à l’aide de son nœud papillon défait, elle s’improvisa un lance-pierre avec une cible toute définie. Elle attendit alors que la cavalière et son cheval soit à distance raisonnable, arma son coup, avant d’envoyer son projectile droit sur eux, le caillou frappa alors la bête en plein dans la croupe et le résultat ne se fit pas attendre.


© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH



Dernière édition par Ritsuko Yamada le Mer 18 Juin - 21:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kuroe Hime
Voisine de Chambre


Points de Réputation : 37
Date d'inscription : 15/06/2014
Date de naissance : 22/03/1994
Age : 23
Rang : Homosexuelle
En couple avec : Pour l'instant personne




MessageSujet: Re: [Terminé]❝Une matinée au centre équestre, quoi de mieux pour commencer la journée ?❞ [Libre] Mer 18 Juin - 20:49














 ❝Une matinée au centre équestre, quoi de mieux pour commencer la journée❞
Le cheval ça fait mal aux fesses..




Cela faisait bien longtemps que la demoiselle de Spica ne c'était pas entrainée dans ce silence si reposant, c'est sans doute parce que d'habitude, Hime s'entraine le soir après les cours, et que les quelques jeunes filles qui admiraient l'androgyne venait la voir en criant comme des groupies.
La Spicoise avait donc décidé qu'à partir de maintenant, elle viendrait s'entrainer dans le silence du petit matin, après tout rien de mieux que le silence pour pouvoir se concentrer et surtout de faire le vide dans sa tête.

Alors que Lancelot était au trot depuis quelques minutes, Hime lui fit comprendre qu'il passe au galop, et sans plus attendre l'étalon exécuta l'ordre de sa cavalière. Maintenant que Lancelot était au galop, la demoiselle pouvait faire le parcours d'obstacle, ça faisait longtemps qu'elle ne l'avait pas fait, elle avait donc décidé de s'y remettre, sûrement parce que pour une fois elle était au calme et qu'elle pourrait mieux se concentrer.

Sans plus attendre davantage, la Spicoise se mit en route vers les obstacles, et malgré l'âge de Lancelot, ce dernier sauta tous les obstacles sans aucune difficulté. Hime était si contente de voir que son cheval était encore vigoureux après toutes ces années, un grand sourire pouvait se voir sur le visage de la demoiselle, l'équitation était le sport préféré d'Hime, mais il fallait absolument qu'elle monte Lancelot, sinon elle n'arrivait à rien. Quelquefois, l'androgyne se demandait ce qu'elle ferait une fois que son étalon ne serait plus là, la demoiselle savait pertinement qu'il n'était pas éternel et qu'un jour il disparaîtrait, mais elle ne préférait pas vraiment y penser.

Une fois tous les obstacles passés, Lancelot se remit au trot, Hime était quelque peu éssouflé et des perles de sueur tombaient de son front. Alors que la Spicoise était en train d'essuyer les gouttes de sueur qui coulaient le long de son visage, son étalon émit un long hennissement de douleur et tomba par terre en entrainant avec lui sa cavalière, heureusement pour la demoiselle, elle avait sa bombe qui avait protégé sa tête.
L'androgyne se demandait bien ce qui avait pu arriver, se releva avec peine et vit un caillou pas loin de Lancelot, la Spicoise observa les environs et vit une jeune fille avec son ruban d'uniforme dans les mains et un sourire aux lèvres. La Spicoise la regarda pendant un long moment avec un regard noir avant de reporter son attention à son étalon.

Quand Lancelot fut de retour sur pied, Hime ne s'occupa même pas de la jeune fille qui avait lancé le caillou et se mit en route avec son étalon vers les box, pour que Lancelot puisse se reposer. Pourquoi avait-elle fait ça ? Quelque chose ne devait pas tourner rond dans la tête de cette fille, lancer un caillou sur cheval avec sa cavalière dessus, comme quoi il y avait encore des filles complètement immatures et dénué de sens à Spica. En pensant à ça Hime émit un long soupire de désolations. Une fois arriver dans le box de Lancelot, la demoiselle enleva le harnais et la scelle du cheval avant de les poser à l'endroit prévu pour cet effet.
Pendant que l'androgyne donnait à manger et à boire à son cheval, elle repensa à la jeune fille qu'elle avait vue, elle lui disait vaguement quelque chose, mis rien de très précis. La Spicoise reporta son attention à Lancelot en le caressant et lui dit :

«Tu as bien travaillé aujourd'hui Lancelot, j'espère qu'elle ne t'a pas fait trop mal...»

Hime regarda d'un peu plus près l'endroit où le caillou avait frappé Lancelot et pour le plus grand soulagement de la demoiselle, ce dernier n'avait rien. La Spicoise fit alors un grand sourire et dit en allant vers la porte du box :

«Maintenant que je sais que tu n'as rien, je vais pouvoir y aller, à demain Lancelot.»

Maintenant que Hime en avait fini avec son cheval, elle allait retrouver la jeune fille et lui demander pourquoi elle avait fait ça, la demoiselle n'allait pas la laisser s'enfuir comme ça. Personne ne touchait à son cheval, c'est ce qu'elle avait de plus précieux après tout. Sans plus attendre, la Spicoise retourna à l'endroit où elle avait vu la jeune fille, qui d'ailleurs était toujours là.
L'androgyne s'avança avec un pas franc vers elle, une fois arriver devant cette dernière, Hime lui demanda avec un ton aussi froid que son regard :

«Je peux savoir pourquoi tu as fait ça ? Tu n'as pas autre chose de plus intelligent et de plus mature à faire ?»


© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Ritsuko Yamada
Chan


Points de Réputation : 75
Date d'inscription : 17/06/2014
Rang : indécise
En couple avec : ---




MessageSujet: Re: [Terminé]❝Une matinée au centre équestre, quoi de mieux pour commencer la journée ?❞ [Libre] Mer 18 Juin - 22:02














 ❝ Ou plutôt quoi de pire ? ❞
Attention l'équitation, c'est dangereux.




Une belle chute, Ritsuko n’en était pas moins satisfaite de sa petite plaisanterie, néanmoins elle fit un peu surprise par le sang froid de la jeune cavalière. Elle aurait pourtant parié gros sur le fait qu’elle viendrait furibonde vers elle, mais non elle semblait moins facile à énerver qu’elle le pensait. Cette dernière préféra alors dans un premier temps s’occuper de son cheval, ce dernier s’en tirait sans trop de casse, plus de peur que de mal comme on dit. Renouant correctement le nœud papillon de son uniforme, Ritsuko regardait le duo s’éloigner en direction de l’étable à l’intérieure de laquelle ils finirent par disparaître. Sa source de distraction s’en étant allée, Ritsuko s’affala sur son banc, il lui restait encore pas mal de temps à tuer avant le début des cours.

** Qu’est-ce que je pourrais bien faire ? **

C’était bien là la question que Ritsuko détestait le plus se poser, et c’était malheureusement également celle qu’elle se posait le plus souvent. Cette école de par ses règles avait tout l’air d’une prison aux yeux de notre jeune demoiselle, privée de ses principaux centres d’intérêts, notre jeune amie ne trouvait distraction à son goût que dans des actes gratuits et parfois non dénués de danger. Cette fois-ci encore, Ritsuko pouvait s’estimer heureuse qu’il ne soit rien arrivé de fâcheux à cette cavalière et son cheval ; car sinon les conséquences auraient pu être bien dramatiques autant pour elle que pour cette fille. Mais comme à son habitude, Ritsuko ne se préoccupait pas de ce genre de détail. Et alors qu’elle se laissait errer dans les méandres de son esprit, notre jeune camarade fut brusquement ramenée à la réalité par la cavalière qui était revenue lui réclamer des explications. Ritsuko se mit alors à la regarder avec un visage sans expression, mais avec un regard captivé par les yeux furibonds que lui adressait la jeune adolescente. Et à ses questions, Ritsuko ne put s’empêcher de lui répondre avec une certaine désinvolture, traduisant le fait qu’elle avait déjà eu droit à ce genre de remarque un nombre incalculable de fois et qu’elle en était lasse.

« Comme quoi ? »

Son ton était intentionnellement provocateur, mais d’un autre côté, elle espérait vraiment trouver quelque chose de plus intéressant à faire dans cette prison scolaire. Si cela n’avait pas été pour sa moto, Ritsuko aurait volontiers préféré continuer à étudier à la maison ; au moins là une fois les cours terminés, elle était libre de faire ce qu’elle voulait.


© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kuroe Hime
Voisine de Chambre


Points de Réputation : 37
Date d'inscription : 15/06/2014
Date de naissance : 22/03/1994
Age : 23
Rang : Homosexuelle
En couple avec : Pour l'instant personne




MessageSujet: Re: [Terminé]❝Une matinée au centre équestre, quoi de mieux pour commencer la journée ?❞ [Libre] Jeu 19 Juin - 12:07














 ❝Une matinée au centre équestre, quoi de mieux pour commencer la journée❞
Le cheval ça fait mal aux fesses..




Quand la jeune fille devant la Spicoise lui répondit, la demoiselle la regarda pendant un bon moment avant de soupirer intérieurement, elle n'avait donc pas de loisirs et de passe-temps, à part celui d'embêter les autres avec ces jeux dangereux. Car si Hime ne s'en était pas aussi bien sorti, ainsi que Lancelot aujourd'hui, la jeune fille devant elle, aurait certainement eu des représailles voire même étées expulsées, à moins qu'elle ne prenait pas conscience de ces actes.
Même si les règles étaient assez strictes, il y avait quand même pas mal de chose à faire à Astaea, il y avait les clubs qui prenaient pas mal de temps sur la journée des jeunes filles. Après il était tout à fait possible que la jeune fille n'ai rejoint aucun club car ils ne l'intéressait pas, mais bon il y a bien d'autre chose à faire. La Spicoise lui répondit alors :

«Je ne sais pas moi, tu as bien des loisirs non ? Ou une activité dans un club ?»

Hime ne comprenait pas vraiment pourquoi la jeune fille avait fait ça, quand on était un minimum intelligent on ne s'amusait pas à faire ça, même quand on s'ennuie. Enfin bref, la demoiselle allait laisser passer cet événement, mais si ça devait se reproduire, elle ne serait pas aussi indulgente.
Alors qu'elle attendait la réponse de la jeune fille, si elle allait lui répondre, une autre jeune fille s'avança vers la Spicoise et la salua avant d'arrêter son regard sur la jeune fille qui avait attaqué Lancelot, et sans attendre elle partit pas vraiment contente d'avoir croisé la jeune fille.
Hime fut quelque peu surprise puis reporta son attention sur la personne en face d'elle, il est vrai que plus elle la regardait et plus elle disait quelque chose, après tout c'était un peu normal vu qu'elle aussi venait de Spica, mais il n'y avait pas que ça. Après un petit moment d'observation, la Spicoise reconnut alors Ritsuko, une troisième année qui était le centre des rumeurs en ce moment, la dernière rumeur en liste était que la jeune fille avait embrassé une autre fille de force.
Mais bon la demoiselle ne portait pas vraiment attention aux rumeurs vu que la plupart du temps elles étaient toutes fausses.
Hime lui demanda donc :

«A ce que j'ai entendu..tu es le centre des conversations et des rumeurs en ce moment..»


© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Ritsuko Yamada
Chan


Points de Réputation : 75
Date d'inscription : 17/06/2014
Rang : indécise
En couple avec : ---




MessageSujet: Re: [Terminé]❝Une matinée au centre équestre, quoi de mieux pour commencer la journée ?❞ [Libre] Jeu 19 Juin - 13:29














 ❝ Ou plutôt quoi de pire ? ❞
Attention l'équitation, c'est dangereux.




Des activités de club, des loisirs, certes Ritsuko en avait mais ces derniers n’étaient que des bouches trous. Une façon de tuer le temps qui avait rapidement fini par lasser notre jeune demoiselle, cette dernière avait horreur de tomber dans la routine, et elle ne trouvait décidément rien de stimulant dans sa vie de lycéenne à St-Spica. Dès lors s’amuser aux dépens des autres élèves en leur jouant des mauvais tours s’était révélé rapidement un remède efficace contre son profond ennui. Le club de natation avait beau être parmi les meilleurs qui soient, Ritsuko ne trouvait plus d’intérêt à barboter dans cette immense baignoire. A part s’épuiser inutilement, cela ne lui rapportait plus rien ; il n’y avait rien à observer dans ces eaux cristallines, pas le moindre poisson, pas le moindre crustacé, pas le moindre mollusque, rien du tout. Elle avait choisi ce club au départ en pensant qu’il serait un bon substitut aux plongées sous-marines dans les criques et les plages avoisinantes, mais elle avait fondé trop d’espoir dans ce club qui s’était révélé au cours de ces deux dernières années aussi ennuyants que les cours.

Pour essayer de changer la donne pour sa troisième année, Ritsuko s’était inscrite au club de tennis pensant que cela pourrait l’occuper. Mais finalement ce ne fut pas le cas, la raison étant que pour jouer à un tel sport il fallait au moins être deux, et Ritsuko n’avait aucune camarade avec qui échanger quelques balles. Les autres membres du club la fuyaient et l’isolaient toujours, la raison à leur comportement était sans aucun doute toutes ces rumeurs circulant à son sujet. Des rumeurs que Ritsuko n’essayait même pas de contredire, au contraire elle prenait plaisir à les renforcer et à voir dans quel état ces dernières mettaient ses camarades de classe. Et en l’espace de quelques mois, elle était devenue la fille à éviter au sein de cette école, et Ritsuko s’en fichait vu qu’elle ne supportait plus cet endroit qui bridait trop ses libertés.

Il était tellement plus facile et amusant de se faire détester des autres que de tenter de faire amie-amie. En fait la raison – qu’elle n’avouera jamais – de son comportement était qu’elle ne supportait pas de voir les autres filles s’amuser alors qu’elle ne faisait que s’ennuyer ferme. Il ne s’agissait donc là ni plus ni moins de jalousie envers les autres étudiantes, un sentiment néfaste qui la poussait à faire des actes vraiment insensés et sans le moindre scrupule. L’exemple du cheval de ce matin allait bien dans ce sens, Ritsuko avait été jalouse du plaisir que cette fille avait à faire son petit parcours d’obstacle avec son cheval. Bref ce genre de réaction qu’elle avait à l’égard du bonheur des autres la faisait entrer dans un cercle vicieux qui ne faisait que détériorer d’avantage son image auprès de la communauté du campus. D’ailleurs nos deux amies ne tardèrent pas à avoir un nouvel exemple de ô combien cette dernière était appréciée des autres élèves.

Alors qu’elle s’apprêtait à donner une réponse aux questions de cette androgyne, une autre fille fit son entrée en scène. Cette dernière salua alors avec respect la jeune cavalière, mais lorsque son regard se posa sur Ritsuko, son visage prit une expression de profond effroi et elle tourna les talons pour repartir aussi vite qu’elle était arrivée. Ritsuko eut un sourire moqueur en la regardant quitter l’enceinte du club d’équitation, cette demoiselle qui s’en était allée vexée était celle qu’elle avait taquinée quelques minutes plus tôt dans la cafétéria du pensionnat. Cette petite parenthèse que leur avait accordée leur invitée passagère avait amené sa camarade à faire une nouvelle remarque à son sujet. Et comme on pouvait s’y attendre le sujet des rumeurs allait être remis sur la table, décidément Ritsuko ne se lasserait jamais de toute la polémique que soulevaient tous ces ragots.

« Ouais, et la dernière en liste n’est pas mal. J’aurais soit disant embrassé une fille de force, la bonne blague franchement, je ne suis vraiment pas de ce bord là moi. Toi, peut-être au vue de ta coupe de garçon manqué ? »

Cherchait-elle encore les ennuis ? Il était difficile de le dire, mais elle restait tout de même forte provocante dans sa manière de parler, comme si elle cherchait à se faire détester d’avantage. Une attitude aussi destructrice ne pouvait décidément que cacher quelque chose, mais une demoiselle aussi peu honnête qu’elle n’allait pas tout simplement cracher le morceau.

« Mais bon, toutes ces rumeurs m’amusent assez bien, donc je m’en fiche un peu. »

En effet Ritsuko ne semblait nullement perturbée par tout ce qui se disait à son sujet, mais est-ce que tous ces racontages qui avaient lieu sur sa personne la laissaient réellement si indifférente ? Bref cette discussion allait sûrement rapidement tourné court, et comme toutes les autres filles, celle qui lui faisait en ce moment face allait se lasser de son attitude rebelle et la laisser retourner à son isolement habituel où notre amie n’aurait d’autres alternatives que de commettre un nouveau méfait pour de nouveau attirer l’attention sur elle.


© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kuroe Hime
Voisine de Chambre


Points de Réputation : 37
Date d'inscription : 15/06/2014
Date de naissance : 22/03/1994
Age : 23
Rang : Homosexuelle
En couple avec : Pour l'instant personne




MessageSujet: Re: [Terminé]❝Une matinée au centre équestre, quoi de mieux pour commencer la journée ?❞ [Libre] Jeu 19 Juin - 18:06














 ❝Une matinée au centre équestre, quoi de mieux pour commencer la journée❞
Le cheval ça fait mal aux fesses..




Aparemment la jeune fille qui était devant la Spicoise n'avait en aucune façon embrassé la fille dont parle la rumeur vu qu'elle n'était pas de ce bord. Hime ne daigna même pas répondre à la question de Ritsuko, ce n'est pas parce qu'on ressemble à un garçon que forcément on aime les filles, mais dans la situation de la demoiselle, Ritsuko ne c'était pas trompé, effectivement Hime était attiré par les filles, mais celles comme la jeune fille en face d'elle n'était pas du tout son genre, bien au contraire et de plus elle était plus âgé qu'elle, ce qui n'était pas vraiment possible pour l'androgyne.

Enfin bref, la Spicoise n'allait pas s'entendre sur le sujet, ce n'était pas le moment de penser et encore moins de parler de ça. La jeune fille lui dit alors que toutes ces rumeurs l'amusaient donc qu'elle s'en fichait un peu, Hime ne comprenait vraiment pas cette jeune fille, elle voulait être détestée de toutes les filles, parce qu'elle était bien parti pour. La demoiselle lui dit alors :

«Si tu t'en fiche tant mieux, parce que vu ton attitude ça ne risque pas de s'arrêter.»

Si c'était la Spicoise qui était au centre des rumeurs, elle ne réagirait sûrement pas de la même façon que Ritsuko, elle n'aimait déjà pas les rumeurs alors si en plus c'était elle qui était dans ces dernières, elle les détesteraient encore plus. Surtout si ces rumeurs sont infondées, beaucoup de personnes aimaient lancer des rumeurs sur les autres, juste pour s'amuser, mais la demoiselle ne voyait pas ce qu'il y avait d'amusant à faire colporter ces rumeurs, et même quand celle-ci était fondée, ça ne se fait pas.

«Je ne sais pas comment tu fais, je ne supporterais pas moi d'être au centre de rumeurs tout aussi fausses les unes que les autres.»

Une fois cette phrase terminée, une première année de Spica qui passait par là salua l'androgyne avec
un grand sourire. Heureusement pour Hime il y avait des filles mignonnes, gentilles et intelligente à Astrae.


© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Ritsuko Yamada
Chan


Points de Réputation : 75
Date d'inscription : 17/06/2014
Rang : indécise
En couple avec : ---




MessageSujet: Re: [Terminé]❝Une matinée au centre équestre, quoi de mieux pour commencer la journée ?❞ [Libre] Jeu 19 Juin - 18:54














 ❝ Ou plutôt quoi de pire ? ❞
Attention l'équitation, c'est dangereux.




Il y avait en effet peu de chance que de telles rumeurs s’arrêtent, surtout si Ritsuko ne faisait pas elle-même un effort pour changer son attitude. Mais selon le point de vue de note demoiselle, cette dernière n’était aucunement fautive dans cette situation. Comme à son habitude, c’était le monde et les personnes l’entourant les fautifs dans toute cette histoire. La garçonne rajouta alors qu’à sa place, elle n’aurait pas pu supporter d’être la cible de pareilles rumeurs. De telles paroles étaient-elles une preuve d’un peu de compassion à son égard ? Ce sera bien là une grande première pour Ritsuko. Une première année choisi alors ce moment pour se pointer et interrompre momentanément leur conversation avec des salutations d’une politesse exemplaire. Cette dernière salua également Ritsuko qui fut un peu déroutée sur le coup, comme quoi il existait encore des personnes qui n’avaient pas eu vent des rumeurs à son sujet. Mais bon ce n’était qu’une question de temps avant que cette dernière ne rejoigne l’avis du troupeau. Ahlala… Que tout cela pouvait être barbant, Ritsuko en avait décidément marre de sa vie dans cette école. Poussant un profond soupir, elle se leva de son banc et épousseta un peu sa jupe avant de se tourner vers la jeune fille qui lui avait tenu compagnie jusque là.

« Certaines rumeurs ne sont pas si dénuées de vérités que cela tu sais. Je suis quelqu’un d’horrible après tout. »

Elle disait cela avec un charmant sourire comme si le poids de ces mots n’avait aucune importance dans son cœur. Pourtant s’amusait-elle vraiment ? Ou se forçait telle de se façonner une fausse image ? Dans tous les cas, le fait d’avoir discuter un peu avec cette autre étudiante, lui avait permis de faire passer plus rapidement les minutes qui précédaient les premiers cours de la journée. Il était tant de se montrer un peu élève modèle et de se dirigeait vers les locaux des cours.

« Les cours vont bientôt commencer. Me diras-tu ton nom avant que je te laisse ? »

Ce n’était pas vraiment dans ses habitudes de s’intéresser aux autres, mais cette jeune fille était l’une des rares à ne pas avoir évitée une confrontation avec elle, et rien que pour cela, elle avait un peu attisée sa curiosité. Bien sûr rien ne laissait supposer qu’elles auraient l’occasion de se parler encore à l’avenir. Mais il y avait dans une vie des rencontres capables de faire changer une personne, et qui pouvait savoir si les prémices d’un tel changement ne venaient pas d’être lancées.


© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kuroe Hime
Voisine de Chambre


Points de Réputation : 37
Date d'inscription : 15/06/2014
Date de naissance : 22/03/1994
Age : 23
Rang : Homosexuelle
En couple avec : Pour l'instant personne




MessageSujet: Re: [Terminé]❝Une matinée au centre équestre, quoi de mieux pour commencer la journée ?❞ [Libre] Jeu 19 Juin - 20:23














 ❝Une matinée au centre équestre, quoi de mieux pour commencer la journée❞
Le cheval ça fait mal aux fesses..




Apparemment quelques jeunes filles de St Spica ne savaient rien au sujet des rumeurs sur la Ritsuko vu que la première année qui avait salué Hime avait aussi saluait la jeune fille de troisième année. Ou alors elle était au courante, mais n'en tenait pas compte, comme l'androgyne, cela ne servait à rien de se fier aux rumeurs, sinon la plupart des jeunes filles d'Astraea ne se parleraient pas.
La Spicoise n'avait pas eu de problème de ce niveau-là, aucune rumeur n'avait été colporter au plus grand soulagement de la demoiselle, en même temps elle avait toujours respecté le règlement, même si celui-ci était assez strict, mais elle ne voyait pas vraiment d'objectif à ne pas le respecter, parce qu'à part être punie par les sœurs ou voire même se faire renvoyer, vous n'allez avoir plusieurs choix.
La troisième année dit alors à l'androgyne que certaines rumeurs n'étaient pas si dénuées de vérités que ça et qu'après tout elle était une horrible personne, tout en disant cela elle affichait un charmant sourire, mais pour Hime il cachait quelque chose. Mais bon elle n'allait pas s'attarder dessus, surtout que la jeune fille ne lui dirait sûrement pas.

De là où était la Spicoise, on pouvait voir la grande horloge ainsi que la cloche, en voyant l'heure, la demoiselle se dit qu'elle devrait sans aller prendre une douche et enfiler son uniforme. Elle n'aimait pas vraiment arriver en retard, c'était assez gênant comme situation, et puis les sœurs ne laisseraient pas passer cela. Quand Hime vit que Ritsuko s'était levé du banc sur lequel elle était assise, la demoiselle se dit qu'elle aussi, elle allait en cours. Cette dernière dit à l'androgyne que les cours allaient bientôt commencer puis elle lui demanda son nom.
La Spicoise était assez surprise de cette question, mais après tout elle n'avait pas de raison de refuser de répondre à cette question, la demoiselle de St Spica répondit :

«Hime Kuroe. Je ne te demande pas le tien, vu que je le sais déjà. Ritsuko Yamada.»

L'androgyne avait dit ça avec un petit sourire, puis sans plus attendre elle commença à avancer vers la résidence Strawberry pour pouvoir se changer.


© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Ritsuko Yamada
Chan


Points de Réputation : 75
Date d'inscription : 17/06/2014
Rang : indécise
En couple avec : ---




MessageSujet: Re: [Terminé]❝Une matinée au centre équestre, quoi de mieux pour commencer la journée ?❞ [Libre] Jeu 19 Juin - 21:52














 ❝ Ou plutôt quoi de pire ? ❞
Attention l'équitation, c'est dangereux.



Hime Kuroe, c’était donc comme cela que s’appelait cette fille androgyne. Ritsuko tâcherait de s’en souvenir la prochaine fois que sa route viendrait à croiser la sienne. Mais pour l’heure d’ennuyantes heures de cours l’attendaient, et notre jeune demoiselle n’était pas encore assez délinquante pour s’accorder une journée d’école buissonnière. Car malgré son comportement des plus méprisables, Ritsuko s’assurait d’avoir toujours de bonnes notes car c’était de celles-ci dont dépendait la plupart de ses loisirs. Et oui vu qu’elle ne travaillait pas, c’était son père qui lui accordait le plein de sa moto, ainsi que son argent de poche ; et pour se faire ce dernier se basait sur les résultats de ses contrôles que l’école lui envoyait régulièrement. Autant dire que si notre demoiselle voulait conserver le peu de liberté qui lui restait durant ses weekends, elle avait tout intérêt à se montrer assidue en cours. Enfin assidue était un bien grand mot, faire acte de présence était plus approprié, étant donné le fait que notre jeune amie n’avait pas besoin de faire de gros efforts pour maintenir ses notes nettement au-dessus de la moyenne.

Bref notre jeune amie regarda partir Hime de son côté, avant de se mettre à son tour en route. Il lui restait un bon quart d’heure avant le début de son premier cours, le temps d’atteindre sa classe, il serait l’heure de commencer. Et tout en marchant Ritsuko se demandait si elle allait trouver une punaise ou un quelconque autre objet de vengeance sur sa chaise ou son bureau. Ce genre d’attention de la part de ses camarades l’amusait assez bien, car malgré toute leur ruse, Ritsuko parvenait toujours à trouver la coupable et à se venger d’elle. Et oui, rancunière comme elle l’était, elle retournait toujours au centuple toutes les crasses qu’on lui faisait. C’était sans doute pour cela que tant de rumeurs circulaient à son sujet, il s’agissait là que d’une vengeance des filles qu’elle avait un jour humiliée. Enfin bref, aujourd’hui était vendredi, ce qui signifiait plus qu’un jour à tenir avant de pouvoir profiter de son weekend : balades en moto et sorties sur la plage étaient déjà au programme.

FIN DU RP


© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: [Terminé]❝Une matinée au centre équestre, quoi de mieux pour commencer la journée ?❞ [Libre]

Revenir en haut Aller en bas

[Terminé]❝Une matinée au centre équestre, quoi de mieux pour commencer la journée ?❞ [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Du nouveau au centre équestre.
» une matinée ensoleillée...Quoi de mieux pour contempler le lac avec une amie? [Terminer]
» Le centre équestre
» Un Citoyen Averti commente: Vote National Massif pour Mirlande Manigat v.s Marte
» Le Centre-équestre au JT sur Tébéo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Archives :: » RPs & Co Archivés-