Partagez| .

Une toute nouvelle chambre, pour une toute nouvelle vie [pv Kimiko et Hikari, suite]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage



Invité
Invité






MessageSujet: Une toute nouvelle chambre, pour une toute nouvelle vie [pv Kimiko et Hikari, suite] Jeu 8 Mai - 10:22


Hikari et Kimiko se connaissaient depuis le début de l’année bien sûr. Sayo secoua légèrement sa tête, pendant que les deux jeunes filles discutaient, trouvant sa question ridicule, puisque la réponse en était presque évidente. C’est leur familiarité entre elles, qui l’avait fait douter et pensait que peut-être, elles s’étaient connues en dehors de cet établissement.

Sayo réponds sagement au sourire de Hikari, s’en rien ajouté, les laissant discuter, tout en les suivant, en portant ses affaires.

Kimiko la rassurait en lui parlant des Rimoises, tout en l’informant, Sayo n’en connaissant qu’une pour l’instant.

Puis elles se retrouvèrent bien vite devant la porte qui semblait être celle de leur chambre. La jeune recrue, ne put s’empêcher de sourire à Kimiko, la trouvant très gentille de la laisser ouvrir elle-même la porte de sa futur chambre.
Sans plus attendre, elle tourna la poignée et ouvrit grand la porte, pour se retrouver nez-à-nez dans une chambre, bien rangée et aérée, ce qui la rassura aussitôt, puis elle sourit et rougit légèrement en voyant la banderole de bienvenue et sourit à Kimiko de nouveau, trouvant cela adorable.
Sayo fit ensuite un petit tour d’horizon, croisant le lit qui semblait être celui de sa colocataire, qui avait fait son lit d’ailleurs. Regardant juste à l’opposé, elle trouva le sien, embellit par de multiples petits mots, accrochés au-dessus de son lit et s’avança timidement dans la pièce, pour les lires un par un, souriant à nouveau à cette attention. Lorsqu’elle les lut jusqu’au dernier, Sayo voulut poser son uniforme sur le dos de la chaise de son bureau et remarqua un paquet sur ce dernier, elle se retourna alors vers sa colocataire.

« C’est… pour moi ? », lui demande-t-elle, un peu surprise. Cela faisait tellement longtemps qu’elle n’avait pas reçu de cadeau, ni de chaleureux accueil d’ailleurs…
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hikari Amakusa
Diva


Points de Réputation : 691
Date d'inscription : 15/12/2013
Date de naissance : 18/04/1995
Age : 22
Rang : Bisexuelle
Clubs : St Rim Girl School
En couple avec : Quelqu'un ;)




MessageSujet: Re: Une toute nouvelle chambre, pour une toute nouvelle vie [pv Kimiko et Hikari, suite] Ven 9 Mai - 18:50

Alors qu'elles traversaient le corridor menant à la chambre occupée par Kimiko, cette dernière demanda alors à Hikari si il était possible de refaire une tea party afin que Sayo puisse rencontrer d'autres demoiselles et ainsi se faire de nombreuses amies, ajoutant qu'elle ne souhaitait pas que sa nouvelle colocataire se sente seule à Astrea. Cette idée, en plus d'enchanter la Rimoise qui aimait particulièrement recevoir, la toucha: elle était vraiment impressionnée que sa jeune cadette se préoccupe de la sorte du bien être de sa protégée, au point de désirer lui épargner une solitude que beaucoup de nouvelles élèves avaient ressenti en arrivant ici. Elle, qui avait l'habitude de rencontrer des adolescentes égoïstes ne pensant qu'à leur petit confort, restait sans voix devant la grande maturité et l'extrême altruisme dont faisait preuve la Miatroise.
Sortant finalement de son mutisme, elle adressa à son interlocutrice un sourire lumineux trahissant sa joie à l'idée de cette future fête avant de poser sa main sur sa tète:

"-Excellente idée Kimi-chan! Ca me ferait tellement plaisir de vous inviter!"

A peine avait-elle dit cela qu'elle remarqua être arrivée devant la chambre de ses cadettes et se poussa afin de laisser Sayo ouvrir elle même la porte de son nouveau dortoir, inaugurant par ce geste sa nouvelle vie dans les murs de la résidence Strawberry et dans tout Astrea. La petite blanche posa sa main sur la poignée puis la tourna, poussant la lourde porte en bois qui découvrit progressivement une chambre impeccablement rangée dans laquelle fleurait une délicieuse odeur de thé et de propre et où pendaient joyeusement de nombreuses banderoles de bienvenue dans de nombreux endroits, notamment au dessus du lit et sur le bureau de la nouvelle élève. Celle ci, après avoir adressé un sourire charmant à Kimiko, se précipita dans la pièce pour faire un petit tour du propriétaire, prenant le soin de lire chaque petit mot que sa camarade lui avait écrit, son visage illuminé d'un grand sourire trahissant son émotion face à tant d'intentions.

"-Tu sais vraiment comment accueillir les gens Kimi-chan...", laissa échapper Hikari en souriant à sa cadette, "Sayo ne pouvait pas espérer meilleure colocataire."

C'est vrai, Kimiko avait agit exactement comme il fallait: par ses petites intentions, son sourire, son attitude, elle avait réussi à rassurer Sayo et à la faire se sentir chez elle...ce qu'Hikari elle même n'avait pas été capable de faire avec son actuelle colocataire. Bien sûr cette dernière, Mei Ling, ne s'en était pas formalisée et elles avaient finalement fini par se réconcilier. Pourtant, la Rimoise s'en voulait toujours pour son attitude face à sa cousine qui l'avait tant attendue pendant des années: cette attitude de rejet, comment avait-elle pu naître en elle aussi facilement?
Au moment même où Sayo demandait à Kimiko si le présent auparavant déposé sur son bureau lui était bien destiné, la brunette sortit de ses pensées pour rejoindre la Miatroise. Passant sa tète par dessus son épaule, elle s'exclama d'une voix enjouée, tant enjouée qu'on aurait pu croire que le paquet était pour elle:

"-Quel joli paquet! J'adore le papier que tu as utilisé Kimi-chan!"

Elle ne disait pas ça pour faire plaisir à son amie, bien au contraire: elle trouvait le papier cadeau tout à fait ravissant et avait hâte de voir ce qu'il pouvait contenir. Elle savait que sa cadette faisait toujours des cadeaux de très bon goût -elle avait elle même reçu une très jolie statuette de sa part- et devait bien avouer qu'elle était curieuse de savoir ce que Sayo avait "gagné". Pourtant, fidèle aux règles de politesse que ses parents lui avaient appris, elle se retint de presser la Miatroise, préférant laisser à Kimiko le plaisir de l'inviter à l'ouvrir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fictionpress.com/u/886737/Amakusa-Kuroe

avatar

Kimiko Ashiro
Connaissance


Points de Réputation : 125
Date d'inscription : 06/01/2014
Date de naissance : 09/07/1997
Age : 20
Rang : -
En couple avec : *tousse*




MessageSujet: Re: Une toute nouvelle chambre, pour une toute nouvelle vie [pv Kimiko et Hikari, suite] Ven 9 Mai - 21:16

Si, bien sûr, Kimiko était ravie de voir que manifestement, l'accueil qu'elle avait si soigneusement préparée à sa gentille nouvelle colocataire lui convenait, elle était également heureuse de voir qu'elles ressentaient toutes les trois un même élan d'enthousiasme. En effet, elle voyait bien que Sayo-chan semblait heureuse de son accueil, et les réponses et réactions d'Hikari-onee-sama lui faisait comprendre qu'elle avait touchée juste - si ce n'est qu'elle semblait, à un moment donné, être traversée par un petit moment de nostalgie, ce qui provoqua chez Kimiko un petit pincement au coeur. Elle ne savait finalement pas encore grand chose de l'histoire d'Hikari-onee-sama, et peut-être qu'elle n'avait pas elle-même reçue un si bon accueil. Elle-même, Kimiko, s'était longtemps sentie plutôt seule et isolée à Astrea - jusqu'à ce qu'elle rencontra Hikari-onee-sama au détour de quelques notes de musique. Aussi comprenait-elle ce sentiment - et c'était la raison pour laquelle elle avait voulu en faire tant et encore plus pour Sayo-chan, pour qu'elle se sente tout de suite à son aise et aimée pour ce qu'elle était, dès le début.

C'est pourquoi, lorsqu'elle découvrit le petit cadeau qu'elle lui avait confectionnée, avant de lui demander, émerveillée, si c'était bien pour elle, Kimiko hocha doucement la tête en souriant gentillement.


"Oui, c'est pour toi. Ce n'est pas grand chose, bien sûr, mais j'espère que ça te fera plaisir. Vas-y, ouvre!"

Kimiko en avait profité pour rentrer tout-à-fait dans la chambre, invitant Hikari par la même occasion. Elle alla simplement chercher un autre coussin pour rajouter une place autour de la table de thé, afin qu'elles soient toutes le mieux installées possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité
Invité






MessageSujet: Re: Une toute nouvelle chambre, pour une toute nouvelle vie [pv Kimiko et Hikari, suite] Dim 18 Mai - 12:17

Sayo aussi trouvait le papier cadeau très joli et se dit qu’elle l’ouvrirait avec précaution pour ne pas l’abîmer, mais avant, elle pris le temps d’observer le paquet, ne recevant pas souvent de présent et savourait la joie que cela lui procurait.

Le paquet était fermé grâce à un ruban rose pâle et en le détachant le papier s’ouvrit doucement, comme une grosse fleur qui déploie ses pétales. A l’intérieur se trouvait plein de petits gâteaux secs de formes variées. Ils avaient tous l’air appétissant et le sourire aux lèvres, Sayo en pris un et le porta à ses lèvres, oubliant un instant qu’il y avait d’autres personnes autour d’elle. Il était délicieux et elle s’apprêtait à en saisir un autre, lorsqu’elle se rappela de leur présence et saisissant le ruban rose, elle le noua dans ses cheveux avant de prendre le paquet de gâteaux et se retourna vers Hikari, en l’invitant à en choisir un, tout en se tournant vers Kimiko.

« Merci beaucoup, c’est très gentil à toi et ils sont très bons. », lui dit elle, en lui souriant gentiment.

Une fois qu’Hikari se fut servi, Sayo se dirigea vers sa colocataire et après lui avoir posé un petit bisou sur la joue, en guise de remerciement, elle lui tendit gentiment ses gâteaux, pour qu’elle se serve à son tour.

« En plus, ça ira parfaitement avec le thé. », ajoute-t-elle, les joues très légèrement rosies.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hikari Amakusa
Diva


Points de Réputation : 691
Date d'inscription : 15/12/2013
Date de naissance : 18/04/1995
Age : 22
Rang : Bisexuelle
Clubs : St Rim Girl School
En couple avec : Quelqu'un ;)




MessageSujet: Re: Une toute nouvelle chambre, pour une toute nouvelle vie [pv Kimiko et Hikari, suite] Lun 19 Mai - 19:07

Doucement, sous le regard curieux d'Hikari qui observait à une distance raisonnable, Sayo retira le ruban rose qui fermait le paquet, libérant alors le papier cadeau qui s'ouvrit lentement, se débarrassant de ses plis, pour faire apparaître de nombreux petits gâteaux aux formes variées et qui avaient l'air tout à fait appétissant. Sans doute Kimiko les avait-elle fait elle même? A en juger par leur apparence, ils semblaient trop parfaits pour être faits main...mais sa cadette de Miatre étant perfectionniste, il était tout à fait possible que ses friandises dépourvues de boite ou de sachets aient été réalisées par ses soins.

Quoiqu'il en soit, celle à qui ces gâteaux étaient offerts ne se posa pas la question, en saisit un avant de le porter à sa bouche. A en juger par l'expression de son visage, ils devaient être délicieux. Elle s'apprêtait à se resservir quand quelque chose lui revint soudain en mémoire-sans doute se rappelait-elle de quelques règles de politesse qu'elle avait omises-, la stoppant nette. Saisissant du bout de ses doigts blancs le ruban qui servait auparavant à l'ornement du paquet, elle le noua avec habileté dans ses longs cheveux vierges avant de se tourner vers la Rimoise, lui proposant gentiment de se servir. Cette dernière acquiesça d'un signe de la tète et en saisit un en forme de fleur sans oublier de remercier Sayo pour son offre avant de le croquer à pleines dents.

Une délicieuse saveur vint emplir sa bouche, un goût délicat de vanille chatouiller ses papilles...c'était délicieux, au moins autant que les gâteaux que sa mère faisait quand elle était petite. Oui...ce biscuit avait un petit goût de nostalgie...
Sortant de sa rêverie, se détachant peu à peu de ses heureux souvenirs d'enfance, en entendant Sayo remercier Kimiko et la complimenter quant au choix de son cadeau, lui confirmant que ses biscuits étaient délicieux. Puis doucement, elle vint poser sur sa joue un petit baiser en signe de reconnaissance pour ensuite déclarer que les petites friandises iraient parfaitement avec le thé:

"-Tu es sure que tu veux tous les partager?" demanda avec curiosité Hikari,"Garde en un peu pour toi quand même..."

Bien qu'elle devinait les bonnes intentions de Sayo derrière ce geste, elle ne pouvait s'empêcher de penser que, peut-être, elle serait déçue de voir ses friandises, ce cadeau qui semblait l'avoir tant touchée, disparaître dans la bouche d'une autre. Affichant une petite moue inquiète et gênée, ennuyée que sa cadette soit obligée de sacrifier sa boite de gâteaux et aussi d'être la seule à arriver les bras ballants, elle déclara avant de se diriger vers la porte de la chambre:

"-Attendez moi, je vais chercher quelque chose!"

Sans attendre la réponse de ses camarades, la Rimoise sortit de la chambre pour dévaler en courant les escaliers menant au deuxième étage avant de pénétrer au pas de course dans l'aile réservée à Rim. Arrivée dans sa chambre, elle se mit à farfouiller dans le buffet où elle stockait toutes les friandises que pouvait lui envoyer sa mère ou celle de Mei Ling et, saisissant une boite pleine de cookies et de sablés à la vanille, elle refit le trajet inverse en courant, veillant à ne pas se faire attraper par une des soeurs, qui avaient l'habitude de toujours surveiller les couloirs. Toquant à la porte de la chambre de ses cadettes, elle y entra avant de leur montrer la boite qu'elle tenait dans ses mains:

"-Voilà voilà, livraison express de la "Amakusa factory"! Gâteaux de premier choix!" s'exclama-t-elle en riant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fictionpress.com/u/886737/Amakusa-Kuroe

avatar

Kimiko Ashiro
Connaissance


Points de Réputation : 125
Date d'inscription : 06/01/2014
Date de naissance : 09/07/1997
Age : 20
Rang : -
En couple avec : *tousse*




MessageSujet: Re: Une toute nouvelle chambre, pour une toute nouvelle vie [pv Kimiko et Hikari, suite] Lun 19 Mai - 22:29

Tandis que sa nouvelle colocataire ouvrait son cadeau, Kimiko se sentait un peu stressée. Elle avait passé beaucoup de temps à le préparer, utilisant pour la première fois depuis son admission à Miatre cette recette de famille, et elle y avait mis tout son coeur. C'était l'une des rares choses que sa mère lui avait transmise directement, en lui expliquant que la recette se transmet de mère en fille dans leur famille depuis des générations, et qu'il s’agissait de quelque chose à partager uniquement avec un être cher. Bien sûr, encore hier, elles ne se connaissaient absolument pas, mais Kimiko avait tellement désiré la rencontrer qu'elle s'était dit que Sayo-chan pouvait bien déjà être considérée comme un être cher à son cœur.

Heureusement, son cadeau non seulement sembla plaire à sa nouvelle consœur, mais celle-ci avait décidé, après les avoir goûté, qu'ils étaient très bons, au point de décider de le partager immédiatement avec toutes les personnes présentes ici. Kimiko n'eut alors ni le temps d'expliquer qu'elle avait également prévu un petit paquet pour Hikari-onee-sama, ainsi qu'une petite boîte de gâteau pour le thé qu'elle avait acheté, cette fois, ni de dire à Sayo-chan, qui avait décidé d'accrocher son ruban rose dans ses cheveux, que cela lui allait à ravir. En effet, alors qu'elle ouvrait la bouche, Sayo posa ses douces lèvres sur sa joue, pour y apposer un baiser aussi délicat qu'inattendu. Kimiko en rougit et en bredouilla un instant, instant suffisamment important pour qu'Hikari-onee-sama leur fausse compagnie sans que Kimiko puisse l'arrêter. Ne sachant plus que dire et que faire un instant, elle dévisagea un instant Sayo, comme ébêtée, le rouge encore aux joues, la bouche encore ouverte de surprise, et ne sachant que dire. Se trouvant d'un coup très bête de rester ainsi, Kimiko en rougissait encore plus, et fût quelque peu sauvée par l'arrivée du sifflement de la bouilloire indiquant que le thé serait bientôt prêt.

"Oh... Le thé..."

[i]Elle se précipita alors vers l'emplacement réservé, toujours aussi rougissante, cherchant un moyen de redresser la situation. Sayo-chan devait la trouver bizarre de réagir aussi bizarrement, d'un coup. Si cela se trouve, sa réaction était parfaitement naturelle chez elle. Elle se devait donc d'y répondre avec politesse. Aussi, tandis que Kimiko laissait l'eau refroidir légèrement pour qu'il soit à température idéale, elle se retourna vers Sayo-chan, encore un peu rouge, avant de s'approcher d'elle à nouveau.


"Ah... Euh... Je suis ravie que mon cadeau te plaise, Sayo-chan! Et, euh, ce ruban te va à ravir. Je suis vraiment heureuse de te connaître, Sayo-chan."

Et, sur ses derniers mots, Kimiko se pencha sur Sayo pour lui déposer un baiser similaire au sien sur la joue. Kimiko ne connaissait pas les coutumes que suivaient Sayo-chan, mais elle espérait, ainsi, avoir redressé l'impair qu'elle avait peut-être commise un instant plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité
Invité






MessageSujet: Re: Une toute nouvelle chambre, pour une toute nouvelle vie [pv Kimiko et Hikari, suite] Jeu 29 Mai - 11:03


Alors que Sayo partage son cadeau avec les filles, Hikari lui demande si elle souhaite en garder pour elle. A vrai dire, la jeune fille pensait en offrir un à chacune d’elle et garder le reste pour elle, gourmande qu’elle est. Se tournant vers la Rimoise, elle lui sourit légèrement.

« Rassure toi, Hikari je garde le reste pour moi », dit-elle, amusée de révéler sa propre gourmandise.

Mais sur ces paroles, cette dernière quitta la pièce et Sayo se retrouva seule avec une Kimiko rougissante. La jeune fille regarda les rougeurs de sa colocataire s’agrandir en voyant la gêne monter en elle. Sayo n’avait pas voulu, par ce bisou, la mettre mal à l’aise, au contraire, elle voulait simplement la remercier, n’ayant rien d’autre à offrir pour le moment qu’un simple bisou sur la joue.

Heureusement la bouilloire se met à siffler et permets ainsi à Kimiko de reprendre assurance. Alors qu’elle s’occupe du thé, Sayo prépare la table, en mettant des petites cuillères, apporte le sucre et les serviettes qu’elle pose sur la table.
Une fois terminée, Kimiko la fait légèrement rougir lorsqu’elle la complimente sur ce ruban dans ses cheveux, qui lui va apparemment bien et fini par poser à son tour un bisou contre sa joue, ce qui a le don de la faire sourire à nouveau.

Avant qu’elle n’ait pu répondre quoi que ce soit, Hikari reviens en trombe dans la pièce, une boîte à la main.

« C’est toi qui les as faits, Hikari ? »


Dernière édition par Sayo Nishimura le Ven 6 Juin - 8:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hikari Amakusa
Diva


Points de Réputation : 691
Date d'inscription : 15/12/2013
Date de naissance : 18/04/1995
Age : 22
Rang : Bisexuelle
Clubs : St Rim Girl School
En couple avec : Quelqu'un ;)




MessageSujet: Re: Une toute nouvelle chambre, pour une toute nouvelle vie [pv Kimiko et Hikari, suite] Mer 4 Juin - 12:03

En revenant à la chambre, les mains pleines de friandises, Hikari avait remarqué qu'il s'était passé quelque chose en son absence, à en juger par le rougissement prononcé sur les joues de Kimiko et le petit sourire de Sayo, mais ne souhaitant pas paraître impolie et indiscrète, elle se retint bien de leur demander ce qu'elle avait raté. Apportant le paquet jusqu'à la table prête à recevoir le thé, elle l'ouvrit avec précaution avant de déposer son contenu dans un plat prévu à cet effet, de délicieux sablés qu'elle savait excellent puisque c'était sa mère qui les avait réalisé. Loin d'elle l'idée de se vanter à tort des talents de ses parents pour dorer son nom, la Rimoise jugeait au contraire avec beaucoup de justesse les capacités de chacun et il se trouvait que sa génitrice avait un don certain pour la couture -dont elle avait fait son métier- et la cuisine. Combien de fois avait-elle tenté de nouvelles recettes, de nouveaux biscuits ou gâteaux pour toutes les occasions, toujours plus réussis les uns que les autres?! Sans doute des centaines de fois, toujours récompensée par beaucoup de succès.

Alors qu'elle terminait de disposer joliment les sablés dans l'assiette, veillant à respecter la taille et la couleur de chacun, elle entendit soudain Sayo lui demander si elle les avait fait ou non, ce à quoi la brune répondit en toute honnêteté:

"-Oh non, ceux là, c'est ma mère qui me les a envoyé! Elle a toujours peur que je meurs de faim à Astrea. Et comme elle m'envoie très souvent des herbes pour le thé qui sont uniquement cultivées à Midorigawa, elle trouve utile de rajouter des gâteaux pour le déguster. Si tu veux, je te ferai goûter mes propres cookies un jour...lors d'une tea party par exemple."

Disant cela, elle fit un petit clin d'oeil complice à Kimiko, sa principale partenaire pour les tea party. Elles en avaient déjà fait plusieurs ensembles, dont une qui s'était terminée dans le bureau de la directrice. Cet épisode aurait dû les calmer et leur ôter de la tête l'idée de ses soirées improvisées en pleine nuit et pourtant, il n'avait fait qu'accentuer dans la tête d'Hikari que prendre en secret le thé entourée d'amies était vraiment amusant:

"-D'ailleurs, s'exclama-t-elle à l'intention de sa cadette Miatroise, comme tu l'as dit auparavant, il faudra en organiser une pour accueillir Sayo. C'est un peu un rite de passage pour toutes les nouvelles élèves! Comme d'habitude, on fera ça dans ma chambre. Ou dans la votre, si vous voulez!"

Elle ne voulait absolument pas forcer ses cadettes à se déplacer jusqu'à l'aile de Rim au risque de se faire attraper par une soeur. Aussi, si elles lui faisaient part de leur désir d'organiser la tea party chez elles, la Rimoise n'y verrait aucun inconvénient: de toute façon, elle avait bien plus l'habitude qu'elles de sortir la nuit, elle connaissait chaque recoin, chaque passage de la résidence Strawberry. Aussi, il y avait moins de chance pour qu'elle se fasse repérer. Et puis, Kimiko était aussi bien équipée qu'elle pour recevoir: elle avait un service à thé qui semblait d'ailleurs cher, de nombreuses sortes de thé, des biscuits, de quoi faire pâlir de jalousie les plus réputés salons de thé de la capitale:

"-Dis moi Kimi-chan, tu as besoin d'aide pour quelque chose?" demanda-t-elle à sa cadette, ayant remarqué que le thé n'était pas encore prêt et n'étant pas le genre d'invitée à attendre qu'on la serve sans rien faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fictionpress.com/u/886737/Amakusa-Kuroe

avatar

Kimiko Ashiro
Connaissance


Points de Réputation : 125
Date d'inscription : 06/01/2014
Date de naissance : 09/07/1997
Age : 20
Rang : -
En couple avec : *tousse*




MessageSujet: Re: Une toute nouvelle chambre, pour une toute nouvelle vie [pv Kimiko et Hikari, suite] Mer 4 Juin - 22:42

Non pas que Kimiko se sentait mal en compagnie de Sayo, mais elle avait sentie un "petit quelque chose" à rester simplement en sa compagnie, là, tout bêtement, au seuil de leur chambre commune. Elle n'aurait pas trop su expliquer ce qu'elle ressentait, et n'avait pas vraiment l'esprit à y penser sur le moment. Aussi, Kimiko accueillit avec soulagement le retour d'Hikari, car celui-ci permit heureusement d'alléger l'ambiance que Kimiko ressentait. Elle expliqua ainsi à Sayo ce que Kimiko, elle, savait déjà - ce qui la fit sourire pendant l'explication, car Hikari se montrait une fois encore trop modeste, ses talents en pâtisserie n'étant plus à prouver - puis remis sur le tapis l'idée de faire une tea party, proposant même de l'organiser dans leur chambre commune.

Pour tout dire, Kimiko n'y avait pas pensé. C'est vrai qu'elles pourraient bien en être les instigatrices cette fois-ci, et, sans doute, Sayo serait plus à l'aise si elle n'avait pas besoin de tromper la vigilance des sœurs dans l'immédiat. Regardant alors Sayo pour prendre son avis - après tout, elles étaient désormais deux dans cette chambre - elle commenta la proposition d'Hikari.


"Onee-sama a raison, on pourrait peut-être l'organiser ici même. Ca serait peut-être plus simple pour la toute première. Tu en penses quoi, Sayo-chan?"

Puis, quand Hikari lui proposa son aide, Kimiko sourit et fit un petit signe négatif, tout en la remerciant - et se dirigea à nouveau vers sa bouilloire.

"C'est gentil de proposer, onee-sama, mais je pense qu'il doit désormais être prêt. Par contre, je vous invite à vous installer autour de la table."

Suite à quoi Kimiko commença à servir le thé avec un certain sens de la cérémonie - sans en faire trop non plus. Après tout, il ne s'agissait que d'un thé entre amies, pas un thé mondain officiel.

"J'espère que ce thé vous plaira. Je l'ai cultivé moi-même das les locaux de l'Académie."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité
Invité






MessageSujet: Re: Une toute nouvelle chambre, pour une toute nouvelle vie [pv Kimiko et Hikari, suite] Ven 6 Juin - 9:14


Sayo observe Hikari disposer les sablés dans l’assiette, tout en écoutant la réponse à sa question. Sa mère semblait assez douée pour faire de jolis sablés et la jeune fille était curieuse de savoir s’ils étaient aussi beaux que bon.
En entendant la proposition de sa bienfaitrice, après tout c’est grâce à elle que Sayo avait retrouvé son chemin, trouvé ses fournitures, ainsi que sa chambre et sa colocataire. Hikari méritait bien ce titre, la nouvelle élève lui sourit.

« Je goûterais tes cookies avec plaisir, Hikari. Merci. »

Sayo avait remarqué le petit clin d’œil qu’avait lancé Hikari à Kimiko et la jeune recrue sut aussitôt que les deux jeunes filles avaient déjà participé ensemble à une tea party, ce qui pouvait expliquer en partie, leur familiarité l’une envers l’autre.

Lorsque la Rimoise aborda la question d’une nouvelle tea party pour l’accueillir comme il se doit, cela fit réfléchir Sayo qui ne répondit rien tout d’abord.
Puis Kimiko aussi, lui demanda son avis et alors qu’elle rejoignait la bouilloire et les invitaient à s’asseoir, la jeune fille se mit à réfléchir à l’éventualité d’en organiser une dans leur chambre, ou dans celle de Hikari.

« On a le droit d’organiser des tea party dans nos chambres ? »
, Sayo voulait savoir si elles couraient un risque à en faire une, ou non.

Alors qu’elle les servait, de façon habile, Sayo devait bien le reconnaître, Kimiko les informa de la provenance de son thé, qui dégageait une agréable odeur et semblait délicieux.

« Je ne savais pas qu’il y avait des locaux à la disposition des élèves, pour qu’ils puissent faire pousser leurs plantes. Je pensais que le jardin était réservé à l’Etoile… »


Dernière édition par Sayo Nishimura le Ven 8 Aoû - 13:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hikari Amakusa
Diva


Points de Réputation : 691
Date d'inscription : 15/12/2013
Date de naissance : 18/04/1995
Age : 22
Rang : Bisexuelle
Clubs : St Rim Girl School
En couple avec : Quelqu'un ;)




MessageSujet: Re: Une toute nouvelle chambre, pour une toute nouvelle vie [pv Kimiko et Hikari, suite] Ven 6 Juin - 18:35

Suite à l'invitation de l'hôte du jour, Hikari vint prendre place autour de la table basse recouverte d'une nappe blanche joliment brodée, faisant face à une tasse à thé occidentale décorée de ravissants pétales de cerisier emportés par le vent printanier, un service tout à fait en accord avec la saison, dans laquelle Kimiko fit couler avec une cérémonie modérée un thé aux délicieuses odeurs et encore fumant. C'est alors que Sayo, sans doute étonnée par le concept des tea party, demanda si ces petites réunions privées étaient autorisées par le règlement, ce qui fit sourire la troisième année: bien sûr que non, sinon la résidence Strawberry serait un vrai bazar! Des demoiselles passeraient leur temps à aller et venir dans les couloirs en riant et en criant, empêchant leurs camarades de dormir ou d'étudier en silence. Aussi, retenant un petit rire amusé, elle s'empressa de répondre à la Miatroise:

"-Non, c'est interdit par le règlement de la résidence. Mais ça ne nous empêche pas de le faire quand même...tu verras, si tu n'enfreints pas les règles quelques fois, tu vas très vite t'ennuyer entre ces murs."

Après avoir remercié Kimiko d'un signe de la tète pour le service, la Rimoise attendit qu'elle leur permette de commencer -il aurait tout à fait impoli de boire et manger sans son autorisation et elle ne tenait pas à passer pour une goinfre devant ses cadettes- et écouta attentivement ses explications sur la provenance du thé. Visiblement, elle l'avait fait pousser et cultiver dans les locaux d'Astrea. Eh bien, c'était un excellent travail: pour Hikari, qui venait d'un village cultivant essentiellement le thé, produire des feuilles d'aussi bonne qualité -du moins à en juger par l'odeur qu'elles dégageaient- était une véritable prouesse, à moins d'avoir au préalable reçu une formation en la matière. Prenant alors l'initiative de goûter la boisson qui venait de leur être servie, souhaitant sentir tout l'arôme des feuilles dans une eau à la bonne température, elle y trempa les lèvres et en bût une gorgée. Une saveur fruitée, délicate vint emplir sa bouche toute entière: vraiment, c'était un thé de qualité et succulent, Kimiko avait fait un excellent travail.
Reposant doucement la tasse sur sa coupelle, elle prit le temps d'avaler avant de s'exclamer, adressant un large sourire à s cadette:

"-C'est excellent, vraiment! Je bois du thé depuis ma plus tendre enfance et je t'avoue que celui ci dépasse de loin certains thés que l'on trouve dans le commerce et qui se vantent d'être délicieux."

Puis se souvenant de la question de Sayo quant à la serre de l'Etoile, elle s'empressa de lui donner une réponse:

"- La serre est en effet réservée à Etoile-sama et n'y entrent que ses amies proches mais le club d'ikebana de Miatre a un local pour entreposer ses vases et fleurs, qui ressemble à la serre mais en plus petit et -bien sûr- en moins majestueux. J'imagine que c'est là que tu as cultivé ton thé, Kimi-chan?!" demanda-t-elle pour confirmer ses dires
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fictionpress.com/u/886737/Amakusa-Kuroe

avatar

Kimiko Ashiro
Connaissance


Points de Réputation : 125
Date d'inscription : 06/01/2014
Date de naissance : 09/07/1997
Age : 20
Rang : -
En couple avec : *tousse*




MessageSujet: Re: Une toute nouvelle chambre, pour une toute nouvelle vie [pv Kimiko et Hikari, suite] Ven 6 Juin - 21:58

Tandis qu'elle servait le thé, Kimiko écoutait les explications que fournissait Hikari à Sayo avec le sourire. Elle n'avait pas grand chose à ajouter. Elle pourrait peut-être rassurer Sayo en lui expliquant que c'était quelque chose d'interdit, mais d'assez courant finalement, mais si celle-ci ne s'en inquiétait pas plus que ça, il était inutile d'en rajouter. Aussi se contenta-t-elle de les inviter à déguster son thé et à manger quelques biscuits, et avec le sourire.

Suite à quoi Kimiko reçut les compliments de ses camarades et amies avec plaisir. Elle était heureuse de savoir qu'elles lui plaisaient, car elle avait pris beaucoup de temps à les cultiver, les entretenant et les nourrissant toujours avec grand soin. Il s'agissait d'une tâche. Et effectivement, Hikari, qui savait décidément toujours tout sur tout, avait une fois encore raison. Aussi, tout en goûtant elle-même son thé avec le sourire, Kimiko se contenta de hocher la tête.


"Oui c'est tout à fait ça. J'ai découvert l'endroit il y a peu de temps, et c'est un grand honneur pour moi de vous faire goûter ma première récolte."

Un thé spécial pour une occasion spéciale, en quelque sorte. Souriant alors à Sayo, Kimiko la questionna doucement.

"Au fait Sayo-chan, à quel genre d'activités t'intéresses-tu? Il y a plein de clubs différents à Astrea. J'espère que tu y trouveras ton bonheur."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité
Invité






MessageSujet: Re: Une toute nouvelle chambre, pour une toute nouvelle vie [pv Kimiko et Hikari, suite] Ven 8 Aoû - 13:57

Sayo ne voulait pas s’attirer d’ennuis, voilà pourquoi elle ne répondit pas tout de suite à la proposition d’Hikari. Si cela était interdit par le règlement, la jeune fille ne voyait pas pourquoi elle le ferait, mais garda cela pour elle, ne voulant pas interdire quoi que ce soit à ses camarades.

Buvant une petite gorgée, elle les observa un instant tout en buvant, puis leur répondit.

« Je ne suis pas sûre de vouloir participer à des tea-party interdites. N’avez-vous jamais eu d’ennuis avec cette pratique ? » Se tournant vers Kimiko-chan « Mais ne te prive pas d’y aller, si tu souhaites y participer », lui dit-elle, sincère.

La jeune fille ne pouvait se permettre de se faire remarquer de façon négative, ne voulant aucunement être renvoyée, ou réprimandée. Sayo se mettait beaucoup de pression pour réussir à Astrea, comptant sur ses bonnes notes en sortant de cette école pour ne jamais retourner chez son père et trouver un mari qui le lui permettrait.

Se tournant à nouveau vers Kimiko :

« Et bien… je suis sûre qu’il y a des clubs très intéressants, mais je ne pense pas avoir le temps de m’y consacrer pour le moment. Je préfère me concentrer sur mes études pour l’instant, surtout que je suis arrivée en cours d’année… j’ai du retard à rattraper. »

Sayo baissa un instant les yeux, inquiète de ne pas y parvenir et reprit une gorgée de ce délicieux thé, que sa camarade de chambre avait fait.
Prenant un biscuit, elle leur sourit gentiment :

« Et vous ? Vous êtes dans des clubs ? Lesquels ? Et pour quelles raisons les avez-vous choisis ? »
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hikari Amakusa
Diva


Points de Réputation : 691
Date d'inscription : 15/12/2013
Date de naissance : 18/04/1995
Age : 22
Rang : Bisexuelle
Clubs : St Rim Girl School
En couple avec : Quelqu'un ;)




MessageSujet: Re: Une toute nouvelle chambre, pour une toute nouvelle vie [pv Kimiko et Hikari, suite] Sam 9 Aoû - 0:03

Hikari avait vu juste quand elle avait avancé que Kimiko s'était affairée à cultiver son propre thé dans les locaux réservés au club d'ikebana de Miatre, cette dernière répondant à son interrogation par l'affirmative avant de déclarer qu'elle avait découvert depuis peu le dit endroit et qu'elle était tout à fait honorée de faire goûter à ses deux camarades sa toute première récolte. Son interlocutrice aux yeux bleus lui adressa en guise de réponse un sourire ravi, lui faisant part par ce rictus de sa joie d'être la toute première personne à savourer ce thé absolument exquis et parfaitement préparé: l'eau était juste assez chaude pour permettre aux feuilles de dégager complètement leur parfum, on sentait une véritable maîtrise de l'art de préparer le thé derrière cette boisson délicate mais aussi toute l'attention que la Miatroise lui avait porté dans le but de ravir au maximum ses invitées. Un vrai régal en d'autres termes que les papilles de la brunette, désormais excellentes juges en matière de thé, ne pouvaient qu'apprécier.

Reposant doucement sa tasse dans la coupelle assortie, elle saisit lentement l'un des biscuits préparés par sa mère pour le tremper dans la boisson, le portant ensuite à sa bouche sans aucune hésitation, sachant qu'il serait délicieux tandis que Sayo refusait poliment l'invitation de ses amies à participer à une tea party, ne souhaitant sans nul doute s'attirer d'ennuis en désobéissant intentionnellement au règlement de la résidence, poussant tout de même sa camarade de chambre à s'y rendre si le coeur lui disait. La Rimoise resta un instant silencieuse, comprenant parfaitement les craintes -fondées- de sa cadette: il est vrai qu'elle même, lorsqu'elle n'était qu'en première année, n'osait pas se rendre à ses réunions secrètes et clandestines organisées par ses grandes soeurs du club de cuisine, effrayée à l'idée de se faire attraper et renvoyée de l'école. Elle aurait eu si honte en revenant chez ses parents! Puis, un jour, elle s'était décidée à sauter le pas et avait participé à une tea party qui, grâce à la bonne ambiance rendue encore plus euphorique par l'idée de violer un interdit, lui avait donné envie de recommencer, puis d'à son tour en organiser. Bien sûr, elle s'était parfois faite attraper par les surveillantes et avait à chaque fois écopé d'une punition -qui se résumait à nettoyer la cathédrale ou le gymnase- sans pour autant que son goût pour recevoir ses amies en pleine nuit n'en soit émoussé.

"-Je comprends parfaitement tes craintes Sayo-chan, j'imagine que tu ne veux pas défier l'autorité des soeurs à peine arrivée." dit-elle d'une voix douce, "Après, c'est une expérience à vivre, avec parfois une corvée de nettoyage à la clé. Mais on s'y amuse bien donc au final, il est rare d'avoir des regrets."

Accentuant son rictus amical, elle écouta attentivement les propos que tenait la nouvelle élève, qui répondait alors à la question de Kimiko quant aux club qu'elle avait choisi d'intégrer à Miatre, déclarant que pour l'instant elle ne souhaitait se consacrer à aucun d'entre eux, préférant porter toute son attention sur ses études et sur le retard qu'elle avait pu accumuler en arrivant ainsi en cours d'année. Décidément, ce petit bout de femme se mettait une véritable pression, pour des raisons qui échappaient à la Rimoise: pourquoi souhaitait-elle ainsi obtenir d'excellents résultats, si sa famille ne la poussait pas à en avoir? Par pure satisfaction personnelle? Par égocentrisme? Non, Sayo ne semblait pas être ce genre de filles qui pérorent fièrement lorsqu'elles obtiennent une très bonne note à un devoir, ses motivations semblaient bien plus profondes, bien plus sérieuses que cela. Comme si ses notes étaient une promesse vers un avenir meilleur que le passé, le seul moyen pour elle d'échapper à quelque chose. Pendant sa réflexion, Hikari était restée immobile, fixant avec attention sa cadette aux cheveux blancs, tentant de comprendre, de la comprendre:

"-Je suis sure que tu combleras vite ton retard, tu as l'air d'être intelligente et sérieuse. Et si tu ne comprends pas quelque chose, n'hésites pas à me demander d'accord?!"

Elle n'avait beau pas être une brillante élève, -ses notes étant tout à fait moyennes dans toutes les matières excepté en français, en japonais ainsi qu'en économie domestique-, la brunette n'avait pu s'empêcher de proposer son aide à Sayo, espérant lui être à l'avenir utile et lui permettre de combler son retard pris sur les autres filles de sa classe, sachant son niveau scolaire suffisant pour aider sa cadette et lui donner des cours de qualité:

"-Pour ma part..." commença la Rimoise pour répondre à la question de sa camarade quant à son choix de club, "Je suis au club de cosplay de Rim. J'étais précédemment dans celui de cuisine mais j'ai vite obtenu le niveau qui me convenait, j'ai donc préféré me tourner vers celui de couture. Pourquoi celui là? Déjà parce que je suis une grande amatrice de costumes mais aussi parce que la couture est l'une de mes plus vieilles passions...depuis toute petite, j'ai toujours vu ma mère mercière couper des rubans, plier des coupons, coudre des dentelles et j'ai vite voulu l'imiter. Puis cette imitation maladroite s'est transformée en un véritable intérêt pour la couture. Donc ce club me convient parfaitement!"

Elle poussa un doux soupir de nostalgie à l'évocation de ses souvenirs d'enfance, se rappelant encore chaque détail de la boutique de sa mère, l'odeur des fournitures, le son des tissus de soie qu'on effleure, le tapage mécanique de la machine à coudre cachée dans l'arrière boutique... combien de temps avait-elle passé dans cette minuscule boutique durant les vacances d'été, s'amusant à réaliser des robes pour ses poupées?
Tournant lentement la tète, ses yeux vinrent croiser l'uniforme de Sayo encore enveloppé dans son plastique: une belle robe noire gonflée par un jupon à volants, décorée par un col pointu blanc bordé de dentelles fines sous lequel passait une cravate verte émeraude...la tenue réglementaire portée par toutes les élèves de Miatre et qui, aux yeux d'Hikari, était vraiment une tenue alliant élégance, féminité et sobriété, une sobriété qui caractérisait si bien l'académie aînée.
Soudain piquée par la curiosité, désireuse de savoir comment Sayo pouvait bien porter cet uniforme qui n'allait vraiment qu'aux plus jolies filles, ne parvenant pas à l'imaginer, elle lui demanda avec excitation:

"-Dis Sayo-chan, pourquoi tu n'essayerais pas ton uniforme pour voir si il te va bien? J'avoue être curieuse de te voir dedans. Tu seras sans doute très mignonne, comme Kimi-chan!"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fictionpress.com/u/886737/Amakusa-Kuroe

avatar

Kimiko Ashiro
Connaissance


Points de Réputation : 125
Date d'inscription : 06/01/2014
Date de naissance : 09/07/1997
Age : 20
Rang : -
En couple avec : *tousse*




MessageSujet: Re: Une toute nouvelle chambre, pour une toute nouvelle vie [pv Kimiko et Hikari, suite] Sam 9 Aoû - 2:20

Devant les airs ravis de ses deux camarades quant au goût de son thé, Kimiko se sentie un instant rassurée. Non pas qu'elle doutait de la qualité du thé ni de son infusion, mais savoir que cela leur convenait parfaitement lui fit plaisir. Plaisir qui fût vite remplacé par un peu d'inquiétude quand Sayo lui indiqua qu'elle ne souhaitait pas participer à la tea-party de bienvenue. Sans doute sa détresse du moment fût lisible dans ses yeux quand Kimiko se tourna alors vers Hikari pour lui demander conseil. Quoi qu'il en soit, celle-ci répondit, après réflexion, la meilleure chose à dire. C'est vrai que si elle ne se sentait pas prête, elle ne devait pas franchir le pas tout de suite. Elle-même, elle ne l'avait franchi que parce qu'elle faisait une grande confiance en Hikari - et ce malgré le fait que la toute première expérience se termina en punition à cause des nombreuses maladresses d'une des Spicoises invitées. Mais cela n'avait pas grande importance.

"Si on fait assez attention, on arrive généralement à s'en sortir. Et au pire, on est juste punie, c'est vrai. J'ai presque l'impression qu'il y a désormais une sorte d'acceptation tacite, tant que l'on ne fait pas trop de bruit et que ça n'impacte pas notre scolarité. En tout cas, jamais personne n'a été plus punie que ça à cause de ça à ce que j'en sais."

Quand Sayo, enfin, expliqua son point de vue par rapport aux clubs et à sa scolarité, Kimiko fit suite aux propos d'Hikari, les approuvant largement.

"C'est vrai, ça devrait bien se passer je pense. Moi aussi je t'aiderai, n'hésites pas à me demander. On peut même faire nos devoirs ensemble si tu le souhaites."

A la différence d'Hikari, Kimiko était une élève exemplaire, qui aligne les bonnes notes et les tableaux d'honneur, sans pour autant voir la chose comme importante - au grand dam de certaines autres élèves, et pas seulement des Miatroises. La chose était d'autant plus vraie depuis qu'Hikari avait nettement aidé Kimiko à améliorer son français, qui faisait qu'elle était l'une des rares à le parler impeccablement dans sa classe. Et la seule à ne pas avoir d'origine française.

"Personnellement, je suis membre du club de thé et, également, membre du club de théâtre. Le club de thé, je l'ai choisi car j'ai toujours voulu maîtriser mieux cet art, et le théâtre parce que je trouve ça passionnant de voir d'autres pensionnaires se sublimer dans des rôles de composition. C'est comme si le théâtre leur donnait un supplément d'âme. Je trouve ça passionnant."

Puis, souriant légèrement, elle se permit de commenter les propos d'Hikari.

"Hikari-onee-sama est trop modeste. Ses créations sont sublimes, et je pense que le club de théâtre aurait du mal à s'en sortir sans ses doigts de fée. Tu verras, ils impressionnent toujours!"

Enfin, quand Hikari demande à Sayo d'enfiler dès maintenant son uniforme, Kimiko se sentit rosir légèrement. D'abord sous le compliment d'Hikari, mais, surtout, parce que l'idée de voir Sayo dans sa future tenue quotidienne la stressait légèrement. Comme si la chose allait enfin se concrétiser, ou que le rêve allait se dissiper subitement. Se sentant sur le point de bégayer, Kimiko jugea donc préférable de se taire. Elle aurait tant aimé l'aider à le déployer, puis à l'aider à l'enfiler pour la première fois qu'elle ne savait plus très bien comment réagir. Elle se demanda, d'ailleurs, si Sayo aimait réellement leur uniforme. Après tout, tout les goûts sont dans le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité
Invité






MessageSujet: Re: Une toute nouvelle chambre, pour une toute nouvelle vie [pv Kimiko et Hikari, suite] Dim 10 Aoû - 13:35

Il est vrai que son premier jour de cours arrivait à grands pas –c’était samedi-, alors l’idée d’essayer son uniforme un peu en avance lui parut judicieux. Comme ça si elles trouvaient un accros, ou un petit défaut à corriger, Sayo aurait le temps de le réparer.
La jeune fille appréciait que tout le monde porte des uniformes, cela permettait de partir sur un certain pied d’égalité et puis il fallait reconnaitre qu’ils étaient très élégants et jolis.

A l’invitation de ses deux compagnes, elle se leva doucement et alla chercher son uniforme, toujours sous sa housse plastifiée et son cintre, puis se dirigea vers la salle de bain, où elle le posa sur le rebord de la baignoire et se mit à se déshabiller.

Se retrouvant en sous-vêtements, elle sortit de son emballage sa toute nouvelle tenue et commença par déboutonner sa robe noire, mais seulement le haut, pour pouvoir passer la tête, puis elle farfouilla dans ses jupons pour trouver en son milieu le passage pour sa tête et l’enfila doucement, avec précaution. Lorsque cela fut fait, elle mit de l’ordre dans ses jupons, sur sa robe et boutonna tous les boutons, jusque sous son cou, restait plus que la cravate…

Sayo n’avait jamais mit de cravate auparavant et ne savait donc pas comment la nouer.
Se regardant un instant dans le miroir, pour voir l’effet que cela donne sur elle, la jeune fille sourit légèrement, trouvant le résultat satisfaisant et pour elle il y avait quelque chose de rigolo à porter un vêtement semblable à toutes les personnes de son école.

La jeune fille finit par sortir de la salle de bain, la cravate à la main et les joues légèrement rosies.

« J’aurais… besoin d’aide pour ma cravate. Je ne sais pas encore les nouer. », dit-elle piteusement, en baissant légèrement la tête, le regard au sol.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hikari Amakusa
Diva


Points de Réputation : 691
Date d'inscription : 15/12/2013
Date de naissance : 18/04/1995
Age : 22
Rang : Bisexuelle
Clubs : St Rim Girl School
En couple avec : Quelqu'un ;)




MessageSujet: Re: Une toute nouvelle chambre, pour une toute nouvelle vie [pv Kimiko et Hikari, suite] Lun 11 Aoû - 19:50

Alors que Kimiko rougissait de toutes ses joues sous le compliment de son aînée -qui avait mis en valeur l'apparence vraiment adorable de la Miatroise dans son uniforme scolaire-, Hikari regardait intensément Sayo, l'incitant du regard de donner suite à sa requête, sa curiosité bouillonnant au fond d'elle, le coeur battant d'excitation: dès qu'elle aurait enfilé la tenue réglementaire, la blanche deviendrait alors une élève à part entière comme ses camarades; et être la spectatrice d'un tel instant, si important dans la vie de chaque élève entrant ou étant auparavant entrée à Astrea, était pour la Rimoise une réelle joie et un vrai honneur. Et à en juger par les multiples émotions qui se reflétaient dans les yeux noirs de sa camarade aux cheveux noirs, elle aussi devait ressentir la même chose sans pour autant laisser ses lèvres exprimer cette envie qui l'emplissait désormais. Aussi, poussée par ses deux amies qui la fixaient sans bouger, Sayo se décida à changer ses vêtements civils conte sa tenue scolaire, la saisissant sans l'ôter de sa housse plastique ;pour se diriger ensuite dans la salle de bain attenante à la chambre, petite mais bien suffisante pour deux personnes, avec une baignoire à pieds et une douche. De quoi se détendre après une dure journée de cours! Pour sa part, la noiraude profitait pleinement des nombreux bains moussants et autres gels pour le corps, que sa famille lui envoyait, dans le petit bassin en fonte qui lui manquait tant chez elle. Par manque de place, elle ne se lavait à l'époque que dans un baquet à peine assez large pour la contenir toute entière, posé à même le sol de la salle d'eau et dans lequel on ne pouvait trop s'attarder, l'eau se rafraîchissant très rapidement. Imaginez donc sa joie, lors de son arrivée à la résidence Strawberry, lorsqu'elle découvrit la si spacieuse -du moins à ses yeux- salle de bain avec baignoire intégrée! Elle en avait parlé pendant deux bonnes semaines au moins, les yeux pleins d'étoiles, écrivant à ses parents de lui faire parvenir des produits pour le bain pour qu'elle puisse enfin se plonger dans un grand bain de mousse, comme dans les films!

Sortant de ses pensées, un sourire amusé en repensant à cette période et réalisant que, décidément, elle s'était plutôt bien accoutumée à la vie et aux habitudes des dortoirs, la Rimoise porta sa tasse à ses lèvres pour terminer son contenu puis se resservit de nouveau, ne pouvant se lasser de la délicieuse saveur qui parcourait toute sa bouche, du mélange entre la vanille des cookies et des feuilles de thé parfaitement infusés avant de poser ses yeux sur Kimiko, ravie que celle ci se soit faite une nouvelle amie aussi sympathique et qu'enfin elle partage sa chambre avec une autre demoiselle de son âge, facile à vivre visiblement: elle savait que sa camarade avait pour habitude de côtoyer des élèves plus âgées qu'elle, au détriment des autres premières années, et elle trouvait vraiment dommage qu'elle ne puisse pas s'entendre avec des filles de son âge. Au moins, avec Sayo, elle allait pouvoir se lâcher un peu, parler sans mâcher ses mots, sans veiller à paraître la plus mature possible comme lorsqu'elle s'adresse à des élèves plus grandes

"-Je suis vraiment heureuse pour toi Kimi-chan! Tu ne pouvais pas mieux tomber en partageant ta chambre avec Sayo-chan. Elle a l'air si gentille, si douce et facile à vivre, je suis sure que vous deviendrez très vite d'excellentes amies. Et savoir que tu peux compter sur une fille comme elle me rassure vraiment."

C'est vrai, Hikari ne pouvait pas constamment veiller sur sa cadette, elle n'en était capable que lorsqu'elles se croisaient sur le campus ou lors de certains événements comme les sorties scolaires ou certaines réunions réunissant les clubs de théâtre et celui de cosplays. A Miatre, elle ne pouvait guère rester auprès d'elle, de même le soir, lorsque tout le monde regagne sa chambre. Aussi, savoir qu'une fille aussi entière que Sayo serait à ses côtés pour l'épauler, lui tenir compagnie et partager avec elle des moments forts l'emplissait de bonheur et de soulagement:

"-Mais même si Sayo-chan devient ta meilleure amie, promets moi de ne pas oublier ta onee-sama de Rim d'accord?!" s'exclama-t-elle en riant, ayant bien sûr dit cela pour plaisanter

C'est à cet instant que la première année tout juste transférée revint, vêtue de sa robe noire qui lui allait à merveille: la tenue épousait ses formes à merveille sans les rendre trop omniprésentes, les jupons faisant gonfler la robe sans l'alourdir et le contraste entre la sobriété de l'uniforme et les cheveux d'une blancheur éclatante de celle qui le portait était vraiment magnifique. A croire que le créateur de cette tenue réservée à Miatre l'avait imaginé portée par une fille comme Sayo. Un seul détail manquait: la cravate verte bordée par du biais sombre, que la jeune fille tenait à la main, n'ayant visiblement pas réussie à la mettre toute seule. Les joues roses, elle baissa pudiquement la tète, demandant piteusement de l'aide pour la cravate, avouant qu'elle ne savait pas encore la nouer. Quoi de plus normal pour une jeune fille? Après tout, aucune demoiselle ne porterait la cravate pour sortir et rares étaient les uniformes qui imposaient aux jeunes filles la cravate occidentale, lui préférant son cousin le foulard, passé sous le col et coincé dans une boucle.
Un petit sourire aux lèvres, Hikari s'apprêta à se lever pour montrer à sa cadette la manière de correctement nouer une cravate -elle en avait noué de nombreuses au club de cosplay lorsqu'elle confectionnait des costumes d'hommes- mais se ravisa aussitôt pour se tourner vers Kimiko. Tout sourire, elle lui dit alors:

"-C'est bête ça, mais je ne sais pas comment faire! Les cravates, ce n'est pas trop mon domaine. Tu veux bien lui faire Kimi-chan?!"

Bien sûr, elle avait délibérément menti, l'expression de son visage ne pourrait certainement pas tromper son interlocutrice qui la connaissait désormais bien: si elle ne savait vraiment pas, son minois serait crispé en une moue déçue et gêné. Au contraire à cet instant, il rayonnait, illuminer par un grand sourire confiant qui poussait sa cadette à faire ce qu'elle lui demandait. C'était à ses yeux leur premier pas l'une vers l'autre en tant que camarades, que colocataire et qu'amies, et la noiraude ne souhaitait pas voler à la Miatroise ce moment privilégié qui perdrait de sa valeur et de son importance le lendemain même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fictionpress.com/u/886737/Amakusa-Kuroe

avatar

Kimiko Ashiro
Connaissance


Points de Réputation : 125
Date d'inscription : 06/01/2014
Date de naissance : 09/07/1997
Age : 20
Rang : -
En couple avec : *tousse*




MessageSujet: Re: Une toute nouvelle chambre, pour une toute nouvelle vie [pv Kimiko et Hikari, suite] Ven 15 Aoû - 0:54

Alors que sa toute nouvelle colocataire était partie se changer dans leur salle de bain désormais commune, Kimiko se retrouva un moment perdue dans ses pensées. La "disparition" temporaire de Sayo, mangée par la porte de la salle de bain, laissait comme un vide dans l'espace-temps que Kimiko occupait. Comme si il s'agissait d'une zone de non-temps, ou tout était figé et où plus rien ne pouvait se passer. Elle se sentait comme coincée entre deux réalité, celle où elle était seule dans sa chambre et celle où Sayo était présente. Ce petit changement dans la vie, aussi minuscule qu'il puisse paraître, semblait, aux yeux de Kimiko, un changement immense dans sa vie.

Il fallait dire qu'elle n'avait guère eu l'occasion de partager quoi que ce soit avec d'autres jeunes filles de son âge. Avant son arrivée à Astrea, elle étudiait, jouait et mangeait soit seule, soit avec des jeunes femmes domestiques plus âgée qu'elle. Elle dormait également seule, et ce depuis toujours. Cela ne la dérangeait pas outre mesure - elle aimait aussi le calme, et cela expliquait également sa grande maturité d'esprit pour son âge - mais, du coup, elle s'était souvent sentie inadaptée dans sa classe. Finalement, dans les premières années, soit elle était regardée bizarrement par les plus jalouses, soit elle était admirée comme si elle était plus âgée que les autres filles. Parmi les plus impressionnables, certaines avaient même commencées à l’appeler "Kimiko-sama" et à toujours chercher son avis ou ses conseils. Pour autant, Kimiko restait une jeune fille de première année, et quand les choses sortaient du cadre des choses qu'elle connaissait, elle perdait vite pied.

C'est pourquoi, lorsque Hikari l'interpella en lui disant d'abord qu'elle était sûre qu'elle deviendrait bonne amie avec sa nouvelle colocataire de chambre, Kimiko se mit à rougir. Si Hikari le disait, c'est que tout allait bien se passer! Kimiko doutait encore - elle craignait par dessus tout de faire des bêtises. Mais sans doute qu'Hikari, qui était si sage et si intelligente, avait raison. Elle devait se faire un peu confiance. Tant et si bien que lorsque celle-ci plaisanta sur son risque de l'oublier, elle, Kimiko prit une mine horrifiée. Oublier Hikari? Mais c'était impossible! Pour rien au monde elle ne voudrait être séparée d'elle, car Hikari était son point d'ancrage dans Astrea. Aussi s'exclama-t-elle à son intention.


"Mais onee-sama! Tu es ma meilleure amie à Astrea et jamais je ne pourrai t'oublier! Tu me manquerai beaucoup si tu ne souhaitais plus me voir, onee-sama."

Kimiko se serait même raccrochée automatiquement à Hikari à cet instant pour lui prouver la véracité de ses paroles quand la porte de la salle de bain s'ouvrit et attira leur attention à toutes les deux. En sortait Sayo, qui portait désormais l'unforme de son école - de leur école. Et, sur l'instant, Kimiko était restée fascinée par cette vision, ne réagissant pas immédiatement à la demande de Sayo. Il fallu qu'Hikari intervienne pour lui faire revenir les pieds sur terre, et ce en deux temps. La première quand Kimiko ne comprit pas ce que voulait dire Hikari, la seconde quand elle se sentit reconnaissante de son geste et s'avança alors vers Sayo, avec un sourire timide.

"Attends, Sayo-chan, je vais te montrer... Il faut la passer comme ça, puis comme ça... Et enfin, là, comme ça... Tu vois...?"

Si les mains de Kimiko tremblait très légèrement, ses gestes étaient suffisamment professionnels et habituels que cela passa pour ainsi dire inaperçu. Et, la cravate mis en bonne place, Kimiko recula légèrement pour admirer Sayo. Hikari avait raison : l'uniforme seyait parfaitement bien à Sayo, et elle était mignonne à croquer dedans. Même ce ruban qu'elle s'était mise dans les cheveux magnifiait le résultat, et Kimiko se sentit légèrement rosir devant ce joli spectacle. Au point qu'elle ne put s'empêcher d'émettre un commentaire d'émerveillement.

"Oh! Sayo-chan! Ainsi, tu es aussi belle que... Que..."

Elle chercha un instant ces mots, et ce qui lui paru l'évidence sur le moment sortit sans la moindre hésitation.

"Aussi belle qu'Etoile-sama elle-même!"

Et il était vrai que l'une des deux Etoiles-sama actuelle était particulièrement belle et faisait chavirer beaucoup de cœur, bien que le sien appartienne déjà à la seconde Etoile-sama et ce depuis toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Une toute nouvelle chambre, pour une toute nouvelle vie [pv Kimiko et Hikari, suite]

Revenir en haut Aller en bas

Une toute nouvelle chambre, pour une toute nouvelle vie [pv Kimiko et Hikari, suite]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Prévisions pour nouvelle commande a380
» nouvelle zone pour FARMER comme un DIEU $$$
» Une nouvelle semaine pour Daniel G. Rouzier
» Nouvelle Edition pour Gunnm
» Ma nouvelle chambre ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Archives :: » RPs & Co Archivés-